Auto Lifestyle

La montre concept de Pecqueur Conceptuals by Peugeot Design Lab

La montre concept de Pecqueur Conceptuals by Peugeot Design Lab

2 commentaires 📅28 janvier 2015, 08:17

Cette semaine, s’est déroulé à Genève le 25ème salon international de la haute horlogerie (SIHH), et à cette occasion, le Peugeot Design Lab nous a dévoilé un concept de montre, dont il est à l’origine du style, de la nouvelle marque suisse Pecqueur Conceptuals.

Bien plus qu’une montre, ce concept est un hommage à un maître-horloger de génie, Monsieur Onésiphore Pecqueur. Cet ingénieur français né en 1792, est à l’origine de l’invention indispensable au développement de l’automobile : le différentiel (rendant possible des vitesses de rotation différentes des roues motrices sur un même essieu, permettant de tourner…) en 1827. Ce système est au cœur de ce concept et met plus que jamais en avant le lien entre horlogerie et automobile.

Pecqueur Conceptuals

En effet, on retrouve un mécanisme reprenant, à échelle réduite, celui d’un différentiel automobile. Disposé dans la profondeur du boitier, il relie deux affichages de l’heure distincts sans doubler le mécanisme pour le deuxième affichage. Ainsi, ce garde-temps peut afficher l’heure selon deux fuseaux horaires, configurables à l’envie par des poussoirs latéraux. Un premier cadran (à 10h30) affiche l’heure principale, un second (à 3h) affiche l’heure avec le décalage lié au fuseau horaire sélectionné par le poussoir supérieur, ou en décalant l’heure manuellement par le poussoir inférieur, chaque pression décalant l’aiguille d’une heure. Sur ce deuxième cadran est également affiché le cycle jour/nuit lié à la zone GMT. Tout ces réglages n’affectent pas le comptage des secondes à mouvement mécanique à remontage automatique, qui dispose d’une réserve de marche de 50 heures.

Différentiel Pecqueur Conceptuals

Mécanisme concept Pecqueur Conceptuals

Le différentiel implique de lier les engrenages des deux cadrans affichant l’heure sur deux étages. Le design de la montre mettant en avant cette pièce maîtresse, le mécanisme est en partie visible et donne un effet de profondeur subtil avec des affichages se faisant à des niveaux différents. Le boitier fait d’aluminium, mélange les différents traitements du métal entre effets satiné, brossé ou poli. Le fond du boitier est quant à lui réalisé en métal à effet ondulé dit « côte de Genève » alternant les zones d’ombres et de lumières, changeantes en fonction de l’éclairage environnant. Le pont de différentiel rend l’ensemble original avec une forme en « y » partant du cadran principal pour finir à 7h, surplombant les engrenages du différentiel en matière cuivrée pour une mise en avant très réussie. Le studio de design Peugeot n’a pas omis d’apposer les initiales de l’inspirateur au niveau de l’indicateur de zone GMT, dont le cerclage vient chevaucher le cadran du second fuseau horaire, comme pour venir rappeler le lien d’entrainement par engrenages des mécanismes des différents disques et cadrans.

Pecqueur Conceptuals côte de Genève

Soucis du détail, extrême précision, complexité de conception et simplicité d’utilisation, cette pièce de haute horlogerie très exclusive n’a été réalisée qu’à seulement deux exemplaires, le deuxième ayant un fond de boitier en métal brossé, sans précision sur une éventuelle production élargie. Si tel est le cas, il n’y en aura pas pour tout le monde, avis aux collectionneurs…

Partager cet article :

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.