Auto Lifestyle

Genève 2018 : l’Abarth 124 GT

Genève 2018 : l’Abarth 124 GT

0 commentaire 📅04 mars 2018, 09:43

Abarth nous a préparé une belle surprise pour le salon suisse ! En effet, le scorpion s’apprête à présenter l’Abarth 124 GT. Une déclinaison du cabriolet qui devrait en séduire plus d’un. Il est vrai que nous avions été surpris que FCA n’emboîte pas le pas à Mazda de proposer une version avec un toit rigide telle que la MX-5 RF. Rappelons, que la Fiat 124 Spider et sa déclinaison plus puissante, l’Abarth 124 Spider ont été conçues sur la même plateforme que le roadster japonais et que de fait, la 124 peut elle aussi accueillir un toit rigide facilement.

Et bien, FCA vient de répondre à la question avec l’Abarth 124 GT. Le roadster propose désormais également un toit rigide. La particularité de celui-ci est d’être le seul entièrement fait de fibre de carbone, assurant ainsi plus de légèreté. Ainsi, la 124 n’est plus seulement un roadster mais aussi un coupé ! De quoi rendre les balades hivernales un peu moins fraîches !

Abarth 124 GT

En lisant le communiqué d’Abarth, je relève toutefois une différence de taille entre les Mazda MX-5 RF et Abarth 124 GT. Mazda a appuyé sur le confort et le toit électrique du roadster s’intègre ainsi dans un arceau permanent. Abarth semble avoir choisi l’utilisation d’un hard top qui se retire comme le laisse entendre ce passage du communiqué :

 » Le toit rigide en fibre de carbone, doublé à l’intérieur, dispose d’une grande vitre arrière et d’un système de dégivrage performant efficace en moins de trois minutes. Ce toit rigide pèse 16 kilogrammes seulement et contribue à améliorer la compacité et la rigidité de torsion globale de la voiture. Il garantit l’isolation thermique et sonore de l’habitacle tout en offrant une large vision arrière. Notons également qu’il peut être retiré et réinstallé en quelques étapes simples. »

Si c’est vraiment le cas, c’est dommage car on risque de ne pas souvent la croiser en roadster ! En effet, la contrainte de devoir stocker le toit et du coup de devoir s’en passer dans le cas d’averses pluvieuses risquent d’en dissuader plus d’un !

Attendons toutefois Genève pour en apprendre plus.

Source : Abarth

Partager cet article :

A propos de l'auteur

Elodie Delion Lescaroux
Elodie Delion Lescaroux

Après une formation marketing en école de commerce, je me suis orientée vers les métiers du web et de l'auto. J'ai travaillé durant 3 ans en tant que chef de projet et community manager chez Digital Dealer, agence web destinée aux distributeurs automobiles. Depuis je suis directeur marketing d'un groupe de distribution automobile parisien. Rédactrice de 2010 à 2013 pour Web&Luxe.com, j'ai finalement décidé de monter mon propre blog pour partager avec vous ma passion.

Aucun commentaire

Aucun commentaire !

Vous pouvez être le premier à commenter

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.