Auto Lifestyle

Grand Prix de Hongrie 2013

Grand Prix de Hongrie 2013

1 commentaire 📅30 juillet 2013, 08:00

Les 26, 27 et 28 juillet 2013 avait lieu le Grand Prix de Hongrie. C’est donc sur le Hungaroring que s’est déroulée la 10éme manche du championnat du monde 2013. Dernière épreuve avant la pause estivale de 4 semaines. Après une démonstration lors du GP d’Allemagne, le triple champion du monde Sebastian Vettel, se devait de rééditer l’exploit afin de conforter son avance au championnat pilote. De même, après un week-end Allemand prometteur, le team Lotus devait rester sur cette dynamique alors que Mercedes toujours à la peine en course avec ses gommes, devait relever la barre.

Rappelons qu’entre l’Allemagne et la Hongrie, 3 journées d’essais ont eu lieu à Silverstone afin de valider les nouveaux pneus du manufacturier Italien Pirelli, équipés de structures en kevlar.

Grand Prix de Hongrie : resume

Les qualifications

C’est sous une chaleur accablante avec environ 42 degrés sur la piste que se sont déroulées les qualifications du tourniquet du Grand Prix de Hongrie. Et, je dirais comme à l’habitude c’est une Mercedes qui est en pôle (celle de Hamilton) devant l’incontournable Vettel. Il est suivi de Grosjean (qui décidément apprécie le tracé de Budapest, il était second en 2012), puis Rosberg, Alonso, la seconde Lotus de « Ice Man », Massa, le toujours surprenant Ricciardo (qui se fait de nouveau remarquer dans la lutte pour le second baquet chez Red Bull pour 2014), Perez et enfin la seconde Red Bull de Webber. L’Australien n’aura même pas bouclé un tour en Q3 suite à des problèmes de boite de vitesses et de Kers.

Grand Prix de Hongrie 2013 :  qualifications

Qualifications

Le Grand Prix

Il fait encore plus chaud que lors des qualifications sur le Hungaroring avec 34 degrés dans l’air mais surtout la piste est à 51 degrés. Dans ces conditions, combien de tours va réussir à boucler en tête le poleman au volant de sa Mercedes ? Réponse à l’extinction des feux à 14 heures.

Grand Prix de Hongrie 2013 :  départ

Départ

La meute est lâchée.  Envol parfait de Hamilton, mais on ne peut pas en dire autant de Vettel qui est déjà en lutte avec le français de Lotus. Derrière Alonso est quatrième, puis arrive Massa qui a réussi un très bon départ. Les 3 premiers virages se passent bien et aucun dégât n’est à signaler. Malheureusement au quatrième virage, Massa touche le pneu arrière droit de la Mercedes de Rosberg. Bilan de l’opération : Rosberg se retrouve 12ème et aileron endommagé pour Felipe Massa. Du coup Raikkonen en profite de suite pour mettre la pression sur le Brésilien.

Au 6ème tour, Hamilton mène devant Vettel qui est harcelé par Grosjean. Plus loin suivent Alonso, Massa et Raikkonen qui colle toujours la Ferrari. Premier arrêt du leader au 9ème tour qui ressort derrière la Mclaren de Button. Grosjean continue de poursuivre l’allemand de Red Bull. 2 tours après Hamilton, c’est au tour de la Red Bull numéro 1 de stopper au stand. Il repart derrière le Britannique.  Grosjean continue. On pense que les Lotus ne feront que 2 arrêts mais pourtant elles plongent aux stands quelques tours plus tard. Malheureusement le Français n’a pas réussi à prendre assez d’avance et il ressort derrière Vettel. Webber sur la seconde Red Bull est le seul des pilotes du haut de classement à être parti en pneus mediums, il ne stoppe pas et remonte petit à petit. Hamilton réussi à passer rapidement Jenson Button mais Vettel et Grosjean sont bloqués derrière la Mclaren Mercedes de l’Anglais. Vettel parvient enfin à passer la Mclaren, mais il y perd un morceau d’aileron avant. Grace au bouchon Button, Hamilton s’est envolé. Il a environ 10 secondes d’avance.

Grand Prix de Hongrie 2013 :  Vettel / Button aileron heurté

Vettel / Button aileron heurté

Grosjean dépasse rapidement Button au pris d’une belle attaque. Les deux monoplaces se touchent mais rien de grave. Suite à ce contact, le Français tire tout droit à la chicane (il sera pénalisé d’une pénalité de 20 secondes après la course sans incidence sur son classement final). Alonso emboite le pas de la Lotus. C’est au 22ème tour que Webber s’arrête enfin, il repart en medium. Grosjean stoppe également pour changer de pneus. Au 27ème tour, Hamilton est en tête suivi de Vettel, Alonso, Webber et Raikkonen.

Grand Prix de Hongrie 2013 : Button / Grosjean dépassement

Dépassement de Grosjean sur Button

Grosjean est déchainé et fond sur la Ferrari de Massa qui a ses pneus en lambeaux. Il passe le Brésilien à un endroit surréaliste et franchement quel dépassement ! Bravo Monsieur Grosjean. Mais ce dépassement sera de suite mis sous investigation. La Lotus reprend environ une seconde au tour à Vettel. Hamilton marque son second arrêt et ressort derrière la Red Bull de Webber. Il ne va pas rester derrière longtemps, en tout 2 virages et au prix d’un dépassement plein d’autorité, il prend l’avantage sur le « Grand Mark ».  Vettel et Alonso aux stands.

Grand Prix de Hongrie 2013 :  Dépassement Grosjean / Massa

Dépassement Grosjean / Massa

Au tour 35, Hamilton est toujours leader devant Webber, Raikkonen, Grosjean et Button. Suite à son magnifique dépassement sur la Ferrari , le rapport de l’investigation tombe. Drive through pour Grosjean car il a dépassé la Ferrari avec les 4 roues au delà de la ligne blanche du tracé hongrois. C’est vraiment un scandale de sanctionner un tel dépassement, magnifique et propre (pour une fois). Le Français effectue sa pénalité et ressort derrière son équipier. Finalement Webber fera 3 arrêts, il stoppe et repart en medium. Au 47ème tour, Hamilton est en tête suivi de Vettel, Webber, Alonso et Raikkonen. 3ème et dernière arrêt du Français qui ressort derrière l’immanquable Button. Mais la Lotus trouve la faille rapidement, pendant ce temps Hamilton stoppe également pour la dernière fois.

Au 62ème tour, le classement est : Hamilton, Kimi qui n’a réalisé que 2 arrêts, Vettel, Webber et Alonso. Les derniers tours sont marqués par la remontée de Vettel sur « Raikko »  dont les pneus sont usés. Toutefois, l’Allemand ne trouve pas la faille sur le Finlandais. L’anonyme Rosberg abandonne à 5 tours du but suite à la casse de son moteur. C’est le stress chez Mercedes. Vettel tente un manoeuvre dans l’avant dernier tour mais part au large, c’est bon pour le Finlandais. La flèche d’argent de Lewis coupe, logiquement la ligne d’arrivée en tête. Le Finlandais de Lotus réalise de nouveau une course solide et se classe second devant le triple champion du monde Vettel.

Grand Prix de Hongrie 2013 :  Victoire Lewis Hamilton

Victoire Lewis Hamilton

Grand Prix de Hongrie 2013 :  Victoire Lewis Hamilton

Victoire Lewis Hamilton

Un Grand Prix de Hongrie animé par notre compatriote Romain Grosjean qui n’aura malheureusement pas été récompensé.  Et surtout une magnifique course de Lewis Hamilton à bord de sa Mercedes qui gagne pour la première fois avec sa nouvelle équipe de la firme à l’étoile. Un week-end parfait pour l’Anglais.

Grand Prix de Hongrie 2013 :  Podium

Podium

Rendez-vous dans 4 semaines sur le plus beau circuit du monde, le tobogan des Ardennes Belges. SPA-FRANCORCHAMPS.

Partager cet article :

A propos de l'auteur

Emmanuel Delion
Emmanuel Delion

Passionné par la Formule 1 depuis l'enfance, fan incontesté de Michael Schumacher, Damon Hill, ainsi que de la nouvelle génération : Lewis Hamilton et Sebastian Vettel, je vous propose de partager mes émotions à travers ce blog. Pilote à mes heures perdues, je partagerai avec vous mes sorties sur piste.

Un commentaire

  1. Guillaume
    30 juillet 2013, 10:00 Guillaume

    le drive-through imposé à Grosjean est scandaleux: oui il a franchit la délimitation de piste des 4 roues, mais il avait déjà pris l’avantage sur Massa! la réglementation parle de sanction si on franchit les limites pour trouver un avantage dans une manœuvre de dépassement. si on regarde la photo dans l’article, la Ferrari a déjà disparu lorsque RG est en dehors… d’ailleurs, Felipe Massa s’est mouillé sur ce coup là: il a eu l’honnêteté de dire que Grosjean ne devait PAS être pénalisé. il s’agissait peut être bien du plus beau dépassement de la saison jusque là!

    il serait bon que les commissaires laissent Grosjean tranquille au lieu de le harceler, ça devient ridicule et ils vont finir par émasculer les pilotes: en 2012 à ce stade de la saison, 50 sanctions avaient été infligées et cette année on en est déjà à 72!

    Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.