Auto Lifestyle

#MondialAuto : Le Top 10 de Quentin

#MondialAuto : Le Top 10 de Quentin

2 commentaires 📅28 octobre 2014, 08:34

Et là vous vous dites : « mais qui est Quentin ?! ». Quentin est passionné d’automobile depuis son plus jeune âge, ses connaissances étendues en ont fait le candidat idéal pour notre blog et c’est avec une immense joie que nous lui souhaitons la bienvenue sur Auto-Lifestyle.com ! Pour son premier billet, Quentin vous propose son Top 10 sur le MondialAuto 2014 qu’il a, armé d’un courage immense, arpenté pour vous lors des journées publiques ! Nous espérons que cet article retiendra votre attention et que vous prendrez plaisir comme nous à lire Quentin.

Bonne lecture !

L’équipe Auto-Lifestyle.


MondialAuto : mon Top 10

Enfin ! Après deux ans d’attente, le « Mondial de l’auto », a posé à nouveau, bagages à Paris.

Et force est de constater que l’attente en valait la peine ! Toujours autant de constructeurs (à part quelques absents), de nouveautés et… de visiteurs ; une chose est sûre, il fallait jouer des coudes pour tout voir !

Il y avait d’ailleurs deux choses que j’ai pu observer. La première c’est que les constructeurs semblent avoir compris que la voiture « éco » ne passera pas ou peu par l’électrique. Et ce, en dépit d’un centre d’essais dédié à l’électrique et à l’hybride. Le deuxième point, c’est que la passion était bien présente à la porte de Versailles ! En effet, quasiment tous les stands accueillaient des véhicules sportifs, de compétitions ou de loisirs, et ça, c’est vraiment bien vu !

Après une visite complète de ce salon, sportives, concepts, voitures prêtes à être commercialisées, je vais vous présenter mon Top 10 de mes coups de cœur.

1. Ferrari 458 Speciale A

Ferrari 458 Speciale A

Ferrari 458 Speciale A

Ferrari 458 Speciale A

Ferrari 458 Speciale A

Ferrari, Ferrari, Ferrari, comment ne pas commencer un Top 10 par une Ferrari ! Celle-ci est superbe, techniquement géniale et dans cette version « Aperta », conserve les performances du coupé. Le coupé qu’il ne faudra pas oublier car ce spider est limité à 499 exemplaires, donc pour les clients qui n’auront pas été assez réactifs pour l’acquérir, il faudra se consoler avec la version fermée et la personnaliser comme cet exemplaire jaune et inserts carbone bleu dans le département Tailor made. A vos porte-monnaie !

2. Concepts Nissan IDx Nismo et Freeflow

Avec ces deux concepts, Nissan ne laisse pas indifférent. Certains les trouveront inesthétiques, d’autres, terriblement stylés ! Je fais partie de ces derniers. Sous des lignes de Datsun des années 60, tout est moderne, épuré, superbement fini, dans deux ambiances bien distinctes. Sportive et radicale ou zen et civilisée ! Choisissez la vôtre, car Nissan pourrait bien les produire, mais semble en manque de motivation pour le faire. Donc je vous invite à signer la pétition à l’initiative d’Angélique Auclair sur ce lien pour qu’ils passent enfin à la série !

Nissan Concept IDX Nismo et Freeflow

Nissan Concept IDX Nismo et Freeflow

Nissan Concept IDX Nismo et Freeflow

Nissan Concept IDX Nismo et Freeflow

Nissan Concept IDX Nismo et Freeflow

Nissan Concept IDX Nismo et Freeflow

Nissan Concept IDX Nismo et Freeflow

Nissan Concept IDX Nismo et Freeflow

3. Volvo XC 90

Volvo XC90

Volvo XC90

Volvo change tout ! Enfin presque puisque le suédois conserve dans ce nouveau modèle sa ligne directrice de sécurité et de robustesse. Ce XC 90 deuxième du nom met bout à bout les points forts : finition exemplaire, matériaux de premier choix, technologie embarquée à la pointe et nouveau style imposant, fluide et dynamique à la fois ! Parmi les équipements marquants, on pourra noter l’exceptionnelle sono optionnelle signée Bowers&Wilkins. Avec  1400 watts, 19 haut-parleurs dont un caisson de basse directement intégré au châssis (ce qui transforme l’habitacle en caisse de résonnance géante en première mondiale), échauffez vos oreilles avant de monter ! Les allemands viennent, je pense, de trouver là un concurrent à la hauteur !

Volvo XC90

Volvo XC90

Volvo XC90

Volvo XC90

Volvo XC90

Volvo XC90

Volvo XC90

Volvo XC90

4. MINI Superleggera Vision

Mini Superleggera Vision

Mini Superleggera Vision

Vous me croirez ou non mais une version adaptée à la série va être produite ! Ça peut paraître fou quand on voit de près ce concept à la pureté et aux proportions sans reproches. La finition des sièges est magnifique, les associations de couleurs et matériaux de même. On remarquera les « union jack » disséminés un peu partout sur la voiture, des poignées de portes intérieures jusqu’aux feux. La face avant est fidèle au style MINI. Bravo au carrossier Touring qui réalise avec MINI cette œuvre d’art.

Mini Superleggera Vision

Mini Superleggera Vision

Mini Superleggera Vision

Mini Superleggera Vision

Mini Superleggera Vision

Mini Superleggera Vision

5. Mercedes-Benz-AMG GT et GTs

Mercedes AMG GTS

Mercedes AMG GTS

Mélangez une SLS avec une Porsche 911 et une Classe S coupé, avec une touche de Classe C pour l’habitacle, et vous obtenez L’AMG GT, un coupé sportif bourré de chevaux (462ch) aux lignes à couper le souffle ! Elle est pas mal, mais ajoutez un petit « s » derrière son nom et elle passe à 510 chevaux avec des performances quasiment équivalentes à sa grande sœur, la superbe SLS 63 AMG forte de 571 chevaux au minimum. Elle ne lui rend que 7 petit km/h en vitesse de pointe (310 au lieu de 317 km/h pour la SLS « de base »). Et dans cette Edition One à l’aileron distinctif fixe en carbone avec cette couleur jaune à la profondeur éclatante, elle n’en est que plus désirable !

Mercedes AMG GTS

Mercedes AMG GTS

Mercedes AMG GTS

Mercedes AMG GTS

Mercedes AMG GT

Mercedes AMG GT

Mercedes AMG GT

Mercedes AMG GT

Mercedes AMG GT

Mercedes AMG GT

6. Mazda MX-5

Mazda MX-5

Mazda MX-5

Pour cette 4ème génération, la « Miata » semble plus que jamais aboutie. Son but est de procurer du plaisir à son conducteur, alors autant le faire à fond : poids réduit de 100kg (!) alors qu’elle ne pesait déjà pas bien lourd, nouveau châssis qui devrait être plus efficace, poste de pilotage plus moderne reprenant le style de l’actuelle Mazda 3 avec un peu de celui de la nouvelle Mazda 2, le tout sur la même disposition que l’ancienne MX-5, sièges sport d’un seul tenant et surtout nouveau style « Kodo » qui rend le roadster plus agressif et toujours très fluide. Une petite biplace n’est pas pratique? Alors autant améliorer la vie des deux chanceux! Toit rétractable, écran tactile multimédia MZD Connect avec molette de contrôle, prix réduit, juste le plaisir sans les inconvénients ! Avec bien sûr la boite manuelle toujours disponible, la propulsion et maintenant une répartition des masses 50/50 très près du sol. ZOOM-ZOOM !

Mazda MX-5

Mazda MX-5

Mazda MX-5

Mazda MX-5

Mazda MX-5

Mazda MX-5

Mazda MX-5

Mazda MX-5

7. Peugeot 208 GTI 30th

Peugeot 208 GTI 30th

Peugeot 208 GTI 30th

La Peugeot 208 GTI était sympa mais pour les 30 ans de la 205 GTI, il fallait bien une série spéciale de sa descendante ! Alors c’est Peugeot Sport qui s’y est collé et a presque tout revu. Les freins, suspensions et différents réglages y sont passés ! La sonorité moteur a été amplifiée dans l’habitacle, les sièges sont repris de la DS3 Racing et, merci Peugeot, la boite reste manuelle. Pour 1 100 €, on peut même l’avoir dans cette livrée bicolore du plus bel effet avec ses jantes spécifiques noires mat. Au fait la puissance, elle est de combien ? Comme son nom, 208 !

Peugeot 208 GTI 30th

Peugeot 208 GTI 30th

Peugeot 208 GTI 30th

Peugeot 208 GTI 30th

Peugeot 208 GTI 30th

Peugeot 208 GTI 30th

Peugeot 208 GTI 30th

Peugeot 208 GTI 30th

8. Volkswagen Passat

Volkswagen Passat

Volkswagen Passat

– Passat 1, Passat 2, Passat 3…

– Qu’est-ce que tu fait ?

– Je compte les Passat ! Passat 4…

… Passat 8 ! J’ai déjà sommeil ! Attendez, apparemment ce n’est pas comme d’habitude, on vient de me dire que tout change !

En fait tout est nouveau dans cette « superb » Passat (jeu de mots VAG). L’habitacle est encore plus cossu et cette fois plus design qu’auparavant avec cette bouche d’aération qui le traverse de part en part et ses matériaux de qualités, tous harmonieusement associés. La carrosserie quant à elle est toujours classique et « passe-partout » mais subtilement plus dynamique, sans parler de la « R-Line », ici en rouge. La plateforme MQB commune à nombre de modèle du groupe, est de bonne augure quant aux qualités dynamiques de l’auto. C’est une berline premium bien que la marque soit généraliste, et c’est le style qui fera choisir entre A4 et Passat, et peut-être le prix aussi, légèrement plus abordable…

Volkswagen Passat

Volkswagen Passat

Volkswagen Passat

Volkswagen Passat

Volkswagen Passat

Volkswagen Passat

Volkswagen Passat

Volkswagen Passat

9. Peugeot Exalt

Peugeot Exalt Concept

Peugeot Exalt Concept

Sur ce stand j’ai autant apprécié la Peugeot Exalt que le décor qui l’entourait. L’un mettait en valeur l’autre ! Si elle préfigure un éventuel futur coupé 4 portes (408 GT?), alors vivement la production.

Peugeot nous montre encore une fois son savoir-faire sur le travail des matériaux que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur de l’habitacle. Aluminium brossé, simili peau de requin, bois… du beau travail !

Peugeot Exalt Concept

Peugeot Exalt Concept

10. Renault Espace V

Renault Espace

Renault Espace

Le nouvel Espace, où comment plaire à toute la famille ainsi qu’aux passagers d’un jour ! Pour cela Renault a fait les choses bien. D’abord il est moins haut avec une ligne de caisse plus haute pour une silhouette plus « racée », la garde au sol est surélevée avec des protections plastiques qui remontent sur les pare-chocs et les bas de caisse, ce qui, associés à de plus grandes roues lui donne un style cross-over. Mais la comparaison s’arrête là. Du premier coup d’œil, on voit que ce n’est pas un SUV mais bel et bien un monospace, qui semble taillé pour la route. Et ce n’est d’ailleurs pas qu’une impression car Renault a fait en sorte qu’il soit aussi confortable qu’agréable à conduire, grâce à des sièges confortables, dotés de bons maintiens latéraux pour la catégorie, du système 4control à quatre roues directrices, que Renault ne manque pas de nous rappeler en l’inscrivant sur la planche de bord, ainsi qu’une suspension et une direction pilotées (la boite automatique optionnelle peut l’être aussi) qui changera la couleur de l’éclairage d’ambiance en fonction des modes ! Affichage tête haute, lecture des panneaux de signalisation, régulateur de vitesse auto-adaptatif, renforce sa vocation de voyageur au long cours. Côté modularité, l’Espace tire les leçons du passé. Les sièges sont rabattables dans le plancher indépendamment, d’une simple pression  sur un bouton depuis le coffre ou la tablette tactile de 9″ pour un plancher plat et une perte de volume contenue à seulement 20 litres par rapport à sa devancière ! C’est un tour de force de Renault qui de plus à fait l’effort d’intégrer des matériaux de qualité à son habitacle à l’image de l’insert en bois sur la planche de bord ainsi que des plastiques moussés. Il ne reste plus qu’à appliquer la même recette aux futurs modèles. Sur la Mégane IV peut-être ?

Renault Espace

Renault Espace

Renault Espace

Renault Espace

Renault Espace

Renault Espace

Bonus :

Ferrari LaFerrari

Ferrari LaFerrari

Pour finir, une voiture bien cachée sur le salon dans le Hall 3, ou plutôt La voiture, la Ferrari LaFerrari itself !

Partager cet article :

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.