Auto Lifestyle

Volvo travaille sur la detection des kangourous

Volvo travaille sur la detection des kangourous

1 commentaire 📅08 novembre 2015, 09:16

Volvo fait partie des constructeurs qui consacrent le plus de temps et d’argent à la recherche en matière de sécurité. Ainsi, nous avons pu voir de nombreux systèmes créés par le constructeur sino-suédois.

Tout a commencé pour le constructeur en 1944 avec pour la première fois au monde, une auto dotée d’une cellule de survie et d’un pare-brise en verre feuilleté. En 1959, les ceintures de sécurité à l’avant font leur apparition chez le constructeur puis en 1967 à l’arrière. 1968, l’appuie-tête fait son apparition et permet de réduire les « coups du lapin » lors des accidents. En 1969, Volvo invente l’enrouleur de ceintures qu’il déploie en premier aux places avant puis en 1972 à l’arrière.

On s’arrêtera là car la liste des inventions de Volvo est longue mais cela vous montre l’implication de la marque depuis de très longues années déjà.

Volvo détection des kangourous

Ces derniers temps, le constructeur travaille sur la détection des personnes, cyclistes et animaux afin de réduire les accidents à faible vitesse premièrement et ainsi mieux protéger les piétons et cyclistes mais également à vitesse plus élevée avec les animaux. Volvo a ainsi travaillé en Europe du Nord sur les grands gibiers tels que les rennes, vaches, cerfs, élans… mais un plus grand défi s’est offert à ses équipes de recherche !

Une équipe s’est ainsi rendue en Australie pour observer le comportement des kangourous ! Ils se sont rendus dans une réserve naturelle où vivent de nombreux marsupiaux. Dans ce pays, environ 20 000 accidents surviennent chaque année à cause de ces animaux très imprévisibles. L’objectif de Volvo est de créer un nouveau système comme le City Safety, capable grâce à des capteurs et caméras de déclencher le freinage d’urgence dans le cadre de la détection d’un kangourou.

Les chercheurs sont toujours en cours d’étude mais il y a fort à parier que ce nouveau système de détection saura séduire les conducteurs australiens.

 Source : Volvo

Partager cet article :

A propos de l'auteur

Elodie Delion Lescaroux
Elodie Delion Lescaroux

Après une formation marketing en école de commerce, je me suis orientée vers les métiers du web et de l'auto. J'ai travaillé durant 3 ans en tant que chef de projet et community manager chez Digital Dealer, agence web destinée aux distributeurs automobiles. Depuis je suis directeur marketing d'un groupe de distribution automobile parisien. Rédactrice de 2010 à 2013 pour Web&Luxe.com, j'ai finalement décidé de monter mon propre blog pour partager avec vous ma passion.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.