Auto Lifestyle

WRC 2017 : La formule « gagnant-gagnant » de la FIA

WRC 2017 : La formule « gagnant-gagnant » de la FIA

0 commentaire 📅04 septembre 2015, 13:30

Décidément, 2017 sera l’année du changement dans le sport automobile, la FIA ayant décidé de mettre en avant le spectacle des différentes courses, ce qui devrait plaire aux spectateurs. Après la F1 qui en a bien besoin, et qui aura droit à un règlement plus permissif au niveau des performances des engins, 2017 verra également une tendance similaire dans le championnat du monde des rallyes WRC. La réglementation actuelle va mordre la poussière !

Qu’on se le dise tout de suite, il ne sera pas question de retrouver les monstres délivrant jusqu’à plus de 500 chevaux catégorisés dans le « Groupe B ». Mais quand même, l’esprit s’en rapproche un peu plus qu’actuellement.

Audi quattro E2 Groupe B

Audi quattro E2, la reine du « Groupe B » !

La FIA veut à la fois plus de spectacle mais également conserver une maîtrise des coûts, deux de ses trois objectifs pour cette nouvelle réglementation. Donc, la première modification pour les atteindre porte sur la puissance moteur, pour passer d’un maximum de 300 ch à 380 ch, en augmentant la taille de la bride du turbo de 33 mm à 36 mm. Des moteurs qui respireront donc mieux et une puissance équivalente à celles des voitures de WTCC (World Touring Car Championship). De plus, pour la performance et l’agilité, le poids minimum autorisé sera réduit de 25 kg, soit 1 175 kg.

Ensuite, pour l’efficacité (et le style), les changements les plus spectaculaires porteront sur la carrosserie, avec une zone tout autour de la voiture où l’aérodynamique pourra être travaillée plus librement. Ainsi, 55 mm de largeur supplémentaire seront autorisés, 60 mm d’épaisseur en plus pour le bouclier avant, 30 mm pour celui de derrière, des appendices possibles au dessus des roues avant et un diffuseur dépassant de 50 mm du gros bouclier à l’arrière. De plus, l’aileron arrière pourra être plus imposant…

Volkswagen Polo WRC 2017

La force de ces changements sur la carrosserie, au-delà du fait que cela va attirer un public plus large, c’est qu’ils satisfont le troisième objectif fixé par la FIA : la sécurité, LE cheval de bataille de la fédération sur l’ensemble des catégories de sports auto. Des gros boucliers, aussi agressifs soit-il, c’est une zone d’absorption des chocs supplémentaire !

FIA - Action for road safety

Toyota, fera son retour en WRC en 2017, et malgré que le nouveau règlement n’était pas encore révélé, l’équipe TMG (Toyota Motorsport GmbH) a prit de l’avance en commençant le développement de la future Yaris WRC avec des éléments correspondant à cette nouvelle réglementation. Ils devaient sûrement être bien informés !

Yaris WRC testing

Allez, encore un peu plus d’un an avant de lâcher les bêtes !

Partager cet article :

Aucun commentaire

Aucun commentaire !

Vous pouvez être le premier à commenter

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.