Auto Lifestyle

La Scuderia Ferrari continue sa restructuration

La Scuderia Ferrari continue sa restructuration

0 commentaire 📅23 décembre 2014, 08:24

L’annonce avait été faite après l’arrivée à la tête de Ferrari du nouveau président Sergio Marchionne : la Scuderia Ferrari doit se restructurer pour retrouver la victoire. Ces mots n’ont donc pas été évoqués en l’air. Après le départ de Marco Mattiacci après seulement quelques mois à la direction de l’équipe et son remplacement par Maurizio Arrivabene et l’envol de leur pilote star Fernando Alonso pour McLaren, la valse continue du coté de Maranello. Décryptage d’une équipe en pleine mue.

Maurizio Arrivabene

Coté pilote, il y a pas mal de mouvement. Alonso ayant annoncé son départ depuis de long mois, la Scuderia s’est vue obligée de le remplacer par un autre pilote de premier rang. C’est finalement le quadruple champion du monde avec le team Red Bull, Sebastian Vettel qui arrive pour réaliser son rêve d’enfant et relever le défi. L’Allemand sera clairement le pilote numéro 1 au sein de l’équipe des rouges sauf si Kimi Raikkonen qui a connu sa pire année en Formule 1 en 2014, relève la tête. Du coté des pilotes essayeurs, sa bouge énormément aussi. Il y a quelques jours, l’équipe du cheval cabré annonçait l’arrivée dans ses rangs du Mexicain Esteban Gutierrez. Tout juste débarqué de chez Sauber, le jeune pilote Mexicain trouve un point de chute chez Ferrari. Choix surprenant de l’équipe de Maranello surtout lorsque l’on passe au crible les résultats décevant de Gutierrez lors de la saison 2014. Ce choix s’explique surement par le fait que la Scuderia souhaite conserver un pied en Amérique du Sud, d’ou le choix surprenant du jeune Mexicain. Autre information interessante, le Français Jean-Eric Vergne sera lui aussi pilote d’essais Ferrari. Une bonne nouvelle pour JEV qui conservera un pied en F1 après le choix de Red Bull de ne pas le garder.

Jean-Eric-Vergne

En revanche, pour l’heure actuelle aucune information n’a filtré concernant le cas des pilotes essayeurs historiques. Qu’elles seront les choix de la direction de l’équipe dans ce moment crucial de sa restructuration ?

En coulisse, les choses bougent énormément également. Après le changement de direction de l’équipe avec l’arrivée de Maurizio Arrivabene, les têtes tombent en Italie depuis le début de la semaine. Mardi, la direction des rouges a officialisé le départ de Pat Fry (directeur technique) ainsi que de Nikolas Tombazis (chef designer) avec effet immédiat.

Pat-Fry

Suite au départ de Fry, c’est James Allison qui sera seul directeur technique d’une équipe de trois ingénieurs. Allison aura une double casquette par intérim puisqu’il reprend également les activités piste. A l’heure actuelle, aucune annonce officielle n’a encore été donnée sur le nom du futur chef des activités piste.  Le remplaçant de Tombazis au design est Simone Resta. Du coté du département moteur, le changement est également dans l’air du temps avec l’arrivée de Mattia Binotto (ex département design)  qui sera épaulé par Lorenzo Sassi. La saga ne s’arrête pas là, puisque jeudi dernier la restructuration a fait une nouvelle victime. Le responsable de l’analyse des pneumatiques, en place depuis 2000, Hirohide Hamashima a été remercié avec effet immédiat. Enfin, Luca Baldisserri reste à la tête de la Ferrari Driver Academy.

Comme l’a annoncé Marchionne : « N’ayez pas peur du changement, soyez proactifs et ayez le courage de venir avec des idées. Je sais que vous pouvez le faire et c’est ce dont Ferrari à besoin ». Une discours plein de motivation pour les membres de l’équipe mais ces différentes manoeuvres seront elles suffisantes pour que la Scuderia retrouve les sommets ?

Sergio-Marchionne-Ferrari

Arrivabene a déjà annoncé qu’il faudrait du temps et de la patience mais que l’objectif d’obtenir des victoires est bien présent. Espérons pour la Scuderia que son nouveau team manager soit dans le vrai !

Partager cet article :

A propos de l'auteur

Emmanuel Delion
Emmanuel Delion

Passionné par la Formule 1 depuis l'enfance, fan incontesté de Michael Schumacher, Damon Hill, ainsi que de la nouvelle génération : Lewis Hamilton et Sebastian Vettel, je vous propose de partager mes émotions à travers ce blog. Pilote à mes heures perdues, je partagerai avec vous mes sorties sur piste.

Aucun commentaire

Aucun commentaire !

Vous pouvez être le premier à commenter

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.