Auto Lifestyle

Grand Prix d’Italie 2013

Grand Prix d’Italie 2013

0 commentaire 📅18 septembre 2013, 08:13

Le Grand Prix d’Italie s’est déroulé il y a une dizaine de jours sur le mythique temple de la vitesse, le circuit de Monza. La météo était incertaine durant tout le week-end.

Qualifications

C’est sur une piste sèche que se sont déroulées les qualifications. Ces « qualifs » nous ont réservé quelques surprises ainsi que des certitudes. Après les essais libres dominés par la Red Bull frappée du numéro 1, il était normal de voir Sebastian Vettel occuper la pole position. A ses cotés, son équipier Mark Webber. La première bonne surprise vient de la Sauber de l’Allemand Hulkenberg qui se classe troisième suivi des deux Ferrari de Massa et Alonso. Rosberg est sixième devant Ricciardo. Samedi décevant des deux Lotus avec Raikkonen onzième et Grosjean treizième. La plus grosse surprise est l’élimination en Q2 du spécialiste de la pôle des derniers Grand Prix Hamilton qui ne partira que douzième après une erreur dans la parabolique.

Grand Prix d'Italie 2013 : qualifications

Qualifications

Grand Prix d’Italie

Rendez-vous est donné le Dimanche à 14 heures.

C’est parti sur le tracé de Monza. Vettel décolle parfaitement. Le meilleur envol est à mettre à l’actif du futur ex pilote Ferrari Massa. Au premier virage Raikkonen harponne la Mclaren de Perez et casse son aileron. Il s’arrêtera à la fin du premier tour. Le perdant du départ est Hulkenberg qui a perdu 2 places, il se classe 5ème. Vettel comme à son habitude s’envole de suite.

Grand Prix d'Italie 2013 : Départ

Départ

Au 3ème tour, Alonso attaque Webber. Les 2 monoplaces se touchent légèrement et l’Espagnol prend l’avantage. Après son arrêt, changement d’aileron, Raikkonen est 21ème. Paul Di Resta abandonne suite à un accrochage avec la Lotus de Grosjean. Alonso passe Massa qui s’efface au 8ème tour. Coup de théâtre au tour 13 lorsque le stand Mercedes indique à Hamilton qu’il a une crevaison lente. Il stoppera un tour plus tard.

Grand Prix d'Italie 2013 : Hamilton

Hamilton

Suite à son passage au stand du premier tour, « Ice Man » remonte petit à petit. Il occupe la 15ème place au tour 18. Vettel fait une course à « la Vettel » et est solidement installé en tête du Grand Prix d’Italie. La valse des ravitaillements commence au tour 21 avec la Lotus de Grosjean. A la faveur des ravitaillement Alonso occupe pendant quelques tours la tête de course. L’Espagnol stoppe enfin au tour 28, Vettel retrouve sa place de leader. Un peu après la mi-course et les ravitaillements, le classement du Grand Prix est le suivant : Vettel, Alonso, Webber, Massa, Raikkonen, Hulkenberg, Rosberg, Hamilton, Ricciardo et Button. Hamilton passe son équipier au tour 29. Webber occupe la troisième place et se rapproche à 1 seconde d’Alonso.

Grand Prix d'Italie 2013 : Vettel

Vettel

La pluie menace toujours mais ne tombe pas, nous devrions finir la course sur le sec. Suite à son second arrêt Hamilton poursuit sa remontée et passe Gutierrez au tour 45, il est collé à Raikkonen. Le Finlandais passe Sutil qui est dans la foulée doublé par la Mercedes. La remontée de Hamilton se poursuit et il passe la Lotus de Raikkonen au 1er virage du tour 48. Ca chauffe pour Grosjean qui a Hamilton derrière lui. Raikkonen s’empare de la 10ème place au 52ème tour. 53ème et dernier tour, Vettel s’impose logiquement après avoir dominé tout le week-end. La Ferrari de Alonso prend la seconde place sur ses terres tandis que la seconde Red Bull de Webber monte sur la troisième marche du podium.

Grand Prix d'Italie 2013 : Victoire de Vettel

Victoire de Vettel

La seconde place de Ferrari résonne à Monza comme une petite victoire. Les tifosis seront décevant lors de la cérémonie du podium en sifflant le triple champion du monde Vettel. Rendez-vous dès ce week-end pour le Grand Prix de Singapour qui sera comme à l’habitude le seul GP de nuit.

Grand Prix d'Italie 2013 : podium

Podium

Partager cet article :

A propos de l'auteur

Emmanuel Delion
Emmanuel Delion

Passionné par la Formule 1 depuis l'enfance, fan incontesté de Michael Schumacher, Damon Hill, ainsi que de la nouvelle génération : Lewis Hamilton et Sebastian Vettel, je vous propose de partager mes émotions à travers ce blog. Pilote à mes heures perdues, je partagerai avec vous mes sorties sur piste.

Aucun commentaire

Aucun commentaire !

Vous pouvez être le premier à commenter

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.