Auto Lifestyle

Grand Prix des Etats-Unis 2014

Grand Prix des Etats-Unis 2014

0 commentaire 📅04 novembre 2014, 08:15

Après quinze jours de patience la Formule 1 fait son retour pour sa 17ème manche. Elle revient également sur le continent nord Américain pour la 3ème édition du Grand Prix des Etats-Unis à Austin au Texas. Après avoir dominé les essais libres tout le monde voyait déjà Lewis Hamilton, engrangé sa 5ème victoire d’affilée cette saison. Mais le doute s’est installé après la domination de Nico Rosberg aux qualifications. Le poleman a collé 3 dixièmes à Hamilton, autant dire une valise. Le Britannique n’aura pour autant pas tremblé longtemps car il gagne le Grand Prix des Etats-Unis (la seconde fois sur le tracé d’Austin en 3 ans) et engrange de nouveau des points d’avance (24 points) dans la lutte au championnat du monde pilote. Rien n’est pour autant perdu pour Rosberg car tout se jouera à Abou Dabi grâce aux controversés points doublés.

GP-Etats-Unis-depart

Au feu vert, c’est pourtant Nico Rosberg qui prend le meilleur départ. Hamilton se contente de conserver sa seconde position. Le Britannique a déjà sa stratégie en tête et ne laisse pas s’envoler son équipier. Lewis portera son attaque après les 1er ravitaillements afin de prendre la tête de la course et de ne plus la quitter jusqu’au drapeau à damiers. La manoeuvre de l’Anglais est virile sur l’Allemand, l’obligeant à partir au large pour éviter le contact. Clairement, l’incident du Grand Prix de Belgique aura laissé des traces dans l’esprit de Rosberg et dorénavant cela se voit en piste. Avec le recul, nous pouvons dire que c’est surement le tournant de la saison. Mercedes réussit de nouveau un doublé cette saison, le 10ème et égal la grande équipe Mclaren de Prost-Senna durant la saison 1988. En troisième position, nous retrouvons la troisième force en présence du plateau, la Red Bull de Ricciardo.

GP-Etats-Unis-depassement-Ricciardo-Alonso

Avec son look très « Wolverine », l’Australien avait annoncé qu’il visait le podium et il a obtenu son objectif grâce à une course stratégique et ce malgré son départ raté. Son équipier le quadruple champion du monde, Sebastian Vettel aura connu un week-end difficile. Il savait dès vendredi qu’il partirait de la ligne des stands pour avoir changé l’intégralité de son groupe propulseur. En début de course, la Red Bull numéro 1 est à la peine mais au fur et à mesure que le réservoir se vidait, la monoplace gagnait en vitesse. L’Allemand réalise un superbe fin de course grâce à sa stratégie d’attaque et termine dans la fenêtre fixée, à la septième position à peine 5 dixièmes de Alonso et derrière les 2 Williams.

GP-Etats-Unis-Massa-Bottas

Massa termine au pied du podium à cause d’une mauvaise stratégie de son équipe (encore). Il perd celui-ci dans les stands à cause de l’under cut de Ricciardo. Derrière lui, Bottas effectue une course tranquille. Toujours dans un rythme moyen, le Finlandais ne sera jamais une menace pour Massa. Il termine toutefois devant la Ferrari de Alonso.

Les Ferrari auront encore connu un week-end bien noir avec la maigre 6ème place de l’Espagnol et la 13ème place de Raikkonen. Alonso aura menée une course avec tout son talent. L’une des plus belle lutte de ce Grand Prix ayant été celle l’opposant à Jenson Button (12ème à l’arrivée). Raikkonen quant à lui n’aura pas vu le jour. Après avoir été percuté par la Force India lors de l’accident du premier tour, le Finlandais aura comme à l’image de sa saison, été anonyme.

GP-Etats-Unis-Vergne-Grosjean

Derrière Vettel 7ème, nous retrouvons la Mclaren de Magnussen qui devance Pastor Maldonado. Le vénézuélien marque enfin ses premiers points de la saison. Le top ten est complété par Jean-Eric Vergne qui nous aura gratifié d’une fin de course magnifique. A l’attaque (des fois trop, lors du dépassement de Romain Grosjean), le Français prouve que sa place dans un baquet en 2015 ne serait pas usurpée. Romain Grosjean termine quant à lui à la porte des points à une onzième position pleine de promesse dans cette saison bien compliquée pour l’équipe Lotus Renault.

GP-Etats-Unis-accident-Perez-Sutil

Les faits marquant de ce Grand Prix des Etats-Unis auront été l’accrochage du premier tour entre Perez et Sutil, les multiples batailles et dépassements (Hamilton sur Rosberg, Vergne sur Grosjean ou encore Alonso sur Button et tant d’autres) et surtout la prise de pouvoir de plus en plus importante de Lewis Hamilton dans ce championnat du monde 2014 face à son dernier rival pour le titre, Nico Rosberg. Encore un grand cru pour ce GP des Etats-Unis 2014 !

GP-Etats-Unis-podium

Rendez-vous dans une petite semaine à Interlagos au Brésil pour vivre l’avant dernière course de ce passionnant championnat 2014. D’ici la nous en s’aurons peut-être plus sur la valse des transferts et en particulier sur l’avenir de Fernando Alonso et de Jean-Eric Vergne.

Partager cet article :

A propos de l'auteur

Emmanuel Delion
Emmanuel Delion

Passionné par la Formule 1 depuis l'enfance, fan incontesté de Michael Schumacher, Damon Hill, ainsi que de la nouvelle génération : Lewis Hamilton et Sebastian Vettel, je vous propose de partager mes émotions à travers ce blog. Pilote à mes heures perdues, je partagerai avec vous mes sorties sur piste.

Aucun commentaire

Aucun commentaire !

Vous pouvez être le premier à commenter

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.