Auto Lifestyle

Geneve 2016 : Mercedes-Benz a ciel ouvert

Geneve 2016 : Mercedes-Benz a ciel ouvert

1 commentaire 📅07 mars 2016, 17:51

130, c’est la limite en km/h à ne pas dépasser sur nos autoroutes françaises, mais c’est aussi le nombre d’années que Mercedes-Benz veut dépasser et faire grossir sans limite, car cela fait 130 ans cette année que Mercedes, ou plutôt devrais-je dire Daimler-Benz à cette époque, construit des voitures. Alors tout naturellement, pour cette édition 2016 du salon helvétique, la marque à l’étoile présente une version spéciale de l’un de ses modèles, un cabriolet. Tant qu’à faire, autant prendre le plus gros pour les 130 ans, avec la Mercedes-AMG S 63 4MATIC Cabriolet « Edition 130 ». Toujours le même bloc V8 5.5 bi-turbo de 585 ch, le même design et la même efficacité mais avec un équipement hautement luxueux et raffiné pour la différencier.

Mercedes-AMG S 63 4MATIC Cabriolet "Edition 130"

Mercedes-AMG S 63 4MATIC Cabriolet « Edition 130 »

Pour suivre le mouvement de cette édition spéciale, Mercedes-Benz vient à Genève avec tous ses nouveaux modèles découvrables. Les roadsters SL et SLC sont là avec leur nouveau design plus sportif et plus proche du style de la gamme en plein renouvellement. Mais c’est surtout la Classe C Cabriolet qui fait sensation ici. Jamais auparavant la berline familiale n’avait été produite dans une telle déclinaison. Sans surprise, avec une version berline ressemblant à la Classe S, la Classe C Cabriolet se confond avec la Classe S Cabriolet en adoptant des feux horizontaux à l’arrière, mais aussi une capote en toile. On y retrouve à son bord et en option les innovations Mercedes du chauffage de nuque « AIRSCARF » apparu sur la deuxième génération de SLK, et du saute-vent rétractable au dessus du pare-brise « AIRCAP » qui a vu le jour sur la Classe E Cabriolet actuelle.

Mercedes-Benz C 400 4MATIC Cabriolet

Mercedes-Benz Classe C Cabriolet

Mercedes-Benz C 400 4MATIC Cabriolet

Mercedes-Benz Classe C Cabriolet

Sitôt la « C Cab' » présentée, sitôt sa version sportive montre le bout de son nez. Bien que les Mercedes-AMG C 63 et C 63 Coupé de 476 ch, ainsi que leur déclinaison « S » de 510 ch soient déjà disponibles, c’est avec le V6 3.0 bi-turbo de 367 ch que le cabriolet se mettra au sport dans un premier temps en tant que Mercedes-AMG C 43 4MATIC Cabriolet. Faisant d’une pierre deux coups, la marque allemande en profite pour introduire cette même version AMG intermédiaire, ex-AMG Sport, sur sa C Coupé.

Mercedes-AMG C 43 Cabriolet et Mercedes-AMG C 43 Coupé

Mercedes-AMG C 43 Cabriolet et Mercedes-AMG C 43 Coupé

Notre galerie photos de la Classe C Cabriolet à Genève :

Dans un autre registre, et pour satisfaire ceux qui auront besoin d’un peu plus de place que dans ces cabriolets et roadsters, et peut-être aussi pour pouvoir garder leurs cheveux en place, l’étoile expose aussi une Mercedes Classe V en finition « Exclusive » ultra équipé et luxueux avec ciel de toit en suédine, cuir Nappa, sono Burmester, inserts de chromes et d’aluminium, jantes 19″ et j’en passe ! De plus, était présente aussi la Mercedes-Maybach S 600 Guard pour ceux qui non seulement préfèrent éviter de rouler à l’air libre, mais qui exigent d’être au contraire bien enfermés dans ce véritable bunker mobile !

Mercedes-Benz Classe V Exclusive

Mercedes-Benz Classe V Exclusive

Pour finir, la Mercedes Classe E de nouvelle génération fait sa première apparition en Europe, avec son look qui fait le lien entre les Classes C et S à l’extérieur comme à l’intérieur. Pour la carrosserie, si l’on ne place pas les trois à côté les unes des autres, il n’y a guère que leur longueur qui les différencie réellement, le reste tenant du détail. Heureusement que les lignes fluides et modernes sont réussies ! Dans l’habitacle, les deux grands écrans de 12.3″ proviennent de la Classe S alors que la planche de bord s’inspire de celle de la Classe C, le tout avec un niveau de raffinement de haut vol qui n’a pas à rougir du vaisseau amiral de la gamme étoilée. Technologiquement non plus, avec un « DRIVE PILOT » qui mène la routière sur routes et autoroutes de manière autonome jusqu’à 210 km/h – au-delà des 130 donc, autobahn oblige – ainsi qu’un système de stationnement automatisé depuis l’extérieur, comme sur la dernière Série 7 de BMW, ou encore 2 pavés tactiles sur le volant pour contrôler ordinateur de bord et multimédia du bout des pouces.

Nouvelle Mercedes-Benz Classe E

Nouvelle Mercedes-Benz Classe E

Nouvelle Mercedes-Benz Classe E

Nouvelle Mercedes-Benz Classe E

Cette année à Genève, chez Mercedes-Benz, il a de quoi avoir des étoiles plein les yeux avec ou sans toit !

Partager cet article :

Un commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.