Auto Lifestyle

WEC : Porsche gagne encore aux 6H de Bahrein, Mark Webber et ses coequipers sont champions !

WEC : Porsche gagne encore aux 6H de Bahrein, Mark Webber et ses coequipers sont champions !

0 commentaire 📅23 novembre 2015, 08:18

C’est après une très émouvante marseillaise en hommage aux victimes des attentats de Paris, que les équipages du WEC se sont élancés pour les 6 dernières des 66 heures de course que comportait la saison 2015. Le titre pilote s’est joué jusque dans la dernière heure, alors que le titre constructeur en LMP1 était acquis pour la firme de Stuttgart en Chine. Lors de cette ultime manche du championnat du monde d’endurance, Porsche a confirmé sa maîtrise en remportant la course grâce à la 919 Hybrid #18, tandis que l’équipage de la #17 est devenue champion du monde pilotes.

mark webber champion du monde

LMP1 :

La première ligne était acquise aux 919 Hybrid, mais la #17, en lice pour la victoire au championnat du monde pilotes, a perdu la course et même le podium à cause d’un souci mécanique qui a bien failli lui coûter le titre. Heureusement, l’équipage de la #18 emmenée par Dumas/Jani/Lieb gagne la course, l’Audi R18 e-tron hybrid quattro #7 de Tréluyer/Fässler/Lotterer, en lice pour le titre, échoue à la deuxième place, tandis que Toyota, après une saison au combien difficile s’offre un podium avec la troisième place. C’est aussi la dernière fois que nous verrons le sympathique autrichien Alexander Wurz sur un podium, puisque celui-ci a annoncé la fin de sa carrière professionnelle. L’équipage champion du monde fini à la cinquième place, et gagne pour 5 points d’avance seulement !

porsche 919 et audi r18

Résultats des 6H de Bahreïn :
1. Dumas/Jani/Lieb (FR/CH/DE), Porsche 919 Hybrid, 199 tours
2. Fässler/Lotterer/Tréluyer (CH/DE/FR), Audi R18 e-tron quattro, + 1:25.310 min
3. Wurz/Sarrazin/Conway (AT/FR/GB), Toyota TS040 Hybrid, à 3 tours
4. Davidson/Buemi/Nakajima (GB/CH/JP), Toyota TS040 Hybrid, à 3 tours
5. Bernhard/Hartley/Webber (DE/NZ/AU), Porsche 919 Hybrid, à 9 tours
6. Di Grassi/Duval/Jarvis (BR/FR/GB), Audi R18 e-tron quattro, à 11 tours

Championnat WEC pilotes :
1. Bernhard/Hartley/Webber (DE/NZ/AUS), Porsche 166, champions
2. Lotterer/Tréluyer/Fässler (DE/FR/CH), Audi, 161
3. Dumas/Jani/Lieb (FR/CH/DE), Porsche, 138,5
4. Di Grassi/Duval/Jarvis (BR/FR/GB), Audi, 99
5. Davidson/Buemi (GB/CH), Toyota, 79
6. Wurz/Sarrazin/Conway (AT/FR/GB), Toyota, 79
7. Nakajima (JP), Toyota, 75
6. Tandy (GB), Porsche & Oreca, 70,5
7. Bamber/Hülkenberg (NZ/DE), Porsche, 58

GTE-Pro : Porsche aussi !

Le championnat se jouait aussi dans cette catégorie, entre Porsche et Ferrari pour le titre constructeur, et c’est encore une fois Porsche qui remporte le titre constructeur aux termes d’une saison très disputée. Grâce à l’équipage français Pilet/Makowiecki qui plaçait sa 991 RSR devant la Ferrari 458 Italia de Bruni/Vilander.

porsche champion du monde wec gt

Résultats :
GTE-Pro
1. Pilet/Makowiecki (F/F), Porsche 911 RSR, 173 tours
2. Bruni/Vilander (I/SF), Ferrari, 173
3. Turner/Adam (GB/GB), Aston Martin, 173
4. Nygaard/Sörensen/Thiim (DK/DK/DK), Aston Martin, 173
5. Lietz/Christensen (A/DK), Porsche 911 RSR, 172
6. Rigon/Calado (I/GB), Ferrari, 172
7. MacDowall/Rees/Stanaway (GB/BRA/NZ), Aston Martin, 171
Coupe FIA WEC des constructeurs GT:
1. Porsche, 290 points, champion
2. Ferrari, 286
3. Aston Martin, 192

GTE-Am : Aston Martin, pour l’honneur !

Les Aston Martin Vantage, pourtant véloces en début de saison semblaient à la peine, et pourtant c’est bien une Aston qui signe la victoire, suivie de deux Porsche. L’acteur-pilote Patrick Dempsey n’était pas présent lors de cette dernière course, mais son équipage confirme la bonne forme du team en s’octroyant la troisième place.

porsche 991 rsr

GTE-Am :
1. Dalla Lana/Lamy/Lauda (CDN/P/A), Aston Martin, 170 tours
2. Bachler/Al Qubaisi/Mapelli (A/UAE/I), Porsche 911 RSR, 170
3. Long/Ried/Seefried (USA/D/D), Porsche 911 RSR, 170
4. Perrodo/Collard/Cressoni (F/F/I), Ferrari, 169
5. Bertolini/Shaytar/Basov (I/RUS/RUS), Ferrari, 169
6. Roda/Ruberti/Poulsen (I/I/DK), Chevrolet Corvette, 169
7. Castellacci/Goethe/Hall (I/D/GB), Aston Martin, 168

Les points forts de la course :

Partager cet article :

A propos de l'auteur

Guillaume Lescaroux
Guillaume Lescaroux

Passionné d'automobile depuis sa plus tendre enfance, Guillaume a toujours rêvé de pouvoir la partager avec toute personne sensible à ce secteur. Pilote à ses heures perdues, il a pris le volant pour Sport Auto lors de la saison 2011 de la Caterham Academy France.

Aucun commentaire

Aucun commentaire !

Vous pouvez être le premier à commenter

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.