Auto Lifestyle

Geneve 2016 : Alfa Romeo Giulia, enfin !

Geneve 2016 : Alfa Romeo Giulia, enfin !

1 commentaire 📅09 mars 2016, 11:48

Enfin ! Cela fait déjà plusieurs années qu’Alfa Romeo nous parle de la Giulia, censée remplacer la 159. Et ça fait depuis juin 2015 que la marque de Milan a présenté en fanfare la version la plus sportive des Giulia, la V6 Quadrifoglio Verde, tout en restant vague sur la date de sortie officielle. Non seulement Genève nous a permi de découvrir les versions 4 cylindres essence et diesel, mais en plus le constructeur au Biscione a confirmé les premières livraisons pour le 15 avril 2016 !

Alfa Romeo Giulia

Elle est sublime. En photo nous la pensions aussi grosse qu’une Maserati Ghibli, mais il n’en est rien : la Giulia est compacte, ramassée, trapue, mais pourtant toute en finesse. Ah ! Ces italiens, quand ils s’y mettent… Audi A4, BMW Série 3, Jaguar XE, Mercedes Classe C, merci de faire place au top model de votre catégorie SVP !

Alfa Romeo Giulia

Alfa Romeo Giulia

Évidemment, il ne suffit pas d’une belle plastique pour être la meilleure auto, sinon la Giulietta aurait déjà tué la Golf. Mais cette Giulia semble réserver plus d’un tour dans son sac.

Mécaniquement, l’offre n’est pas énorme mais semble intéressante et bien calibrée pour allier performances, fiabilité et efficience. En diesel, il s’agit d’un bloc 2.2 JTDm proposé en 150 et 180 ch. Tandis qu’en essence vous pouvez optez pour le 2.0 TBi 200 ch, ou un V6 2.9 biturbo de 510 ch ! On est loin de l’éventail des motorisations allemandes, mais celles-ci semblent plutôt aguicheuses et replacent Alfa dans son créneau historique : la sportivité ! Niveau transmission, il y a deux choix : mécanique à six rapports ou automatique à huit rapports. Il est à noter que d’autres mécaniques sont à l’étude.

Alfa Romeo Giulia

Changement important ramenant à la grande époque Alfa Romeo : les roues avant ne sont plus motrices ! Giulia est une propulsion, comme ses concurrentes directes les plus dynamiques. Dans un second temps, l’Alfa Giulia sera probablement déclinée en intégrale, puisque depuis quelques années, c’est une solution technique qui était proposée sur les berlines issues des chaines milanaises.

Alfa Romeo Giulia

Alfa Romeo Giulia

A l’intérieur, c’est beau, élégant, bien fini et la position de conduite est tout bonnement parfaite. Tout tombe sous la mains, le pédalier est parfaitement agencé et le volant incliné et avancé « comme il faut ». Quant à l’écran du système multimédia il est parfaitement intégré : c’est plus élégant que dans n’importe qu’elle autre berline du segment !

Alfa Romeo Giulia QV

Alfa Romeo Giulia

La concurrence a vraiment du souci à se faire, surtout si à conduire la Giulia s’avère à la hauteur de ce qu’elle promet. En somme, l’Alfa Romeo Giulia est un coup de cœur de ce salon de Genève 2016 !

Notre galerie de Genève 2016 :

Partager cet article :

A propos de l'auteur

Guillaume Lescaroux
Guillaume Lescaroux

Passionné d'automobile depuis sa plus tendre enfance, Guillaume a toujours rêvé de pouvoir la partager avec toute personne sensible à ce secteur. Pilote à ses heures perdues, il a pris le volant pour Sport Auto lors de la saison 2011 de la Caterham Academy France.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.