Auto Lifestyle

Porsche Panamera 2 : Puriste progressiste

Porsche Panamera 2 : Puriste progressiste

2 commentaires 📅04 juillet 2016, 13:12

Le progrès, l’éternelle quête de Porsche qui réussit continuellement à toujours faire mieux, toujours dans la continuité du passé. Une Porsche ne se démode donc pas, et même les moins bien accueillies à leur sortie finissent par se faire apprécier avec le temps. Cette continuité participe au mythe et l’entretient, entrainant un fort attachement à cette marque que certains ne voudrait pas voir évoluer. Quelle situation délicate ! Rester fidèle à sa philosophie d’amélioration perpétuelle, tout en prenant le soin de ne pas fâcher les puristes, presque mission impossible ! La Porsche Panamera de deuxième génération vient d’être dévoilée, et compte bien manier l’art du compromis avec brio, modernité et… sportivité, Porsche oblige !

Porsche Panamera Turbo

Au premier regard, on pense à un bon restylage avec une face avant assez proche de l’ancienne et une ligne générale semblable. En réalité, il n’en est rien ! Même si l’on reconnaît immédiatement la Panamera, elle n’a rien en commun avec sa devancière. À peine plus longue et plus large, les proportions sont plus équilibrées avec des porte-à-faux plus courts et surtout, un arrière plus dynamique. Ce postérieur qui faisait tant débat avec ses gros feux qui manquaient de finesse, termine désormais plus convenablement la ligne de l’auto. Plus que ça, il devient même un point fort de son style, et pourrait presque rendre jalouse la 911 dernière du nom avec des optiques très ressemblantes mais plus travaillées, dont la ligne « s’enroule » sur elle-même. Cette même ligne qui lie d’un trait les deux feux entre eux en traversant la carrosserie telles certaines 911 à 4 roues motrices. Cette ligne sera-t-elle conservée sur les futures Panamera 2 roues motrices ? Restera en tout cas le bandeau horizontal noir juste en dessous, supportant l’inscription « P O R S C H E », et déjà vu sur les récents 718 Boxster et Cayman. Avec son pavillon plongeant, ce coupé quatre portes type limousine de plus de 5 mètres semble plus compact qu’il ne l’est réellement, à tel point qu’une appellation « 911 berline » aurait pu se justifier, c’est dire ! Oui, elle aurait pu, mais il ne faut pas trop toucher à la 911…

Porsche Panamera Turbo

Dedans, il y a toujours cette touche de 911 mais on reconnaît surtout une planche de bord de Panamera, très horizontale avec une console centrale qui remonte vers l’écran du GPS. Cet écran fait désormais 12.3″ de diagonale, est tactile, et ne contrôle bien évidemment pas que le GPS. Vous vous souvenez du principe de Porsche qui voulait qu’un bouton soit dédié à une fonction et que chaque fonction ait son bouton. Ô scandale, encore un principe à oublier ! Le grand écran multimédia récupère une bonne partie de ces fonctions, pour plus d’intuitivité, voilà pour le progrès. La console centrale accueille toujours des commandes par pression, mais sur une surface tactile noir brillant, et qui gardent une fonction attitrée comme pour la climatisation par exemple, et ça c’est pour les puristes, dans une moindre mesure. Derrière le volant, le compromis est également de mise avec des compteurs qui ne cèdent pas totalement au tout numérique. Le compte-tours reste analogique, bien au centre pour contenter les sportifs et garder un certain cachet. Les quatre autres compteurs se transforment quant à eux en quatre cercles digitaux répartis sur deux écrans 7″ de chaque côté du « vrai » compte-tours. À l’arrière aussi, les occupants auront droit à leur surface tactile multimédia entre les deux sièges aux dossiers d’un seul tenant, aussi sportifs qu’au premier rang. Pour le reste, la qualité perçue et les matériaux employés sont encore une fois au top niveau !

Porsche Panamera Turbo

Porsche Panamera Turbo

À conduire, cette nouvelle Panamera promet beaucoup. Suspensions pneumatiques pilotées sport pour du confort ET du sport, répartiteur vectoriel de couple, barres anti-roulis actives et même les 4 roues directrices qui pullulent dans la gamme Porsche. Les moteurs passent au turbo même si leur nom ne l’indique pas. Ainsi, la Panamera 4S adopte un V6 2.9 l. biturbo de 440 chevaux, qui sera disponible en version 330 ch pour la Panamera de base. La Panamera Turbo inaugurera un V8 4.0 biturbo de 550 chevaux et 770 Nm dont les turbos seront placés au centre du V pour améliorer leur réactivité et abaisser le centre de gravité de l’auto en plaçant le bloc plus bas, comme sur le V8 4.0 qui équipe les Mercedes-AMG GT et C 63. Avec le pack Sport Chrono, la « Turbo » réalise le 0 à 100 km/h en 3.6 s, 3.8 s. sans, et bat de 2 secondes le chrono au tour du Nürburgring de la 911 GT3 type 997 (435 ch) en 7’38 ! Les Diesel sont aussi de la partie avec un V6 3.0 turbo de 300 ch et un V8 4.0 biturbo de 422 chevaux et 850 Nm de couple tiré de l’Audi SQ7 TDI. Au lancement en novembre, seules les « 4S », « 4S Diesel » et « Turbo » seront disponibles, à partir de 115 967 €. Les autres versions et notamment les 2 roues motrices suivront. On attend des versions hybrides rechargeables pour 2017, une électrique pour 2019 (faisant écho au concept Mission E) et même un break de chasse dérivé du concept Sport Turismo.

Porsche Panamera Turbo

Les nouvelles Panamera seront de vraies Porsche à conduire, voire piloter. Elles disposeront d’un aileron rétractable et celui de la version Turbo se déploiera en deux parties pour créer une large lame très sportive qui ne laissera plus aucun doute sur la vocation de la Porsche version longue !

Pas de doute non plus sur l’origine de cette Panamera 2, fidèle à l’ancienne, totalement nouvelle et pourtant tout de suite identifiable. Sportive, performante et efficace, une authentique Porsche comme les précédentes, dirigée vers l’avenir comme les toutes premières, et toujours trop différente pour les puristes… comme les prochaines.

Porsche Panamera 4S

Partager cet article :

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.