Auto Lifestyle

Grand Prix d’Australie, Melbourne 2014

Grand Prix d’Australie, Melbourne 2014

0 commentaire 📅16 mars 2014, 17:07

La nouvelle saison de Formule 1 a recommencé tôt ce matin pour les Français. Rappelons que nous sommes rentrés dans l’air des moteurs V6 turbo et que malgré de nombreux kilomètres effectués cet hiver on peut dire que la fiabilité est une véritable incertitude en ce début de saison. Les essais hivernaux ont vu la domination de l’équipe Mercedes, le retour au premier plan de la team Williams et les naufrages de Red Bull et Lotus. Ce premier Grand Prix confirme toutes ces informations hivernales hormis une, Red Bull est dans le coup.

C’est donc à 7 heures, heures Française, que le départ du Grand Prix de Melbourne est donné. Départ chaotique pour le revenant à la formule un Kamui Kobayashi. Le pilote Caterham oublie de freiner au premier virage  percutant l’arrière de la Ferrari de Raikkonen et finissant sa course sur la Williams de Massa. Abandon des deux monoplaces. Dommage car la Williams semble vraiment dans le coup. Le coéquipier de Massa, nous le prouve pendant tout le Grand Prix avec une course pleine malgré une erreur qui l’obligera à passer au stand. La Williams de Bottas touche le mur à l’arrière provoquant une crevaison et prive le pilote Finlandais d’un probable podium. Après avoir remonté une grande partie du peloton il se classe 5ème. Il termine derrière la Ferrari de Alonso.

départ GP d'Australie 2014

Ferrari que beaucoup de personnes attendent comme l’une des équipes en lice pour le championnat du monde pilote et constructeur reste un point d’interrogation. Les deux pilotes de la Scuderia ont mené un Grand Prix que l’on pourrait qualifier « d’économique » se contentant de la 4ème place pour l’Espagnol tandis que Raikkonen termine à la 7ème place. Le Finlandais a rencontré des problèmes avec sa répartition de freinage tout le week-end et particulièrement en course. Alonso toujours au avant poste à quant à lui perdu le podium suite à une stratégie d’arrêt au stand tardive. Il se fera dépasser dans les puits par le pilote Britannique de Mclaren, Jenson Button.

Alonso Ferrai GP d'Australie 2014

Les Mclaren qui terminent toutes les deux sur le podium (suite au déclassement de la Red Bull de Ricciardo dont nous parlerons plus bas) ont confirmé les attentes entrevues cet hiver. Rappelons que la saison 2013 fut une année noire pour l’équipe de Woking qui n’aura pas obtenu un podium. La saison 2014 débute sous les meilleurs hospices avec un « Jenson » 3ème sur tapis vert ainsi qu’un jeune Rookie, Kevin Magnussen qui termine second. Il fait mieux qu’un certains Lewis Hamilton qui en 2007 avait débuté le Grand Prix d’Australie en 4ème place et terminé à la 3ème place finale. Au delà de l’aspect podium, les Mclaren ont confirmé leurs fiabilité ainsi que leurs pointes de vitesse. Elles terminent toutefois derrière la Red Bull de Daniel Ricciardo qui sera déclassé après course.

Jenson Button on track.

Les Red Bull qui ont connu fortunes diverses mais finalement le résultat est le même, 0 pointé pour l’équipe quadruple championne du monde. Sebastian Vettel qui partait 12ème suite à des qualifications ratées n’a pas fait plus de 3 tours avant d’abandonner probablement sur problème moteur. Son nouvel équipier a quant à lui effectué un beau Grand Prix. Il amène sa RB10, à la régulière sur la seconde place. On n’aurait pas pensé voir une Red Bull à cette place il y avait quinze jours. Malheureusement pour le pilote Australien il sera déclassé du Grand Prix pour un débit d’essence trop élevé. Le débit maximum est fixé par la nouvelle réglementation à 100 KG par heure. Or, il s’avère que le capteur à bord de la Red Bull numéro 3 indique de multiples dépassements de ce débit. L’équipe Autrichienne a quand même fait appel de cette décision. Ces un week-end noir pour l’équipe au taureau rouge qui n’a pas réussi à lutter contre les grands favoris de cet hiver et de ce début de saison, l’équipe Mercedes.

Australian F1 Grand Prix - Practice

Nico Rosberg a donc remporté assez facilement le premier Grand Prix de la saison au volant de sa flèche d’argent menant du début à la fin ce premier Grand Prix de l’année. Toutefois, le bilan n’est pas tout rose puisque son coéquipier a abandonné prématurément la course. Le poleman Lewis Hamilton n’a pas pu boucler plus de deux tours de ce Grand Prix à Melbourne suite à un problème moteur (le second après celui des essais libres 1). Le bilan reste tout de même positif puisque l’Allemand empoche sa première victoire de l’année avec beaucoup de maitrise.

Victoire Rosberg Mercedes GP d'Australie 2014

A l’article déception nous pourrons classer l’équipe Lotus. Après des essais hivernaux bien sombres, l’équipe d’Enston continue son apprentissage. Les monoplaces de Maldonado et Grosjean étaient clairement présentes afin d’engranger les kilomètres. Elles ne verrons ni l’une ni l’autre l’arrivée avec des abandons au tour 29 pour Maldonado et 43 pour le Français. Espérons que l’équipe Lotus réussisse à remonter rapidement la pente.

A noter également, la présence dans les points des 2 Toro Rosso. Le Français Jean-Eric Vergne se classant 8ème. Il finit devant un autre jeune pilote qui a impressionné, le russe Daniil Kvyat, qui à 19 ans marque ses premiers points en Formule 1. Il prend l’un des records qui pour le moment était détenu par le quadruple champion du monde Allemand, Sebastian Vettel.

Ce premier podium restera donc comme celui du retour des moteurs V6 turbo dans l’univers de la Formule 1 avec une très nette domination pour les équipes motorisées par la firme à l’étoile.

Podium GP d'Australie 2014 Melbourne

Voici le classement des 10 premiers:

  1. Nico Rosberg, Mercedes W05
  2. Kevin Magnussen, Mclaren Mercedes MP4-29
  3. Jenson Button, Mclaren Mercedes MP4-29
  4. Fernandon Alonso, Ferrari
  5. Valtteri Bottas, Williams Mercedes FW36
  6. Nico Hulkenberg, Force India Mercedes VJM07
  7. Kimi Raikkonen, Ferrari
  8. Jean-Eric Vergne, Toro Rosso Renault STR9
  9. Daniil Kvyat, Toro Rosso Renault STR09
  10. Sergio Perez, Force India Mercedes VJM07

Rendez-vous dans quinze jours pour le prochain Grand Prix qui se déroulera à Sepang en Malaisie.

Partager cet article :

A propos de l'auteur

Emmanuel Delion
Emmanuel Delion

Passionné par la Formule 1 depuis l'enfance, fan incontesté de Michael Schumacher, Damon Hill, ainsi que de la nouvelle génération : Lewis Hamilton et Sebastian Vettel, je vous propose de partager mes émotions à travers ce blog. Pilote à mes heures perdues, je partagerai avec vous mes sorties sur piste.

Aucun commentaire

Aucun commentaire !

Vous pouvez être le premier à commenter

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.