Auto Lifestyle

Formule 1 : Grand Prix d’Italie 2018, Victoire d’Hamilton grâce à la stratégie de Mercedes

Formule 1 : Grand Prix d’Italie 2018, Victoire d’Hamilton grâce à la stratégie de Mercedes

2 commentaires 📅03 septembre 2018, 08:02

Une semaine après la victoire de Vettel et Ferrari sur le toboggan des Ardennes Belges, revoici déjà la Formule 1. Après le magnifique tracé de Spa-Francorchamps, voici une autre course mythique, le Grand Prix d’Italie à Monza. Ferrari domine depuis maintenant plusieurs courses et la monoplace rouge est surement devenue la référence devant la Mercedes. Il est donc normal que le team de Maranello vise une victoire qui les fuit depuis 2010 (Fernando Alonso). Dès le Vendredi et les essais, la tendance se confirme avec les Ferrari aux avant-postes mais les Mercedes restent proches et en embuscade. La qualification va aller dans le même sens avec une première ligne toute rouge pour le plus grand plaisir des Tifosi. Les trois premières places auront été disputées et c’est Kimi Raikkonen qui la signe devant Vettel et la flèche d’argent de Lewis Hamilton.

Grand Prix Italie 2018

Source : Lat Images

Malheureusement pour les tifosi et la Scuderia, la course ne va pas se passer aussi bien que le début du week-end !

Grand Prix Italie 2018

Source : Lat Images

Au départ, les Ferrari s’envolent devant les deux Mercedes mais l’Anglais de Mercedes reste collé aux Ferrari. Derrière, cela frotte et la Toro Rosso de Hartley est déjà au tapis. Devant, cela s’affole avec Hamilton qui passe à l’attaque sur Vettel. La Ferrari tente de se maintenir aux cotés de la Mercedes mais celle-ci vient taper le flanc de la monoplace Allemande. La F1 numéro 5 part en tête à queue et repart dernière avec un passage par la case stand obligatoire.

Grand Prix Italie 2018

Source : Lat Images

Après les erreurs commises lors du GP de France, à domicile pour le GP d’Allemagne et maintenant en Italie, cela commence à faire beaucoup trop de fautes. Le quadruple champion de Ferrari voit Hamilton repartir d’Italie avec 30 points d’avance sur lui. La course va donc se jouer entre Hamilton et Raikkonen. Hamilton passe de suite à l’attaque sur « Ice Man ». La Ferrari se fait passer en bout de ligne droite mais repasse au virage suivant. Après c’est le jeu du chat et de la souris et cela jusqu’aux premiers arrêts. Ferrari stoppe le Finlandais tandis que la Mercedes de Hamilton continue et enquille les tours en pneumatiques usagés. La Mercedes de l’Anglais ressort loin de Raikkonen qui arrive au contact de l’autre monoplace de la firme à l’étoile. La stratégie de Mercedes est claire, ils vont se servir de la seconde flèche d’argent pour ralentir la Ferrari numéro 7 et permettre à Hamilton de ramarrer la F1 rouge.

Grand Prix Italie 2018

Source : Lat Images

En plus d’avoir ralenti la Ferrari, il y a une seconde conséquence qui servira fortement Hamilton par la suite, la dégradation des gommes de Raikkonen. Quoi qu’il en soit, Bottas rentre aux stands et laisse les deux protagonistes à la victoire s’expliquer. Malheureusement pour Ferrari et les tifosi, on présage depuis quelques tours que Raikkonen ne pourra contenir la Mercedes derrière lui à cause des pneus qui subissent un fort « blistering ». La Mercedes 44 s’empare de la tête de course à 8 tours du but et s’envole rapidement. Les deux premières places sont jouées.

Grand Prix Italie 2018

Source : Motorsport.com

Kimi Raikkonen pourra se consoler avec le titre de pilote du jour. Derrière cela bataille encore entre Verstappen et Bottas. Le Hollandais va faire « du Verstappen » en tassant la Mercedes de Bottas. Bilan de l’opération, il écope d’une pénalité de 5 secondes et perd la 3ème mais aussi la 4ème place aux profits de Bottas et de Vettel. L’Allemand aura mené une course pleine de dépassements et d’attaques après son erreur du début de course. Dommage pour lui car il semblait avoir le rythme pour gagner ce Grand Prix. Derrière le trio des « 3 intouchables » le meilleur des autres s’appelle Romain Grosjean. Le Français classe sa Haas à la 6ème place. Malheureusement pour le pilote de la Haas numéro 8, il sera exclu du GP quelques heures après l’arrivée pour fond plat non conforme.

Grand Prix Italie 2018

Source : Lat Images

Il est suivi par un autre Français, Esteban Ocon. Le top 10 est complété par l’autre Force India de Perez, la Renault de Carlos Sainz et la Williams de Stroll.

Grand Prix Italie 2018

Source : Motorsport.com

La course Italienne aura été intéressante et Mercedes aura démontré son savoir-faire au niveau de la stratégie. Vettel aura quant à lui encore démontré sa fragilité et il va avoir beaucoup de mal à s’imposer au championnat face à un Lewis Hamilton qui ne commet pas de faute. Enfin, on soulignera l’attitude « nulle » du public italien qui aura sifflé Lewis Hamilton sur le podium. Vraiment dommage pour l’un des plus beaux podiums de l’année. Souhaitons à Vettel de rebondir dans 15 jours pour le Grand Prix de Singapour qui ne sourit pas souvent à Mercedes.

Crédits photos : Lat Images et Motorsport.com

Partager cet article :

A propos de l'auteur

Emmanuel Delion
Emmanuel Delion

Passionné par la Formule 1 depuis l'enfance, fan incontesté de Michael Schumacher, Damon Hill, ainsi que de la nouvelle génération : Lewis Hamilton et Sebastian Vettel, je vous propose de partager mes émotions à travers ce blog. Pilote à mes heures perdues, je partagerai avec vous mes sorties sur piste.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.