Auto Lifestyle

Los Angeles 2015 : Volkswagen Coccinelle Dune, Buggy de route

Los Angeles 2015 : Volkswagen Coccinelle Dune, Buggy de route

1 commentaire 📅25 novembre 2015, 08:12

L’histoire du buggy commence avec un prototype sur base de Coccinelle : le Meyers Manx Dune Buggy, produit à seulement 12 exemplaires en 1964, puis en version de série à environ 6 000 exemplaires dès 1965. Deux ans plus tard, ce buggy premier du genre participe et remporte la première édition du BAJA 1000, célèbre course mexicaine de 1000 miles de ligne droite désertique et accidentée, se déroulant sur deux jours le troisième week-end de novembre. Suite à ce succès, Volkswagen a proposé des kits « BAJA » à partir de 1969, afin de préparer la première Coccinelle pour le rallye-raid.

En 2015, le BAJA 1000 c’était le week-end dernier ! Et pour l’occasion, Volkswagen profite du salon de Los Angeles pour dévoiler sa Cox’ dans une toute nouvelle version clin d’œil au passé : la Volkswagen Coccinelle Dune.

Volkswagen Coccinelle Dune

Volkswagen Coccinelle Dune et la 1ère Cox’ « BAJA »

Quoi de plus normal pour le constructeur de Wolfsburg que de choisir la descendante de son tout premier modèle, pour évoquer le passé à travers une nouvelle version annoncée depuis 2014 avec le concept Beetle Dune présenté à Détroit.

Volkswagen Beetle Dune Concept 2014

Volkswagen Beetle Dune Concept 2014

Pour son passage à la série, elle perd sa transmission intégrale et sa garde au sol surélevée de 5 cm pour retomber à 1 cm au dessus des Cox’ classiques. Pour espérer gagner le BAJA 1000, il faudra donc repasser, mais son look penche bien du côté tout-terrain.

Volkswagen Coccinelle Dune

Les larges ailes d’origine aident bien, et sont complétées sur les passages de roue par des protections plastiques noires, qui continuent sur les boucliers. Des carters gris alu. agrémentent ces boucliers, ainsi que les bas de caisse. Basée sur la finition R-Line, elle adopte son dessin sportif et son becquet arrière pour le moins imposant. Avec les bandes décoratives latérales « DUNE », le mix entre sport et excursion est bien dosé. Surtout dans cette teinte jaune, comme sur ces photos, ou en bronze, deux couleurs exclusives à cette version Dune sur les neuf proposées.

Volkswagen Coccinelle Dune

Le toit peut être peint en noir pour un contraste accentuant l’effet buggy. Comme pour les séries spéciales 2015 de la Cox’, la « Dune » propose les 5 mêmes motorisations. À savoir, les essences TSI 105, 150 et 220 chevaux, ainsi que les Diesel TDI 110 et 150 ch.

Volkswagen Coccinelle Dune

Et comme une dune en cache souvent une autre, le coupé est aussi décliné en cabriolet ! Un peu moins buggy dans le style, mais un peu plus néo-rétro, grâce à cette capote qui une fois repliée, crée une excroissance au dessus de la malle. De quoi « cruiser » cheveux au vent sur routes goudronnées, dans un véhicule qui évoque la liberté jusque dans son nom. La route à ciel ouvert, un look de baroudeur, ça promet des sensations proches de celles offertes par le nouveau Range Rover Evoque Cabriolet, avec quelques aptitudes aventurières en moins mais un prix plus… digeste !

Volkswagen Coccinelle Dune

Volkswagen Coccinelle Dune

Les tarifs allemands (les seuls connus pour le moment) sont de 23 625 € pour le coupé et 27 800 € dans sa version découvrable en prix de base. En France, la sortie est prévue pour début 2016.

Partager cet article :

Un commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.