Auto Lifestyle

Mercedes-AMG GT R : la bete verte avec un « R » comme rage !

Mercedes-AMG GT R : la bete verte avec un « R » comme rage !

0 commentaire 📅01 juillet 2016, 08:01

Ils l’ont bien cherchée chez AMG, on l’attendait pour vendredi dernier, et elle ne s’est pas faite attendre ! La bête s’est enfin montrée au grand jour et a de quoi effrayer la concurrence, au moins par son style. La dernière née de Mercedes-AMG, la GT R, est donc de sortie et pour la première fois, dans une teinte vert mat « Green Hell magno » en référence à son circuit de développement, la référence Nürburgring, qui donne de bons espoirs sur l’apport en performance par rapport à l’AMG GTS, comme si, après une surexposition aux rayons gamma, cette dernière se voyait changée en un monstre bodybuildé vert de rage…

Mercedes-AMG GT R

En comparaison, la GT R s’élargit avec des ailes qui gagnent 46 mm à l’avant et 57 mm à l’arrière, en carbone pour les premières et en aluminium pour les secondes. La face avant en profite pour revoir pare-chocs et calandre. L’ouverture accueillant l’étoile devient énorme dans un style appareil dentaire bouche de requin, en référence à la 300 SL victorieuse de la Carrera Panamericana de 1952.

Mercedes-AMG GT R

Le diffuseur d’air arrière s’inspire de la compétition et remonte généreusement sur la carrosserie, resserré au niveau de la sortie d’échappement centrale. Deux aérations verticales bien visibles de part et d’autre du pare-chocs ainsi qu’un aileron fixe complète l’esprit voiture de course pour celle qui s’inspire et partage beaucoup avec la Mercedes-AMG GT3 de compétition. La ligne est très agressive mais reste étonnamment élégante et fluide.

Mercedes-AMG GT R

Mercedes-AMG GT R

Le poids gagne au total 90 kg pour atteindre les 1 555 kg avec notamment des sièges à réglages manuels, baquets et très sportifs dans le style, même s’ils s’en trouvent un peu moins raffinés. Le reste de l’habitacle reste quasiment inchangé et on voit là le côté polyvalent de l’engin qui se veut utilisable aussi bien sur la piste que sur la route.

Mercedes-AMG GT R

Mercedes-AMG GT R

Avec 585 chevaux, la GT R en fait gagner 75 au bloc 4.0 biturbo de la GTS et s’aligne ainsi avec la puissance de certaines Mercedes-AMG « 63 » disposant du bloc 5.5 biturbo. Le 0 à 100 km/h tombe ainsi de 2 dixièmes à 3.6 sec. et la vitesse de pointe monte à 318 km/h (+8 km/h). Suspensions réglables et antipatinage à 9 modes ne laissent pas de place au hasard. Pas plus que ses quatre roues directrices qui apparaissent pour la première fois chez le constructeur. Une manière de désigner la 911 de Porsche, qui en est équipée, comme cible toute trouvée.

Mercedes-AMG GT R

Mercedes-AMG GT R

Et au regard du pedigree de la préparation d’Affalterbach, la polyvalence très nerveuse de la 911 Turbo S type 991 restylée (580 ch) et la radicalité maîtrisée de la 911 GT3 RS type 991 (500 ch) sont en ligne de mire !

Mercedes-AMG GT R

Partager cet article :

Aucun commentaire

Aucun commentaire !

Vous pouvez être le premier à commenter

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.