Auto Lifestyle

La 3ème vidéo Topito selon Porsche : les ailerons les plus fous !

La 3ème vidéo Topito selon Porsche : les ailerons les plus fous !

1 commentaire 📅25 février 2017, 09:26

Place à la 3ème vidéo best of de Porsche. Un constructeur qui passionne et a marqué l’histoire de l’automobile, parfois en marquant les esprits grâce à des détails. Souvent des détails d’importance ! Aujourd’hui, le constructeur de Stuttgart nous parle d’un élément aérodynamique impressionnant et symptomatique d’une époque et des voitures de sport-compétition : les ailerons arrière !

porsche top 5 ailerons

Après nous avoir donné ses cinq modèles les plus rares en nombres d’exemplaires fabriqués, puis son classement des cinq meilleures cantatrices, nous (re)découvrons des pelles à tarte, des queue de canard et autres étagères pour parking ! On retrouve dans ce classement l’un de nos coups de cœurs de Porsche : le Cayman GT4, avec son aileron fixe réglable. Il faut bien ça pour aider le petit Cayman qui se sent pousser des ailes avec son flat 6 3.8 de 385 ch hérité de la 911 ! On retrouve logiquement la 959 : ce laboratoire roulant né dans les 80’s avait besoin de cet élégant aileron intégré pour plaquer ce missile capable de 317 km/h. On retrouve l’incroyable 911 2.7 RS déjà présente dans le précédent classement, rendue mythique grâce à son aileron « duck tail » (queue de canard), plébiscité par les puristes, au point que Porsche le réintroduira sur la 997 SC produite en toute petite série ! Pour nous il est le plus emblématique des spoilers créé par Porsche ! La Panamera a également droit à son heure de gloire : l’aileron rétractable à la cinématique fascinante de la Turbo accroche la 2ème place ! S’intégrant parfaitement à la ligne épurée de cette limousine sportive, il se déploie avec une envergure très impressionnante une fois les 130 km/h atteints. La voiture perd son élégance et sa fluidité, merci de ne pas le sortir en ville pour faire comme-si-ça-allait-vite… Enfin, nous retrouvons une vraie voiture de compétition tout en haut du classement avec la 935 « Moby Dick ». La 935 fut améliorée pour vaincre aux 24H du Mans 1978. Cela donna une 911 avec un arrière allongé et à un aileron surplombant cet poupe fuyante. Son profil et sa couleur blanche rappelant la baleine blanche d’Herman Melville, Moby Dick. Son aileron est fortement disgracieux, mais il avait le mérité d’aider la 935 à tenir les 850 ch et d’évoluer à 366 km/h dans les Hunaudières.

porsche-top-5- ailerons

S’ils paraissent disgracieux ou désuet dans certains cas, n’oublions pas qu’ils font l’objet de recherches très poussées, dans le but d’améliorer l’aérodynamisme et la charge de manière à plaquer l’auto à l’asphalte. La semaine prochaine, Porsche nous parlera encore de son savoir-faire, avec les  technologies des voitures de série hérités des voitures de compétition !

Partager cet article :

A propos de l'auteur

Guillaume Lescaroux
Guillaume Lescaroux

Passionné d'automobile depuis sa plus tendre enfance, Guillaume a toujours rêvé de pouvoir la partager avec toute personne sensible à ce secteur. Pilote à ses heures perdues, il a pris le volant pour Sport Auto lors de la saison 2011 de la Caterham Academy France.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.