Auto Lifestyle

Geneve 2016 : BMW, sport et iPerformance

Geneve 2016 : BMW, sport et iPerformance

1 commentaire 📅13 mars 2016, 17:45

BMW voudrait nous faire croire que dans le futur, leurs voitures pourront se conduire sans les bras ni les jambes avec la présentation pour le centenaire de la marque, le 7 mars dernier, du concept-car BMW Vision Next 100. Un concept qui représente 100 ans d’histoire future du constructeur. On y retrouve donc les gênes de la marque à l’hélice avec un design dynamique ou encore un aérodynamisme très travaillé (Cx record de 0.18, soit 0.01 de mieux que le concept IAA de Mercedes). Mais on y trouve aussi une philosophie tournée vers l’automatisation de la conduite, avec un poste de « conduite » certes placé au centre de l’habitacle mais qui n’a droit qu’à un pauvre volant rectangulaire rétractable d’appoint pour reprendre la main.

BMW Vision Next 100

BMW Vision Next 100

BMW Vision Next 100

BMW Vision Next 100

BMW, constructeur de voitures autonomes ? Tu parles ! Moi ce que je vois, c’est que sur le salon de Genève 2016, après 100 ans d’existence, BMW nous montre ce qu’il sait faire le mieux. Sur son stand vous aurez le choix : compactes sportives, limousines sportives, SUV sportifs ou encore hybrides… sportives ! Pour le futur, on verra plus tard, et si possible avec moteur thermique, roues arrière motrices, un vrai volant, des pédales, boîte de vitesses et frein à main manuels, position de conduite aux petits oignons et une planche de bord tournée vers le conducteur (le vrai, celui avec des bras et des jambes, pas l’ordinateur). Difficile de faire cohabiter ces éléments et les technologies autonomes dans une même carrosserie, alors si celles-ci arriveront de manière inéluctable, profitons de cette année 2016 et des modèles présents sur le salon suisse, qui incluent une bonne partie de ces chers critères qui font d’elles de vraies voitures « à conduire », autrement dit des BMW.

Et cela commence avec la BMW M2, la plus fidèle à ces principes sur ce stand. C’est bien simple, elle les respecte tous, avec une boîte auto. qui reste optionnelle et deux roues motrices à l’arrière uniquement pour passer les 370 chevaux au sol.

De plus, après son apparition sur le salon américain de Détroit, elle arrive sur celui de Genève accompagnée d’un exemplaire équipé des pièces et autocollants « M Performance ». Des accessoires proposés notamment dans un kit qui, non content de rendre la M2 plus sportive, lui donne un look qui sent bon la compétition !

Ensuite, viens la BMW M760Li xDrive qui consent à l’automatisme avec une boîte séquentielle, un frein à main électrique ( ! ) et un mode de conduite semi-autonome, mais qui se fait pardonner par sa distinction et sa classe naturelle pour des déplacements tout en grâce sans brutalité. Cette même excuse qui justifie l’inexistence d’une version Motorsport « M7 » de la Série 7.

BMW M760Li xDrive

BMW M760Li xDrive

Dans une autre approche de la sportivité, on retrouve la BMW i8, ici dans une édition spéciale « Protonic Red Edition » du nom de sa teinte extérieure exclusive et disponible uniquement jusqu’à la fin de l’année. Une sportivité hybride donc, qui allie moteur 3 cylindres turbo chantant artificiellement dans l’habitacle comme un V8 via les haut-parleurs et moteurs électriques capables de franches accélérations silencieuses, le tout dans une carrosserie futuriste en plastique renforcé de fibre de carbone rigide à souhait.

BMW Protonic Red Edition

BMW Protonic Red Edition

Ce qui nous mène à la Série 740Le iPerformance, la vraie nouveauté du stand. Fort des avancées techniques du département « i » de BMW en matière de propulsion électrique, tous les modèles à venir ou déjà existants étant équipés d’une motorisation hybride tel le X5 xDrive40e, se verront associés au label « iPerformance » à partir du mois de juillet 2016 pour mettre en avant le lien technologique qu’il y a entre les modèles « i » et ceux notés « e ». Un « e » pour « eDrive », le label qui faisait déjà le lien entre ces deux gammes et qui apparaissait sur tous les modèles hybrides mais aussi électriques de la marque. « iPerformance » est à « i » ce que « M Performance » est à « M », les versions intermédiaires de gammes spécialisées à la philosophie assumée, qui s’intègrent à la gamme standard BMW.

M4 Pack Competition, M6, X4 M40i Performance, X6 M étaient également présents à Genève et après ça ils disent que les voitures vont se conduire toutes seules, on en reparlera dans 100 ans.

En vidéo, le stand BMW à Genève :

Partager cet article :

Un commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.