Auto Lifestyle

La future Alpine ne restera pas seule !

La future Alpine ne restera pas seule !

0 commentaire 📅31 mars 2015, 07:55

On le savait depuis 2012, Alpine fera son retour après beaucoup d’hésitation de la part des dirigeants du groupe Renault pour faire renaître cette marque de légende. En 2016, le premier modèle sera enfin commercialisé et viendra se placer en digne héritière de la mythique berlinette A110, 39 ans après la fin de sa production. Un temps prévue avec un partenariat entre Renault et Caterham, la conception et la production se fera finalement sans l’aide du constructeur de sportives légères anglais. Ce que l’on a appris lors d’un interview de Bruno Ancelin, directeur produits du groupe Renault, par le magazine anglais Auto Express lors du salon de Genève, c’est que la marque Alpine ne renaîtra pas avec uniquement un modèle, mais toute une gamme variée considérée essentielle à la pérennité de ce projet.

« Nous travaillons sur notre premier modèle et au delà de cette première auto, nous travaillons aussi sur une gamme complète. Le premier modèle que nous appelons AS1 sera lancé mais nous devons voir plus loin. Ensuite nous regarderons les modèles complémentaires que nous aurons à ajouter à la gamme.

Ce dont nous sommes sûrs, c’est que nous ne pouvons pas faire revivre – ou même créer – une marque avec un seul modèle. Ce n’est pas viable d’avoir un modèle unique, c’est impossible. Si vous voulez exister sur certains marchés, vous avez besoin de proposer une hybride dans votre gamme (Japon ?). Nous devrons avoir des modèles très différents à proposer. Quel type de technologies, quels moteurs avons-nous besoin ? Quelles carrosseries pouvons-nous proposer, doivent-elles être uniquement des sportives ou certaines d’elles pourraient être des SUV ? Nous devons nous poser ces questions. La première sera une sportive légère mais les autres … »

Alpine

Illustration Alpine AS1

Quant à savoir quels seront ces modèles, il laisse planer le doute. Il parle tout de même également d’une concurrence à Porsche et Audi, rien de moins ! On peut donc entendre qu’Alpine sera une véritable vitrine pour l’alliance Renault-Nissan. Les futurs modèles profiteront de tout le savoir-faire des différentes marques du groupe, avec des modèles légers tirant toute l’expérience de Renault Sport dans les petites sportives aux châssis très affûtés, et pourquoi pas une grosse sportive sur-puissante au rapport performance-prix avantageux type… Nissan GT-R.

Alpine

Illustration Alpine AS1

Pour le côté « premium » et la qualité de fabrication, c’est vers Mercedes qu’ils pourront se tourner, pour créer des habitacles déclenchant le coup de cœur et ainsi pouvoir concurrencer réellement les allemands cités. L’Alpine Sport 1 (AS1), aura donc fort à faire pour être à la hauteur de ces exigences, et sera un coupé sportif compact type Cayman ou TT avec un poids inférieur à la tonne. La sportivité sera au rendez-vous et l’esprit de la première génération, à la conception légère également, sera respecté.

Un programme bien rempli pour cette marque dont on n’était même pas sûr qu’un seul modèle sortirait à nouveau des chaînes de productions de l’usine de Dieppe ! Renault, les fans vous disent merci !

Partager cet article :

Aucun commentaire

Aucun commentaire !

Vous pouvez être le premier à commenter

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.