Auto Lifestyle

Formule 1 2018 : Grand Prix de Chine, Ricciardo sourit, Vettel pleure

Formule 1 2018 : Grand Prix de Chine, Ricciardo sourit, Vettel pleure

0 commentaire 📅16 avril 2018, 08:04

Une semaine après le Grand Prix de Bahreïn et la victoire logique de Sebastian Vettel et sa Ferrari, rendez-vous en terre Chinoise. On attendait un sursaut d’orgueil de Mercedes et en particulier du Champion du Monde en titre Lewis Hamilton mais cela ne sera pas pour cette course ! Pourtant lors des essais c’est bien Hamilton qui est devant mais lors des qualifications l’Anglais est relégué sur la seconde ligne de la grille de départ en quatrième position derrière son équipier Bottas. La première ligne est totalement rouge avec un Vettel en pole et en position idéal pour aller glaner son troisième succès consécutif de la saison.

Dès le début de course, les choses se passent idéalement pour l’Allemand qui malgré un envol moyen, conserve sa première place au détriment de son équipier Raikkonen qu’il tasse un peu. Le Finlandais perd 2 places aux profits de Bottas et de Verstappen.

Grand Prix de Chine 2018

Source : LAT Images

A partir de ce moment, on imagine que Ferrari va gérer jusqu’au bout de ce GP de Chine mais non ! Les rouges commettent une première erreur lors des arrêts aux stands en arrêtant trop tardivement Vettel qui se fait passer par le Finlandais, Valteri Bottas. Toutefois, Vettel semble toujours dans le coup et il met la pression à la Mercedes. Bottas gère parfaitement la pression de Vettel et la tentative de Ferrari de le ralentir en laissant en piste Kimi Raikonen (qui est en quelque sorte sacrifié).

Grand Prix de Chine 2018

Source : LAT Images

De nouveau, on se dit que la course est pliée et que cette fois c’est Bottas qui va l’emporter. Et bien non ! Le rebondissement de ce GP va se produire au 31ème tour avec une erreur de jeunesse du Français Pierre Gasly. La Toro Rosso de Gasly harponne son équipier et provoque la sortie en piste de la voiture de sécurité afin de nettoyer les morceaux d’aileron se situant dans la trajectoire.

Grand Prix de Chine 2018

Source : LAT Images

Gasly écope d’une pénalité de 10 secondes mais c’est surtout les deux Red Bull qui font l’excellente opération puisqu’elles se sont jetées dans les stands pour un ravitaillement improvisé et ainsi s’offrir et nous offrir une fin de course folle ! Les deux monoplaces RBR ressortent derrière les leaders mais la folle remontée va débuter. D’abord avec le jeune Verstappen qui remonte jusqu’à buter sur Lewis Hamilton. Le Hollandais est trop gourmand et sort de la piste laissant notamment passer son équipier. En embuscade depuis le début du GP, l’Australien Daniel Ricciardo remonte aussi. Il mange d’abord Raikkonen puis l’Anglais de Mercedes grâce à un freinage de toute beauté, ensuite Vettel grâce au DRS et par la suite la folle ascension s’achève avec le dépassement magnifique et audacieux sur Bottas.

Grand Prix de Chine 2018

Source : LAT Images

Ricciardo s’empare de la tête de la course et la conservera jusque sous le drapeau à damiers. Il sera bien sûr élu pilote de la course. Derrière lui, Verstappen continue à faire des boulettes !

Grand Prix de Chine 2018

Source : LAT Images

Grand Prix de Chine 2018

Source : LAT Images

Le jeune pilote stoppe sa remontée sur la Ferrari de Vettel. Verstappen envoie en tête à queue les deux monoplaces et ruine sa course mais aussi celle du pilote Ferrari. Il écope de 10 secondes de pénalité qui le feront terminer à la cinquième place mais en revanche pour Vettel c’est la descente en enfer.

Grand Prix de Chine 2018

Source : LAT Images

L’Allemand se fait manger par la Renault de Hulkenberg mais aussi la McLaren de Fernando Alonso. Il termine à une maigre huitième place bien loin des espoirs du début de course. Les autres grands gagnants de cette voiture de sécurité sont Raikkonen qui termine à la troisième place et qui pourtant semblait mal engagé suite à son entrée trop tardive dans les stands pour changement de gomme mais aussi Lewis Hamilton.

Grand Prix de Chine 2018

Source : LAT Images

Le Champion n’a jamais été dans le rythme, en délicatesse avec ses gommes et c’est grâce aux multiples faits de courses que le Britannique termine à la quatrième place. Il faudra qu’il se reprenne rapidement car même s’il a récupéré quelques points sur Vettel au championnat, ses deux dernières courses ne sont pas dignes de son talent ! Qui aurait prédit un tel podium, Ricciardo vainqueur devant Bottas et la Ferrari de Raikkonen !

Grand Prix de Chine 2018

Source : LAT Images

Hamilton est donc quatrième suivi de Verstappen malgré sa pénalité de 10 secondes pour l’attentat sur la Ferrari. Belle performance de Hulkenberg qui classe sa Renault à la sixième place mais aussi d’Alonso qui coupe la ligne à la septième position.

Grand Prix de Chine 2018

Source : LAT Images

Après l’accrochage avec Verstappen, Vettel termine huitième devant la seconde Renault de Sainz et la Haas de Magnussen. Une course à rebondissement et à oublier pour l’Allemand.

Ce GP Chinois aura été extraordinaire surtout dans sa seconde partie avec un Ricciardo déchaîné et des rebondissements. Vivement dans 15 jours la course en Azerbaïdjan pour une nouvelle manche du championnat 2018 de Formule 1 et en espérant que celle-ci soit aussi animée que la course 2017 et à l’image de ce Grand Prix de Chine 2018.

Partager cet article :

A propos de l'auteur

Emmanuel Delion
Emmanuel Delion

Passionné par la Formule 1 depuis l'enfance, fan incontesté de Michael Schumacher, Damon Hill, ainsi que de la nouvelle génération : Lewis Hamilton et Sebastian Vettel, je vous propose de partager mes émotions à travers ce blog. Pilote à mes heures perdues, je partagerai avec vous mes sorties sur piste.

Aucun commentaire

Aucun commentaire !

Vous pouvez être le premier à commenter

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire