Auto Lifestyle

Rolls-Royce Vision Next 100, l’ automobile sous un autre angle

Rolls-Royce Vision Next 100, l’ automobile sous un autre angle

0 commentaire 📅26 juin 2016, 08:08

Les marques du groupe BMW regardent déjà un siècle devant elles et présentent leurs concepts de la série « Vision Next 100 ». Après BMW pour son centenaire, en mars dernier, Rolls-Royce a donc présenté le même jour que le MINI Vision Next 100, le 16 juin, son concept futuriste : le Rolls-Royce Vision Next 100. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il ne fait pas dans la demi-mesure ! Là où Bugatti conserve la sportivité et la performance au cahier des charges, Rolls-Royce ne consent à aucun compromis sur le luxe et le confort de ses autos, quitte à bousculer certaines traditions.

Rolls-Royce Vision Next 100

Alors que la Phantom, qui marquait le renouveau de la marque sous pavillon allemand, tire sa révérence, ce concept appelé en interne 103EX annonce la révolution. Une révolution autonome et pas qu’un peu, puisque dénuée de volant, pédales, et même de bouton de démarrage, bref, il n’y aura plus de poste de conduite ! Une pilule qui peut être dure à avaler mais qui passe mieux en Rolls-Royce, qui n’a jamais vraiment été une référence en terme de sensations de conduite. D’autant plus que ce concept a des arguments à faire valoir. Sans chauffeur, les places avant s’envolent pour cause d’inutilité. Seuls deux passagers sont invités à bord, mais des invités VIP, qui profiteront d’un habitacle ressemblant plus à une suite cinq étoiles avec canapé en soie (mais où sont les ceintures de sécurité ?) et écran OLED transparent, entourés d’un placage géant de boiserie, ici en macassar.

Rolls-Royce Vision Next 100

Rolls-Royce Vision Next 100

Pour la convivialité avec le chauffeur, il faudra compter sur Eleanor, l’assistante personnelle qui vous informera sur le trajet ou s’occupera sur simple demande vocale, de vos divertissements multimédia. Qui est Eleanor exactement ? C’est l’interprétation numérique d’Eleanor Thornton, la modèle qui a servie à la sculpture de la statuette qui trône au-dessus des calandres au double « R », le Spirit of Ecstasy. Classe.

Rolls-Royce Vision Next 100

La descente aussi a été travaillée, avec une porte « suicide » et une ouverture du pavillon vitré tout entier pivotant vers la droite. Descente à gauche obligatoire (c’est un concept très anglais), sur un marchepied projetant au sol une lumière du même rouge que le célèbre tapis cannois. En cas de pluie, il y a toujours le parapluie intégré à la portière, et comme il n’y a plus qu’une portière, elle aura même deux parapluies à sa charge.

Rolls-Royce Vision Next 100

Peu d’indices sur la motorisation, mais selon la marque de Goodwood, ce ne sera plus un V12 et plus un moteur thermique non plus ! L’architecture générale s’en trouve complètement modifiée et la forme extérieure s’en ressent. Les roues sont étroites, ce qui donne une bonne indication sur une forte baisse pondérale, mais taillent du 28″ ! Les jantes sont à moitié carénées sur leur partie avant et laissent apparaître leur style chromé bling-bling sur l’autre moitié.

Rolls-Royce Vision Next 100

Rolls-Royce Vision Next 100

Le Rolls-Royce Vision Next 100 adopte un look plus aérien que la production actuelle de la marque, avec un capot et un habitacle qui semblent flotter, posés sur leur support à quatre points que sont les roues. On ne sait pas bien si le moteur se trouve derrière les passagers ou bien sous le capot, devant le compartiment à bagages typé soute qui est, lui, situé entre la roue avant gauche et la porte. L’habitacle est taillé comme une goutte d’eau pointant vers l’arrière, très fluide et inhabituellement aérodynamique pour le constructeur anglais. Il est accolé à ce long capot plus fidèle au passé, bien rectangulaire, tout comme les carénages des roues, l’ensemble donnant une silhouette latérale qui rappelle quelque peu la Rolls-Royce Wraith. Avec ses 5.90 mètres de long, malgré ses deux « pauvres » places, on a bien affaire à une limousine plus longue de 7 centimètre que la Phantom châssis court !

Rolls-Royce Vision Next 100

Rolls-Royce Vision Next 100

La face avant conserve la calandre verticale très statutaire avec la « Flying Lady » en cristal rétro-éclairée, mais s’amincit comme les roues qui n’y sont pas rattachées par un pare-chocs, mais plutôt par le haut des passages de roues, à l’emplacement des optiques. L’effet rendu fait étrangement penser aux débuts de l’automobile, et ce 103EX ne dénoterait pas garé devant un manoir hanté par les Phantom, Ghost et autres Wraith, dans une sombre nuit orageuse. Sachez tout de même que si ce style ne vous convenais pas, comble du luxe, vous pourriez choisir le votre en faisant carrosser votre Rolls comme bon vous semble, comme à l’époque où l’on achetait châssis et carrosserie séparément.

Rolls-Royce Vision Next 100

Rolls-Royce Vision Next 100

Si dans 100 ans, le Rolls-Royce Vision Next 100 sortait tel quel en « série », il risquerait alors d’être unique, et finalement assez fidèle aux traditions de la maison.

Partager cet article :

Aucun commentaire

Aucun commentaire !

Vous pouvez être le premier à commenter

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.