Auto Lifestyle

F1 : Grand prix d’Azerbaïdjan, gros coup de chaud sur Bakou !

F1 : Grand prix d’Azerbaïdjan, gros coup de chaud sur Bakou !

3 commentaires 📅26 juin 2017, 08:02

Après des qualifications où Lewis Hamilton s’est encore montré implacable dans le money time, on s’attendait à une course pour le moins ennuyeuse, avec un Sebastian Vettel relégué à 1 »2 du Britannique. La Ferrari semblait très en retrait. Au final, nous avons assisté à une course complètement folle ! Les rebondissements n’ont cessé de nous tenir en haleine. Et c’est au final Daniel Ricciardo qui a tiré son épingle du jeu du traquenard de Bakou !

Grand Prix F1 Azerbaïjan 2017

Au départ, Raïkkonen tente de dépasser Bottas par l’extérieur au premier virage. il est quasiment passé en laissant beaucoup de place à l’intérieur, mais le jeune Finlandais de Mercedes rebondit sur le vibreur à l’intérieur et percute son aîné. son pneu avant droit est crevé, tandis que la Ferrari semble incassable ! Mais Kimi, au lieu d’être en deuxième position derrière Hamilton se retrouve 5ème derrière Hamilton, Vettel, Perez, Verstappen. Ricciardo lui devait s’arrêter à cause d’un débris coincé dans une écope de frein, le repoussant en fin de peloton avec Bottas. Vestappen abandonne sur un souci moteur au 10ème tour alors qu’il s’attaque à Perez. On aurait aimé voir cette bagarre entre deux pilotes très durs dans leurs manœuvres de défense… Kvyat abandonne dans la foulée, la Safety Car entre en piste le temps de dégager la Toro Rosso.

Grand Prix F1 Azerbaïjan 2017

Restart à la fin du 16ème tour, Ocon et Massa passent Raikkonen qui perd des morceaux de sa Ferrari, Perez manque de prendre Vettel également. Safety Car à cause des débris provenant du Finlandais de la Scuderia Ferrari.

Juste avant le restart au  20ème tour, Hamilton donne un coup de freins en plein virage serré, Vettel le percute sous la pression de Perez, les deux champions se retouchent lorsque Vettel se porte à la hauteur du Britannique pour lui signaler son mécontentement au moyen d’un coup de roue ! Au restart Massa et Perez attaquent Vettel qui perd des morceaux d’aileron avant. Ocon attaque Perez mais les deux coéquipiers de Force India se touchent ! Perez doit abandonner avec une suspension avant cassée et Ocon qui perd tout lui aussi mais pourra repartir. Kimi roule sur un débris, son pneu arrière droit va détruire l’aileron et le fond plat, il abandonne, et de nouveau Safety Car entre en piste ! Alonso demande un drapeau rouge afin de laisser aux commissaires le temps de nettoyer toute la piste. Il est entendu par la direction de course. Le classement est à ce moment : Hamilton, Vettel, Massa, Stroll, Ricciardo, Hulkenberg, Magnussen, Alonso, Sainz, Grosjean. Nous venons d’assister à une première heure de course chaotique ! Seulement 15 voitures sont encore en piste.

Grand Prix F1 Azerbaïjan 2017

Force India et Ferrari font un travail fabuleux, Perez et Raïkkonen peuvent repartir, avec un tour de retard ! Au restart après un tour sous Safety Car, Ricciardo passe 3 voitures ! Les deux Williams et la Renault de Hulkenberg ! Splendide ! Quelle manœuvre de l’Australien ! L’Allemand de Renault plie sa roue avant. Massa abandonne sur un problème mécanique. Au 2ème tour, la protection qui fait le tour de l’habitacle de Lewis Hamilton commence à se détacher… On parle d’un élément de la voiture pouvant se détacher, et en plus c’est un élément de sécurité… Au 31ème tour il est obligé de retourner au stand ! Les mécaniciens doivent fixer ce tour de coup, alors que Vettel reçoit une pénalité de 10 secondes pour son geste d’humeur lors de leur accrochage sous Safety Car ! Hamilton sort 9ème des stands, Vettel 7ème après avoir observé sa pénalité, juste sous la moustache du pilote Mercedes !

Au 35ème tour sur 51, le podium est inédit : Ricciardo, Stroll et Magnussen ! Alors que son coéquipier Français perd les freins, encore, alors qu’il occupait la 10ème place. Son weekend aura été très compliqué entre soucis sur ses réglages et toujours des freins récalcitrants. Pendant ce temps là, Vettel et Hamilton remontent sur le top 5.

Au 38ème tour, Magnussen perd son podium au profit d’Esteban Ocon et de Valtteri Bottas, revenu de nul part. Il ravira la 3ème place au jeune prodige Français dans le 40ème tour.

Le GP de Bakou va devenir un combat de rue entre Vettel et Hamilton qui donnent tout pour remonter et Lewis de passer Sebastian. Les deux champions le savent, le moindre point pris sur son adversaire pourra faire la différence en fin de saison.

Grand Prix F1 Azerbaïjan 2017

Au terme de ce Grand Prix exceptionnel, c’est Daniel Ricciardo et sa Red Bull qui prennent la victoire ! Valtteri Bottas arrache la 2ème marche du podium sur la ligne d’arrivée, à la faveur d’une pointe de vitesse faisant la différence sur la Williams du surprenant Lance Stroll, et après être reparti dernier suite à son accrochage du premier virage. Le jeune Canadien fait taire les critiques d’un début de saison calamiteux, et déjà des premiers points lors du GP du Canada. Vettel est 4ème devant Hamilton qui conserve la tête du classement des pilotes. Esteban Ocon se classe 6ème, et Fernando Alonso marque les premiers points de McLaren avec la 9ème place et Pascal Wehrlein arrache le point de la 10ème place.

Grand Prix F1 Azerbaïjan 2017

Après le sympathique shoey du vainqueur, les réactions des pilotes ne se sont pas faites attendre : Vettel regrette sa pénalité, Hamilton le comportement de l’Allemand, Ocon un premier coup de roue de Perez, Perez un comportement inapproprié du Français… Les debriefs promettent d’être compliqués pour tout le monde, et l’harmonie entre les deux opposants au titre terminée : ce sera donc la guerre. RDV dans 15 jours pour le Grand Prix d’Autriche sur les terres de Red Bull, avec, espérons le, autant de spectacle !

Grand Prix F1 Azerbaïjan 2017

Partager cet article :

A propos de l'auteur

Guillaume Lescaroux
Guillaume Lescaroux

Passionné d'automobile depuis sa plus tendre enfance, Guillaume a toujours rêvé de pouvoir la partager avec toute personne sensible à ce secteur. Pilote à ses heures perdues, il a pris le volant pour Sport Auto lors de la saison 2011 de la Caterham Academy France.

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.