Auto Lifestyle

Grand Prix F1 de Bahrein

Grand Prix F1 de Bahrein

0 commentaire 📅25 avril 2013, 21:49

Une semaine après le Grand Prix de Chine le grand show de la formule 1, a rendez-vous à Bahreïn pour la quatrième manche du championnat du monde.

Dans un contexte social toujours agité, le Grand Prix, sur le tracé de Sakhir, a été fabuleux.

Resume du Grand Prix de Barhein

Voici en « bref », un résumé de la course du Dimanche 21 avril 2013.

Les qualifications ont vu émerger la marque à l’étoile qui signe sa seconde pole de la saison avec l’allemand Nico Rosberg. Suivent ensuite Vettel, les 2 Ferrari de Alonso et Massa, Les 2 Force India de Di Resta et Sutil, la seconde Red Bull de Webber, suivis de Raikkonen, Hamilton, Button, Romain Grosjean est 11e.

A noter les pénalités de : Webber (3 places de moins suite à son accrochage avec Vergne au dernier Grand Prix de Chine), Gutierrez (5 places de moins suite à son accrochage en Chine avec Sutil), Hamilton (5 places de moins suite à son changement de boîte de vitesse entre les essais et la qualification).

GP de Bahrein - résultat qualifications

C’est donc à 14 heures, heure française que nous retrouvons tous les protagonistes pour ce 4e Grand Prix de la saison 2013.

Au feu vert, Rosberg conserve sa première place, tandis que comme à son habitude la Ferrari de Alonso effectue un excellent départ et grille la politesse à Sebastian Vettel. Rien à signaler dans le peloton, hormis un accrochage entre la Toro Rosso de Vergne et la Williams-Renault de Bottas. Cet accrochage provoquera l’abandon du français à la fin du tour.

Durant ces premiers tours de roues, la Reb Bull de « Baby Schumi » est très en vergue puisqu’il dépasse Alonso dans l’enfilade des virages 5 à 7. Il se fait ensuite très pressant sur la flèche d’argent de Nico Rosberg. Vettel attaque la Mercedes dans le second tour mais tire large au freiange. Rosberg conserve de peu sa première place. Malheureusement pour l’homme au casque jaune, Vettel réattaque dans le troisième tour et passe la Mercedes au même endroit que la Ferrari d’Alonso 2 tours plus tôt. La Mercedes de Nico est en difficulté avec ses pneus et s’incline de nouveau devant cette fois-ci la Ferrari de l’Espagnol au bout de la ligne droite des stands. Rosberg continue sa dégringolade car il se fait déposer par la Force India de Paul Di Resta au 6e tour.

Grand Prix de Barhein - dépassement  Vettel Alonso

C’est la catastrophe dans le clan de la Scuderia car, au 7e tour le DRS de la Ferrari d’Alonso reste bloqué en position ouvert. L’Espagnol se voit contraint de repasser au stand pour réparer son aileron, il en profite pour changer de pneus. Les ennuis continuent pour la Ferrari numéro 3, car l’aileron se bloque de nouveau. C’est la consternation dans le clan des rouges. Alonso repasse de nouveau au puits. Dans le même tour, Webber et Romain Grosjean stoppent également et chaussent des pneus durs. Au 10e tour, c’est le confortable leader Vettel qui stoppe. Il passe également des durs. Di Resta et Raikkonen sur une stratégie décalée prennent la tête de la course. Le leader Di Resta rentre enfin aux stands au 14e tour. Il passe des pneus durs.

Grand Prix de Barhein - Fernando Alonso

Pendant ce temps, Vettel est revenu sur Ice Man comme un avion et passe le Finlandais dans la ligne droite des stands. Il reprend sa 1e place. Toujours sur sa stratégie décalée « Raikko » s’arrête enfin au 16e tour et chausse les durs.

Grand Prix de Barhein - Kimi Raikkonen

Massa rentre au ralenti à son stand avec le pneu arrière droit complètement délaminé dans le tour 17. Rosberg, toujours à la peine avec ses gommes arrière qui chauffent trop, perd de nouveau des places face à Button et au Français de Lotus Romain Grosjean. 21e tour, second arrêt pour Button et Webber. La monoplace numéro 8 de Grosjean émerge à la 2e place derrière la Red Bull de Vettel qui fait cavalier seul. Le leader stoppe quelques tours plus tard au tour 25. Il chausse les durs et conserve sa première place. 27e tour, la Lotus de Grosjean se fait dépassé par Di Resta à l’aide du DRS. La Lotus s’arrête dans ce même tour et passe en pneus medium.

Au 30e tour, il y a du rififi chez Mclaren. Button et « Checo » se chamaillent pour la 5e place et se touchent légèrement. La lutte continue entre les deux pilotes Mclaren avec de nouveau un contact entre les deux monoplaces. Grosjean en profite pour se rapprocher. Il passe en toute logique Perez pour le gain de la sixième place dans le 33e tour. Raikkonen, toujours sur sa stratégie décalée passe la Force india numéro 14 dans la ligne droite des stands avant de stopper de nouveau pour mettre des pneus durs. Grosjean, toujours en lutte avec les Mclaren se débarrasse enfin de Button pour la 5e place au 34e tour. 36e tour, second arrêt de Di Resta. La bérézina continue chez la Scuderia avec le 4e arrêt de Massa suite, de nouveau à la destruction du pneu arrière droit. Raikkonen continue sa remontée et passe Perez ainsi que la Mercedes de Lewis Hamilton dans le tour 38. Solide leader, Sebastian Vettel immobilise pour la 3e et dernière fois sa Red Bull au stand. Il monte des durs et repart toujours en tête. Dans ce même tour (42), le Français de Lotus marque son dernier arrêt et repart en medium.

Grand Prix de Barhein - lutte Perez Button

Au 44e tour, Grosjean passe le « Grand Mark » à la faveur de pneus plus frais. Un regroupement de pilotes s’opère pour le gain de la 5e place avec Weber, Hamilton, Alonso et Perez.

Grand Prix de Barhein - dépassement Hamilton Webber

Au 52e tour, La Lotus de Grosjean passe la Force India du pilote Ecossais et vole vers son premier podium de la saison. Dans les 2 derniers tours du Grand Prix, Vettel finit sur un train de sénateur alors que la lutte fait toujours rage pour la 5e place.

GP de Barhein - victoire de Vettel

C’est le Britannique Hamilton qui tire les marrons du feu devant, Perez, Webber qui n’a plus de pneus et la Ferrari de Alonso. 57e et dernier tour, le triple champion du monde s’impose pour la seconde fois de la saison 2013 à bord de sa Red Bull. Les 2 pilotes Lotus complètent le podium, Raikkonen devant Grosjean. C’est exactement le même podium que la saison passée.

GP de Bahrein - podium

Abandon : Jean-Eric Vergne, Toro Rosso suite à l’accrochage du premier tour.

Le Grand Prix de Bahrein en quelques chiffres :

 9e édition, 28e victoire de Vettel, 2e pole de Rosberg, 200e GP de Mark Webber, 21e arrivée consécutive dans les points de Kimi Raikkonen.

Pole : 1 :32 :330, Nico Rosberg, Mercedes

Meilleur temps en course : 1:36:961 Sebastian Vettel, Red Bull

Nous nous retrouverons dans 3 semaines, en Europe pour le Grand Prix de Barcelone le Dimanche 12 mai.

Partager cet article :

A propos de l'auteur

Emmanuel Delion
Emmanuel Delion

Passionné par la Formule 1 depuis l'enfance, fan incontesté de Michael Schumacher, Damon Hill, ainsi que de la nouvelle génération : Lewis Hamilton et Sebastian Vettel, je vous propose de partager mes émotions à travers ce blog. Pilote à mes heures perdues, je partagerai avec vous mes sorties sur piste.

Aucun commentaire

Aucun commentaire !

Vous pouvez être le premier à commenter

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.