Auto Lifestyle

Essai : Volvo XC40 D4 Adblue Geartronic 8 Momentum

Essai : Volvo XC40 D4 Adblue Geartronic 8 Momentum

3 commentaires 📅08 février 2018, 08:07

Nous avons été conviés il y a quelques jours par Volvo France, à Lisbonne, au Portugal, afin de découvrir le dernier né de la firme Suédoise, le SUV XC40. Ce nouveau venu dans la famille XC de Volvo représente un gros enjeu pour la marque puisque celui-ci ne vient pas en remplacement d’un modèle existant mais est 100% nouveau. Le petit frère des Volvo XC60 et XC90 vient compléter la gamme de la marque Suédoise et arrive sur un segment des SUV Premium où la concurrence fait rage et qui est dominé par les marques Germaniques. Ce XC40 débarque en position de challenger mais est-il seulement un challenger ou fait-il parti des futurs leaders du segment ?

Volvo XC40

Volvo XC40 D4 Adblue Geartronic 8 Momentum: Design et vie à bord

Design extérieur

Dès le premier regard, on constate que ce XC40 ne peut renier ses racines Volvo. Il a tous les codes stylistiques du constructeur Suédois. Ainsi on retrouve la large calandre typique de la marque, la signature lumineuse en forme de marteau du dieu Thor mais aussi les feux arrière verticaux si symbolique du design Volvo !

Volvo XC40

Volvo XC40

Toutefois cette auto a clairement son propre style et se démarque réellement dans la gamme des SUV Volvo comparé aux XC60 et XC90. Les designers Suédois ont créé un style très Volvo mais marqué par un design qui a sa propre personnalité. On remarque de suite la ligne de caisse très haute qui remonte vers le haut du hayon arrière et en forme de « C ». Cela donne un sentiment de dynamisme mais également de robustesse qui est accentué par une face avant très droite.

Volvo XC40

L’arrière appuie son style sur ces deux feux verticaux mais aussi son hayon galbé sous la lunette. Cela amplifie le look sportif de l’auto mais aussi les dimensions du petit Volvo. Petit mais costaud car le XC40 mesure tout de même 4,42 mètres de long, 1,86 m de large et 1,65 mètre de haut.

Volvo XC40

Volvo innove aussi coté teinte puisque le XC40 sera disponible en couleur unique mais aussi en biton avec le toit bénéficiant d’un coloris différent (noir ou blanc). La palette de choix est large mais je dois avouer que le Rouge Fusion métallisé avec un toit noir ou encore Bleu Eclatant métallisé sont mes teintes préférées.

Volvo XC40

Lors de notre essai, notre XC40 Rouge Fusion à toit blanc, était en finition Momentum (milieu de gamme).

Volvo XC40

J’apprécie particulièrement la finition R-Design qui apporte un côté plus sportif au petit SUV. Ainsi le Volvo se pare de jantes de 20 pouces biton, de boucliers avant et arrière spécifiques mais aussi d’une calandre noir brillant. Enfin, le logo R-Design apparaît entre la vitre arrière et le hayon au niveau de la séparation des couleurs.

Volvo XC40

Volvo XC40

Volvo XC40

A noter que l’auto présentée ci-dessous est une finition First Edition qui est en fait une version R-Design tout option. On notera une qualité des matériaux et un assemblage sans faille. Une chose est certaine, le style ouvert par le Volvo XC90 a fait des émules et cela va continuer avec ce tout nouveau XC40 qui apporte un véritable trait de personnalité dans ce segment des SUV. Novateur et à la fois conservateur ce tout nouveau SUV Volvo reprend l’ADN de la marque et va à coup sûr séduire !

Volvo XC40

Habitacle

A bord de ce nouveau Volvo XC40, l’ambiance se veut à la fois haut de gamme et accueillante. Notre modèle d’essai est la finition de milieu de gamme Momentum et pourtant la première impression lorsque l’on ouvre la porte est clairement excellente.

Volvo XC40

Malgré un intérieur noir qui peut paraitre austère (cette impression s’efface notamment avec les choix de matériaux colorés ou clairs), la planche de bord joue la carte de la simplicité.

Volvo XC40

Volvo XC40

Peu de boutons et comme sur l’ensemble de la nouvelle gamme Volvo (lancée avec l’arrivée du XC90 en 2015) on retrouve le large écran tactile central de 9 pouces. Celui-ci est l’élément majeur puisqu’il accueille le GPS, l’info-divertissement mais aussi différents réglages comme la climatisation, les sièges / volant chauffant, etc… Le système est le même que dans les grands frères XC60 et 90 et a donc les bons et les mauvais côtés déjà entrevus. Côté positif, l’écran fonctionne comme la célèbre tablette tactile de la marque à la pomme.

Volvo XC40

Facile à appréhender, la navigation est très intuitive. En revanche, les menus sont riches et cela peut nuire car il est parfois bien difficile de retrouver la fonction recherchée. Après, une fois pris en main, le système Sensus se montrera pratique. On ne peut pas en dire autant du GPS qui a régulièrement montré ses limites lors de notre essai. Parfois en retard ou trop en avance, il fut la cause de quelques erreurs. Une mise à jour s’impose afin de rectifier le tir ! On soulignera la caméra à 360 degrés qui offre une excellente visibilité lors de manœuvre. On précisera aussi que notre XC40 d’essai était équipé du système audio Harman Kardon qui sera incontournable et un must pour les amoureux de la musique. La qualité de son est excellente ! L’écran central est complété par celui qui se trouve directement sous les yeux du conducteur et qui mesure 12,3 pouces.

Volvo XC40

On retrouve le tachymètre, le compte-tours ainsi que l’ordinateur de bord sur ce large écran couleur. On peut également afficher la carte du GPS au centre des deux compteurs. Pratique pour ne pas quitter la route des yeux ! Une fois installé derrière le volant, on prend rapidement ses marques car l’ergonomie est simple et rapide à appréhender. La sellerie cuir (en option) se montre de bonne facture et le maintien est correct à l’avant. A l’arrière, les places sont confortables mais le maintien est totalement absent, dommage. La banquette est taillée afin d’accueillir trois personnes. Pour autant les passagers arrière seront à l’aise avec une bonne garde aux jambes tout comme au niveau du pavillon. On constate rapidement que les ingénieurs Scandinaves ont coché la case habitabilité en haut de leur feuille.

Volvo XC40

On constate également ce point avec le coffre qui est facilement accessible via un hayon à ouverture / fermeture électrique et un volume de 460 litres (1 336 litres au maximum).

Volvo XC40

On voit aussi le coté astucieux et malin développé dans ce SUV compact grâce à la modularité du plancher. Celui-ci est muni d’un double fond et peut notamment se replier afin de bloquer des valises / courses. Une fois plié, cette planche laisse apparaître des crochets qui sont idéals pour suspendre des sacs.

Volvo XC40

Le coté ingénieux de ce « petit » XC ne s’arrête pas là car un compartiment est prévu dans le coffre afin d’accueillir la plage arrière en cas de grand chargement. Astucieux et malin ! On retrouve ces petits plus à l’avant avec des bacs de rangement au niveau des portes qui permettent d’accueillir des objets longs et volumineux puisque le constructeur Suédois a fait le choix de déplacer les hauts parleurs dans la planche de bord.

Volvo XC40

Cela permet de libérer un large espace bien pratique. On note la présence d’un crochet amovible au niveau de la boite à gants permettant de suspendre un sac tout comme un large espace se situant sous l’accoudoir central qui est taillé pour recevoir une « disgracieuse » boite de mouchoirs (celle-ci est toujours aussi dure à camoufler et pourtant Volvo a réussi a lui aménager un espace, bravo !). La luminosité est très présente dans l’habitacle notamment grâce au toit ouvrant panoramique (en option) qui apporte un vrai plus !

Je vous laisse découvrir l’habitacle en deux couleurs via nos vues à 360 degrés :

Enfin, on souligne la présence d’un chargeur de smartphone par induction dans le compartiment se situant en bas de la planche de bord.

Au final les impressions qui prédominent à bord de ce XC40 sont l’habitabilité et l’ingéniosité. Afin de profiter un maximum de cette habitacle, nous vous recommandons fortement d’opter pour des couleurs claires ou le magnifique orange pour les moquettes et foncé pour la sellerie. Ce Volvo XC40 est un condensé d’ingéniosité et la vie à bord est vraiment agréable.

Volvo XC40

Volvo XC40 D4 Adblue Geartronic 8 Momentum : Essai routier

Lors de notre essai, nous avons pu essayer notre XC40 D4 sur différents types de terrain (ville, départementale et autoroute). En ville, le « petit » Volvo se montre à son aise malgré sa longueur de 4,42 mètres. Le bloc D4, 4 cylindres Diesel de 190 chevaux se montre coupleux et la boite automatique Geartronic égraine les rapports tout en douceur.

Volvo XC40

La conduite est très fluide et la visibilité se montre bonne. Toutefois, la hauteur de caisse au niveau du ¾ arrière peu gêner la visibilité lors de certaines manœuvres, heureusement que la caméra 360 degrés est là en appui ! La suspension est très bien équilibrée et le confort est particulièrement appréciable notamment sur les petites routes étroites et déformées du centre-ville de Lisbonne. La maniabilité se montre correcte en revanche le rayon de braquage n’est pas élevé. J’ai dû m’y reprendre à deux fois lors de certains virages très serrés. Dommage car ce SUV se destine en priorité à un usage urbain.

Volvo XC40

Nous avons ensuite pu tester notre SUV venu du nord sur autoroute où il s’est montré impérial. « The King of the North » pour reprendre la citation célèbre d’une série Américaine ! Le moteur de 190 équidés est clairement suffisant pour les relances et ainsi dépasser aisément. L’habitacle est parfaitement insonorisé et on entend quasiment aucun bruit aérodynamique ou le « doux » son du bloc Diesel. On ressent clairement que ce point a été au cœur de l’attention des ingénieurs lors de la création de l’auto.

Volvo XC40

Ce XC40 saura clairement vous transporter sur de longues distances dans un confort et un calme digne du segment supérieur. Après l’autoroute nous avons pu essayer les qualités routières et dynamiques du dernier né de Volvo sur le réseau secondaire en remontant la coté Portugaise. Nous avons même eu l’occasion de faire un peu de off road afin de tester le Drive Mode.

Volvo XC40 D4

Crédit photo : Volvo

Celui-ci compte 5 programmes différents : Eco, Comfort, Off Road, Dynamique et Individual. Une fois le mode Off Road sélectionné, l’électronique agit et notre XC40 se transforme en petit baroudeur. Il s’est montré impressionnant notamment dans le franchissement d’un cote sur terrain meuble où franchement je le voyais perdant. Ensuite, j’ai pu tester le mode Dynamique car à force de prendre des photos je me suis mis en retard sur le timing !

Volvo XC40 D4

Crédit photo : Volvo

Ce mode agit sur la dureté de la direction ainsi que le temps de réponse à la pédale. Oui ce Volvo XC40 devient plus dynamique au niveau du volant et des pédales mais il n’est pas pour autant fait pour avaler les petits virages et donner du plaisir. Il se prêtera à l’exercice mais le nez se montre lourd (il revendique tout de même 1 733 kilogrammes sur la balance et à la hauteur d’un XC60 soit environ 1,65 mètre).

Volvo XC40

Ce n’est pas une ballerine mais le SUV Suédois ne se montre jamais pris au dépourvu et là il respecte totalement l’image de Volvo au niveau de la sécurité. Le confort est toujours aussi présent grâce aux suspensions et à la magnifique sellerie en cuir (en option) qui amortissent parfaitement les défauts de la route même à vitesse soutenu. Au final, il se montre polyvalent et passe partout. Coté consommation, avec environ 8 litres en étant franchement incisif sur les 70 derniers kilomètres, celle-ci est plutôt correcte ! Ce Volvo XC40 est à l’image de ce que l’on attend d’une Volvo, il est à la fois confortable, bien insonorisé, technologique et surtout l’un des véhicules les plus sécurisants du moment. Sa qualité première est de savoir accueillir aussi bien pour aller chercher le pain que pour faire 1 000 kilomètres !

Volvo XC40

Découvrez le en vidéo :

Acheter un Volvo XC40

A ce jour, le Volvo XC40 est en phase de lancement et il n’est proposé qu’avec deux motorisations le Diesel D4 (190 chevaux) de notre essai et l’essence T5 de 247 chevaux. Les deux moteurs sont associés à la transmission intégrale AWD et à la boite automatique à 8 vitesses Geartronic. Les finitions disponibles sont Momentum, R-Design, Business (pour les entreprises) et First Edition (finition R-Design suréquipée). Notre modèle d’essai en rouge Fusion métallisé à toit blanc en finition Momentum est proposé au tarif de 46 910 Euros. Le XC40 Bleu Eclatant métallisé à toit noir présent sur nos photos est quant à lui un First Edition et son prix est de 53 580 Euros. Aujourd’hui le prix d’entrée de gamme de ce SUV compact Volvo débute à partir de 45 100 Euros. Toutefois, ce tarif « très Premium » recevra une finition d’entrée de gamme nommée « XC40 » et des motorisations plus modestes permettent d’abaisser la note. Ainsi, des blocs essence T3 et T4 apparaitront tout comme le diesel D3. Une boite mécanique fera aussi son apparition. D’ici quelques mois, la version hybride nommée Volvo XC40 T5 Twin Engine apparaitra au catalogue et une version 100% électrique sera également de la partie un peu plus tard.

Volvo XC40

Conclusion

Ce nouveau Volvo XC40 se fera remarquer dans sa catégorie de par sa plastique flatteuse mais aussi grâce à ses nombreuses qualités ! Comme toute bonne Volvo il est une référence sur le plan de la technologie et de la sécurité (active et passive). Le SUV compact made in Sweden a un autre atout dans sa manche, le confort.

Volvo XC40

Volvo compte beaucoup sur ce nouveau venu et il faut avouer que la marque a fait un travail remarquable afin de s’assurer une place au soleil dans ce segment ultra-concurrentiel. Ce XC40 n’est pas un challenger, il débarque comme un véritable et féroce concurrent des leaders Germaniques de la catégorie Premium que sont le BMW X1, Mercedes GLA ou encore Audi Q3. Bravo à Volvo qui, après les XC90 et XC60, frappe encore un grand coup !

Volvo XC40

On aime : Le design, l’insonorisation, la sécurité, le confort, la qualité d’assemblage et des matériaux, les nombreux rangements / crochets très astucieux.

On aime moins : le GPS « à la ramasse », le rayon de braquage, le poids, le tarif très « Premium »

Volvo XC40

Partager cet article :

A propos de l'auteur

Emmanuel Delion
Emmanuel Delion

Passionné par la Formule 1 depuis l'enfance, fan incontesté de Michael Schumacher, Damon Hill, ainsi que de la nouvelle génération : Lewis Hamilton et Sebastian Vettel, je vous propose de partager mes émotions à travers ce blog. Pilote à mes heures perdues, je partagerai avec vous mes sorties sur piste.

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire