Auto Lifestyle

Essai sur piste: nouveau Porsche Cayman S

Essai sur piste: nouveau Porsche Cayman S

1 commentaire 📅19 juillet 2013, 12:31

C’est lors du week-end des GT Days qu’Elodie et moi même avons eu la chance d’essayer la nouvelle Porsche Cayman S sur piste. Nous tenons particulièrement à remercier l’équipe de Porsche Distribution pour son accueil et sa bonne humeur ainsi que de nous avoir confié le volant du reptile.

Ma vision du design de ce nouveau Cayman S

Exterieur

Porsche Cayman S

Le nouveau venu de la gamme Porsche commence petit à petit à se construire sa propre histoire et à s’éloigner de sa mère la 911. Le Cayman de seconde génération a été repensé de A à Z. Et franchement, étant propriétaire d’un Cayman S de première génération, le coup de crayon des designers Porsche a frappé un grand coup. Certains détails rappellent que nous sommes face au petit « croco », tels que les phares anti-brouillard insérés toujours dans les prises d’air du pare-chocs avant. Les flancs sont creusés comme ceux de feu la supercar Carrera GT. La poupe arrière est sublime avec le prolongement de l’aileron dans les optiques arrière. Elle est tout simplement sublime et a encore affirmé ses lignes musclées et sa personnalité. Pour ma part, vous l’aurez compris je suis fan !

Porsche Cayman S

Interieur

Nous retrouvons l’univers Porsche avec ses finitions au cordeau. La nouvelle planche de bord comme sur les 911, Cayenne, Panamera et Boxster est du plus bel effet. Notre modèle d’essai est équipé de l’option tout cuir avec un intérieur marron cocoa qui avec le gris foncé de la carrosserie lui confère un look très « classe ». Je m’assoie derrière le volant et là surprise, elle est équipée de la boite PDK. Quelle horreur (j’y reviendrais lors de l’essai sur piste) ! Notre reptile est full option : GPS tactile, prise Iphone, siège électrique. La liste est encore longue, c’est le principe chez Porsche. Les sièges sport sont du meilleur maintien et enveloppent vraiment bien. On est calé. Point de vue pratique, le nouveau Cayman S est une vraie petite « fourgonnette » avec deux coffres. Un à l’avant et un à l’arrière. Autant dire que l’on peut partir en vacances facilement, mais uniquement à deux ! Mon regard est de plus en plus attiré vers cette grosse console centrale et la je note que notre croco est équipé de l’option PASM. Super pour la piste ! Il ne manque que l’échappement sport, mais j’en dirais plus lors de l’essai. On est pas déçu !

Essai sur piste et route

Malheureusement, lors notre week-end Nivernais, la pluie fut au rendez-vous et notre essai sur piste se fera sur une piste détrempée. Notre ami de Porsche Distribution me remet la clé (qui n’est plus une clé) et là je mets le contact. Surprise, notre modèle n’étant pas équipé du PSE (échappement sport), je m’attendais à un beau bruit du flat 6 mais là cela va au delà de mes espérances. Je demande même à notre accompagnateur s’il est sur que ce Cayman S n’est pas équipé du PSE. Sa réponse: « Non, c’est le bruit d’origine ».

Porsche Cayman S

Première belle surprise ! Je pose la main sur le levier de vitesses et actionne la boite PDK en Drive. La distance entre le circuit et notre lieu n’est pas très éloignée mais je commence à douter de mes appréhensions en ce qui concerne cette boite PDK. Les rapports passent calmement et sans à coup et surtout très rapidement.

Deuxième bonne surprise ! Nous nous élançons donc sur la piste club du circuit de Nevers Magny-cours qui est vraiment très humide. Rappelons que quelques minutes avant nous étions sur le circuit F1 à bord de notre Cayman S phase 1, sur une véritable patinoire. La voiture glissant dans chaque virage et faisant des raquettes à la réaccélération. Je m’attends donc à avoir des réactions proches dans ce nouveau Cayman S. Et bien non, il est rivé au sol. Le pilote essayeur me propose même d’accélérer plus tôt dans la courbe. Et là surprise, la voiture passe sans sourciller avec une précision chirurgicale comme si le bitume était sec. Revenons au bruit de l’échappement qui était déjà surprenant au ralenti, et bah dans les tours non seulement le bruit est magnifique mais le petit flat 6 hurle, quel pied.

Porsche Cayman S

Que dire de la PDK ? Après l’avoir essayé en mode « normal », nous activons le mode sport. Et voila la troisième surprise, elle est réactive précise et produit même un petit talon pointe seul ainsi qu’un léger à coup à l’accélération. Quelle bonheur, moi qui suis anti boite automatique et bien me voilà réconcilié avec celle-ci. Les tours s’égrainent à vitesse grand V, même sous la pluie, et la prise en main est évidente, on a vraiment l’impression de se prendre pour un pilote pro. Le chassis est parfait et entre le Cayman S 1ère génération et le croco 2, c’est le jour et la nuit. Porsche a su sublimer un véhicule qui était déjà joueur en une vrai bête de circuit. La mythique 911 n’a qu’à bien se tenir. Petit bémol quand même, nous avons essayé le reptile sur piste humide et son comportement est très sécurisant mais je pense que sur le sec nous avons perdu ce coté joueur que pouvait avoir la première génération ! Enfin, c’est à vérifier !

Je vous propose de découvrir notre essai sur piste ci-dessous :

En gros un énorme coup de coeur, j’ai bien tenté d’échanger notre Cayman contre celui de Porsche Distribution mais bizarrement ils ont refusé. Chérie on signe quand ? A oui, j’oubliais notre véhicule d’essai vaut la bagatelle de 94 000 Euros. Ah oui quand même, le rêve a un prix !

Partager cet article :

A propos de l'auteur

Emmanuel Delion
Emmanuel Delion

Passionné par la Formule 1 depuis l'enfance, fan incontesté de Michael Schumacher, Damon Hill, ainsi que de la nouvelle génération : Lewis Hamilton et Sebastian Vettel, je vous propose de partager mes émotions à travers ce blog. Pilote à mes heures perdues, je partagerai avec vous mes sorties sur piste.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.