Auto Lifestyle

Google Car : Un klaxon vraiment pas con !

Google Car : Un klaxon vraiment pas con !

1 commentaire 📅10 juin 2016, 08:06

Avis aux fascinés du signal sonore, aux nerveux du klaxon, aux forcenés de l’avertisseur, aux boxeurs de volants, voici une voiture qui pourrait en apprendre à plus d’un comment utiliser à bon escient ce véritable défouloir outil de sécurité. La Google Car, voiture autonome que la firme californienne développe activement, a appris à klaxonner de la même façon qu’elle se déplace, seule !

Un bon coup sur le volant, une pichenette sur le commodo de gauche, tout dépend du véhicule mais rien de bien sorcier me direz-vous. Mais ce n’est pas si simple que cela pour une machine. Des machines qui ne peuvent agir à l’intuition, obligées d’avoir une bonne raison déterminée par un algorithme préalablement établi pour entreprendre la moindre action. Pourquoi klaxonner à tel instant et pas à celui-là ? Les ingénieurs de Google ont donc passé du temps à bord avec un klaxon uniquement audible dans l’habitacle pour voir les réactions de la voiture en situation de circulation.

Google Car

Au cours du développement, les signaux sonores se faisaient plus avisés pour n’intervenir qu’en cas de danger imminent (c’est ça la règle, à la base…), pour un refus de priorité, une circulation en sens inverse, un usager se déportant vers la Google Car ou encore un véhicule la précédant qui réaliserait une marche arrière avec l’apparente intention d’utiliser son pare-chocs comme butée… Bien élevée, la Google Car sait se tenir aux abords des hôpitaux, et peut aussi utiliser son avertisseur pour laisser traverser un piéton devant elle au moyen de deux légers coups de klaxon.

Coup de klaxon

Bien au point, cette Google Car peut donc klaxonner comme un humain le ferait, ou plutôt comme il devrait le faire. Si elle venait à circuler un jour dans Paris, se mettrait-elle à klaxonner au feu rouge si le temps de réaction de l’automobiliste placé devant elle venait à dépasser la grosse seconde bien tassée ? Ou bien dans les embouteillages, qui, c’est bien connu, se résorbent bien plus facilement à l’aide de ce précieux instrument ? Elle ne pourrait en tout cas pas s’exporter partout dans le monde, comme en Inde où le coup de klaxon signifie « je suis en train de circuler ici », rendant les situations d’urgence permanentes dans une circulation anarchique de toute façon inappropriée à la voiture autonome en général !

Les amoureux du biniou peuvent prendre exemple, parfois il faut relâcher la pression. Ah, d’accord, si c’est le Youkounkoun, vous êtes excusés !

Partager cet article :

Un commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.