Auto Lifestyle

Peugeot 308 GTi by Peugeot Sport : bien accordee !

Peugeot 308 GTi by Peugeot Sport : bien accordee !

1 commentaire 📅21 juin 2015, 09:18

En ce jour de fête de la musique, voici une berline compacte qui envoie les watts ! Cette semaine, Peugeot vient de dévoiler la 308 en version GTi avant sa présentation au Festival of Speed de Goodwood à partir du 25 juin prochain. Et ça faisait un moment que nous l’attendions, tant le châssis de la 308 classique était déjà réussi, on le savait capable d’encaisser bien plus de puissance pour exploiter au mieux ses capacités. La récente version GT et ses 205 chevaux (en essence) permettait d’en profiter un peu mieux, mais elle ne servait qu’à faire patienter avant l’ajout de la troisième lettre de ce label mythique : GTi.

Peugeot 308 GTi by Peugeot Sport

Cette fois, le moteur est au diapason du châssis et correspond beaucoup mieux aux qualités routières de la sochalienne. Il faut dire que le 1.6 L. turbo est poussé à 270 chevaux comme sur la RCZ-R, soit 114 chevaux de plus que les 156 ch de puissance de base de ce bloc. Avec une telle puissance, les pistons sont en aluminium forgé avec bielles et segmentation renforcées, et sur la 308, la pression d’injection passe en plus de 120 à 200 bars. Espérons juste que les casses prématurées de la chaîne de distribution, bien connues sur ce bloc aient fait l’objet d’un renfort par Peugeot, ce serait en tout cas bienvenu… À part ça, un tel niveau de puissance et de couple (330 Nm), associés à un poids vraiment très raisonnable de 1205 kg, grâce à la conception légère de la plateforme modulaire « EMP2  » de la marque au lion, pour un rapport poids/puissance record dans la catégorie de 4.46 kg/ch, se traduit par des performances alléchantes : 6 secondes pour passer de 0 à 100 km/h et seulement 25.3 s. pour parcourir 1 km depuis l’arrêt ! La vitesse est auto-limitée à 250 km/h, on croirait presque à une voiture allemande… Et ces performances ne la prive pas d’une certaine frugalité puisqu’elle est annoncée pour une consommation moyenne en cycle mixte de 6l/100 km et 139 g/km de CO2, mais on connaît la chanson, il faudra rajouter quelques litres pour une utilisation réelle…

Peugeot 308 GTi by Peugeot Sport

Bien que le châssis constitue une excellente base, il a tout de même été revu pour cette version sportive et pour être sûr de garder une marge de supériorité par rapport aux versions sportives de la concurrence. C’est ainsi qu’elle est passée par les ateliers compétition de Peugeot et qu’elle hérite de l’appellation « by Peugeot Sport » tout comme la version la plus affûtée de la 208 GTi. Suspensions plus raides, tout comme la barre anti-roulis, hauteur de caisse rabaissée de 11 mm, carrossage négatif accru (plus d’un degré d’angle supplémentaire sur les roues avant vers l’intérieur) pour favoriser l’efficacité en virage, silentblocs moteur raffermis pour limiter les mouvements de celui-ci sous le capot et surtout un différentiel Torsen est apporté en exclusivité sur cette version pour maximiser la motricité. Pour le freinage, des énormes disques de 380 mm à l’avant et 268 mm à l’arrière sont serrés par des étriers fixes à 4 pistons à l’avant, peints en rouge et arborant l’inscription blanche « Peugeot Sport », et flottants à l’arrière. Côté électronique, l’ESP intervient plus tard et peut être complétement désactivé, et la direction adopte un réglage favorisant le dynamisme.

Peugeot 308 GTi by Peugeot Sport

Pour ce qui est du style, cette GTi by Peugeot Sport s’appuie sur le dynamisme des lignes réussies de la 308 mais n’est guère extravagante. La discrétion est de mise, même si quelques détails trahissent son tempérament de feu. La grille de calandre s’inspire des drapeaux à damier, un spoiler fini la ligne de toit et contourne la lunette arrière, deux lèvres s’ajoutent sous le bouclier avant tandis qu’à l’arrière, la sportivité est plus marquée par un diffuseur noir et deux sorties d’échappement rondes et chromées. Ce sont surtout les jantes qui différencient le plus cette version, avec une taille de 19″ et un coloris noir mat sur 5 branches doubles comportant un insert en alu. Par rapport aux 18″ de la GT, 2 kg sont gagnés sur chaque jante. Bien sûr, le logo GTi apparaît sur les ailes avant et le hayon. Si vous trouvez que tout cela n’est pas assez en rapport avec ses capacités sportives, vous pouvez opter en option pour la « Coupe Franche » associant une peinture rouge à l’avant et noire à l’arrière séparées en diagonale au milieu des portes arrières. Contrairement à celle de la 208 GTi, la teinte noire est ici brillante comme la rouge. La 308 GTi by Peugeot Sport devient ainsi bien plus agressive et distinguable !

Peugeot 308 GTi by Peugeot Sport

Peugeot 308 GTi by Peugeot Sport

Peugeot 308 GTi by Peugeot Sport

Dans l’habitacle, les surpiqûres rouge s’invitent un peu partout pour le contraste avec le noir ambiant, et s’accordent avec le volant à méplat avec zones de préhension en cuir perforé à fond rouge et point milieu marqué d’un trait du même coloris. Les sièges avant donnent le tempo et sont la meilleure expression du sport de cet intérieur. Très enveloppant, ils associent le typage course au style des autres 308 de la gamme, ainsi que les matériaux avec cuir, tissu et suédine, avec la signature blanche « Peugeot Sport » sur le dossier. L’aluminium habille le pédalier ainsi que le pommeau de levier de vitesses de la boîte, qui est obligatoirement manuelle à 6 rapports pour battre la mesure de la partition du son du moteur.

Peugeot 308 GTi by Peugeot Sport

Peugeot 308 GTi by Peugeot Sport

Cette sonorité travaillée pour de meilleures sensations, peut, avec le « Driver Sport Pack », pousser la chansonnette un peu plus fort en étant amplifiée dans l’habitacle d’une simple pression sur le bouton « Sport » sous le levier de vitesses, comme sur la 308 GT. Sur ce mode, le rétroéclairage des compteurs vire au rouge, la pédale d’accélérateur devient plus réactive et des données télémétriques telles la force G latérale et longitudinale, la pression du turbo ou encore le niveau de puissance et de couple utilisés sont affichés.

Peugeot 308 GTi by Peugeot Sport

Peugeot 308 GTi by Peugeot Sport

Les premières livraisons auront lieu le 22 octobre et les prises de commandes seront possible dès le 30 juin, avec notamment une version dégonflée à 250 chevaux, sans différentiel à glissement limité Torsen, avec des jantes 18″ et des freins plus petit pour un prix plus attractif. Pour le moment inconnus, les tarifs seraient en concurrence avec ceux de la Volkswagen Golf GTI, aux alentours des 35 000 €.

Peugeot 308 GTi by Peugeot Sport

Pour un avant goût musical de cette compacte vitaminée, voici une vidéo laissant entendre les vocalises de la lionne en habit de sport :

 

Partager cet article :

Un commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.