Auto Lifestyle

Tour Auto 2017 : focus sur les Françaises

Tour Auto 2017 : focus sur les Françaises

0 commentaire 📅26 avril 2017, 08:02

Cette année, le Tour Auto met en lumière les constructeurs français et tout particulièrement ceux disparus. Nous avons eu l’occasion de découvrir ou redécouvrir certaines de ces marques au Grand Palais avant le départ du Tour hier.

Nous avons décidé cette année de faire un focus sur ces Françaises plutôt que notre habituelle galerie !

Commençons par le constructeur Ligier représenté par la Ligier JS 2 DFV de 1975. Les initiales JS signifient Jo Schlesser, pilote et ami de Guy Ligier, qui n’a malheureusement pas pu comme il le pensait construire avec son ami sa première voiture. Il est en effet, décédé lors d’une manche du championnat F1. Guy Ligier lui a donc rendu hommage en donnant à sa première auto les initiales de son ami.

Les Ligier LS sont tout d’abord équipés de moteurs Fort de 4 puis 6 cylindres avant finalement d’opter pour le V6 Maserati que l’on retrouvait également dans la Citroën SM. En 1974, les 2 Ligier engagées par Larousse et Darniche remportent le Tour de France Automobile. Mais Ligier a déjà des projets en F1 en tête et abandonne les voitures de route.

Tour Auto 2017 - Ligier JS 2 DFV - 1975

Tour Auto 2017 – Ligier JS 2 DFV – 1975

Un constructeur moins connu, Hotchkiss est représenté cette année avec la 864 Artois S49 de 1949. Cette marque est issue de l’industrie de l’armement et débute en 1922. Dans les années 30, elle rencontre de nombreux succès en compétition automobile. Finalement l’aventure prend fin en 1954. Hotchkiss décide de se concentrer sur les camions et engins militaires.

Tour Auto 2017 - Hotchkiss 864 Artois S49 - 1949

Tour Auto 2017 – Hotchkiss 864 Artois S49 – 1949

Le constructeur le plus représenté dans les « oubliés » de l’histoire automobile française est DB. Elle est fondée par Charles Deutsch et René Bonnet. Le premier est un ingénieur spécialiste de l’aérodynamique, le second, mécanicien de génie. Ils débutent leur collaboration avant la guerre et travaillent principalement sur des autos qui courront aux 24h du Mans dans les années 50. Au début des années 60, rien ne va plus et les 2 créateurs se séparent.

Tour Auto 2017 - DB HBR - 1954

Tour Auto 2017 – DB HBR – 1954

Tour Auto 2017 - DB HBR - 1958

Tour Auto 2017 – DB HBR – 1958

Tour Auto 2017 - DB HBR5 - 1956

Tour Auto 2017 – DB HBR5 – 1956

Tour Auto 2017 - DB HBR5 - 1957

Tour Auto 2017 – DB HBR5 – 1957

Tour Auto 2017 - DB HBR5 - 1958

Tour Auto 2017 – DB HBR5 – 1958

Tour Auto 2017 - DB HBR5 - 1960

Tour Auto 2017 – DB HBR5 – 1960

René Bonnet lance finalement sa propre marque qui prend son nom. Il produit la DJET durant 3 ans. Cette petite barquette faisait sensation sur circuit. La marque est rachetée en 1964 par Matra.

Tour Auto 2017 - Rene Bonnet DJET - 1962

Tour Auto 2017 – Rene Bonnet DJET – 1962

On découvre également le constructeur Jidé. La société est fondée en 1969 par Jacques Durand. Ces voitures, très très basses (1m seulement) avec moteur central (1300 Gordini de 88ch) est un monstre d’agilité sur routes sinueuses. Jean Ragnotti fera partie des pilotes à prendre en main la 1600S. Malheureusement, c’est le choc pétrolier qui aura raison de cette marque qui disparaîtra en 1974.

Tour Auto 2017 - Jide 1600 - 1973

Tour Auto 2017 – Jide 1600 – 1973

Tour Auto 2017 - Jide 1600S - 1973

Tour Auto 2017 – Jide 1600S – 1973

Plus connu, on retrouve Panhard, bien évidemment, avec ici une Monopole de 1956. Parmi les constructeurs représentés ici, de loin celui qui a connu la plus grande longévité puisque Panhard a été créé en 1886 et disparaîtra en 1968 après le rachat de la marque par Citroën.

Tour Auto 2017 - Panhard Monopole - 1956

Tour Auto 2017 – Panhard Monopole – 1956

Autre constructeur, celui-ci des années 30 : CG. Fondé par les frères Chappe et Amédée Gessalin. Il s’agit plus précisément d’un carrossier, installé à Saint Maur des Fossés. Ce sont leurs héritiers, qui dans les années 60 vont créer la marque CG et produire de petites sportives en s’appuyant sur la technique et la mécanique des Simca. Le choc pétrolier aura également raison de cette marque.

Tour Auto 2017 - CG proto 548 - 1949

Tour Auto 2017 – CG proto 548 – 1949

Tour Auto 2017 - CG 1200 S - 1972

Tour Auto 2017 – CG 1200 S – 1972

Enfin, on finit notre tour d’horizon avec BSH, tiré des initiales de François Benais et Max Saint-Hillaire. BSH a conçu un kit de carrosserie en 1969 comprenant le châssis, le caisson pour l’habitacle et la carrosserie en polyester dédié à la Renault 8. Malgré l’enthousiasme de Jean Rédélé, le kit ne sera jamais homologué pour la route et BSH tourne la clé seulement 2 ans plus tard.

Tour Auto 2017 - BSH Berlinette - 1971

Tour Auto 2017 – BSH Berlinette – 1971

Bien entendu, on retrouve également sur cette édition les Alpine qui chaque année ont leur succès !

Tour Auto 2015 - Alpine A110 1600 S

Alpine

On retrouve comme chaque année le stand BMW, l’un des partenaires du Tour Auto :

Tour Auto 2017 - stand BMW

Tour Auto 2017 – stand BMW

Et Ferrari qui a dévoilé au public pour la première fois en France la 812 Superfast :

Tour Auto 2017 - stand Ferrari

Tour Auto 2017 – stand Ferrari

Tour Auto 2017 - Ferrari 812 Superfast

Tour Auto 2017 – Ferrari 812 Superfast

Tour Auto 2017 - Ferrari 812 Superfast

Tour Auto 2017 – Ferrari 812 Superfast

Partager cet article :

A propos de l'auteur

Elodie Delion Lescaroux
Elodie Delion Lescaroux

Après une formation marketing en école de commerce, je me suis orientée vers les métiers du web et de l'auto. J'ai travaillé durant 3 ans en tant que chef de projet et community manager chez Digital Dealer, agence web destinée aux distributeurs automobiles. Depuis je suis directeur marketing d'un groupe de distribution automobile parisien. Rédactrice de 2010 à 2013 pour Web&Luxe.com, j'ai finalement décidé de monter mon propre blog pour partager avec vous ma passion.

Aucun commentaire

Aucun commentaire !

Vous pouvez être le premier à commenter

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.