Auto Lifestyle

Essai Seat Leon ST à Barcelone !

Essai Seat Leon ST à Barcelone !

4 commentaires 📅09 décembre 2013, 00:22

Fin novembre, nous étions conviés par Seat à découvrir la nouvelle Seat Leon ST qui sera disponible en France dès le début d’année.

Pour marquer l’arrivée du nouveau break, le constructeur a convié à Barcelone, son berceau, une trentaine de blogueurs européens dont 4 Français, votre blog Auto-lifestyle.com représenté par mes soins, Presse-Citron.net, abcmoteur.fr et le forum seatpassion.com.

Seat Leon ST 2014

Après une arrivée sans encombre à notre hôtel, direction la conférence de présentation de cette Leon 3ème du nom. C’est de plus une première dans cette configuration break, d’où la communication soignée des Espagnols. Seat confirme ainsi le positionnement de la voiture : une voiture dédiée aux pères de famille.

Seat Leon ST 2014 Conférence Seat Leon ST

On apprend également que la voiture est un concentré de technologies avec entre autre le lane assist qui vient contrôler très légèrement votre trajectoire lorsque vous êtes sur le point de déborder de votre voie ou l’adaptative cruise control (ACC) qui va venir contrôler en permanence ce qui se trouve devant vous et adapter votre vitesse en conséquence prenant même l’initiative de freiner pour vous si le besoin s’en fait sentir.

Bien entendu, on nous rappelle également que c’est un break et pour cause !e coffre peut contenir 587 litres dans sa configuration initiale, 687 litres en rangeant la plage arrière et en profitant de la hauteur du véhicule, 1470 litres une fois la banquette arrière rabattue. Nous n’avons pas pu essayer mais il semble que l’intérieur soit facilement modulable pour s’adapter à vos besoins et faciliter le transport de vos cartons du célèbre suédois !

Nous sommes ensuite partis pour nos essais.

Seat Leon ST 2014

Essai de la Seat Leon ST 1,4 l TSI 122 ch

3 roadtrips proposés par les équipes de Seat pour nous faciliter la prise en main et éviter de se perdre inutilement dans la ville catalane. Mes 3 confrères et moi faisons d’emblée le choix de partir sur les hauteurs de Barcelone, profiter des routes de montagne pour essayer ce break. Nous prenons donc 2 véhicules : un 1,4 l TSI 122 ch et un 2,0 TDI de 150 ch en version FR, la plus haute finition en attendant la sortie de la Cupra.

Seat Leon ST 2014

Prise en main

L’intérieur n’est pas sans rappeler ses cousines Volkswagen et Audi. Normal, quand vous faites partie d’un groupe tel que celui de Volkswagen vous vous devez de profiter des synergies. On a donc un intérieur à l’allemande, très bien fini mais peut être un peu austère. Pour moi qui vient d’une Volkswagen, je prends vite mes marques et cette sobriété est loin d’être pour me déplaire. Le GPS en revanche est assez différent et pas forcément aussi ergonomique. Mon binôme et moi-même avons donc mis quelques minutes à comprendre son fonctionnement et afficher la bonne route !

Seat Leon ST 2014

Cliché réalisé par Adrien de abcmoteur.fr

Seat Leon ST 2014

La conduite

Personnellement j’ai essayé le 1,4 l TSI de 122 ch, mon binôme ayant pu sur le chemin du retour faire l’échange avec nos collègues Français pour reprendre la version FR. Pas mécontente toutefois car c’est durant l’aller que se déroulait l’essai sur routes de montagne, le retour étant dédié à la conduite sur voie rapide.

Dès notre départ en ville, cette Seat Leon ST me fait très bonne impression. On ne sent absolument pas la longueur du véhicule. Je pense que la tentative d’un créneau aurait pu me démontrer le contraire mais dans le flux de circulation rien à redire. Le système start&stop est présent mais se fait à peine sentir. Et oui il faut dire que notre voiture d’essai est un modèle de discrétion. Le bruit est tellement confiné qu’on finit par ne plus savoir si le contact est bien mis.

Sur routes, la voiture reste agile. Là aussi on oublie vite que c’est la version break de la compacte qu’on a entre les mains. Le moteur a beau ne pas être le plus puissant, il est amplement suffisant pour les routes que nous avons empruntées. Un peu plus de pentes, et le 1,4 l pourrait se montrer un peu faiblard.

Le châssis est bien équilibré, c’est grâce à cela que l’on oublie si facilement que nous sommes dans un break. Contrairement à certaines de ces concurrentes, la Seat Leon ST ne laisse pas trainer son derrière à chaque virage !

Entre 2 routes, nous faisons le choix de nous arrêter pour faire une série rapide de clichés et admirer sa ligne.

Le design

Alors que la précédente génération de Leon était tout en rondeur, la Leon 3 a su s’adapter aux nouvelles normes. On retrouve ainsi une face avant plus agressive avec des optiques full LED anguleux qui lui confère un regard unique. La version FR, que nous avons bien entendu préférer à notre propre modèle possède un bouclier un peu plus racé et surtout une caméra placée sous la plaque d’immatriculation qui sert au système ACC.

Seat Leon ST 2014

Le profil est marqué par 3 nervures, l’une en haut des portières, l’autre au dessus du bas de caisse, et la 3ème qui s’amorce sur l’arrière pour s’arrêter à hauteur des optiques arrière. Ces 3 nervures apportent du dynamisme à ce long véhicule et la dernière vient justement favoriser l’intégration de cette malle arrière massive.

Seat Leon ST 2014

L’arrière en comparaison est assez plat comme souvent sur les breaks… Heureusement les optiques viennent un peu améliorer l’ensemble.

Seat Leon ST 2014

Au final, on se trouve face à une voiture réussie qui plaira sans aucun doute grâce à un design élégant sans fioritures. Mais justement cela ne manquerait-il pas un peu d’emocion ?!

Les technologies embarquees

Lors de notre retour, mon binôme a pris en main la version FR qui comme je vous l’indiquais plus haut est la finition haut de gamme de la voiture en attendant l’arrivée de la version sportive Cupra. C’est sur cette finition que l’on retrouve les dernières technologies du constructeur catalan. Malheureusement c’est avec la boite robotisée DSG, commune au VW Group, que ces technologies s’expriment le mieux et notre modèle est équipé d’une boite mécanique.

Nous avons donc activé le Lane Assist, l’ACC (adaptative cruise control) et le régulateur de vitesses. Notre premier constat est qu’enfin le régulateur Seat gère la vitesse du véhicule lorsqu’il est activé et que la voiture se trouve en descente pour éviter de dépasser la vitesse désirée. Il était temps car cela fait déjà de nombreuses années que les régulateurs de vitesse du groupe sont adaptatifs. Ensuite, nous avons testé le lane assist dans une courbe légère. C’est incroyable de voir et sentir le volant tourner légèrement pour contrôler la trajectoire. Enfin, nous avons testé l’adaptative cruise control en rattrapant un peu vite une voiture. Mon binôme stressait un peu lors de cet essai car dans le cas où cela n’avait pas fonctionné nous aurions fini dans l’arrière de la voiture qui nous devançait. Mais rien à dire, on a senti la voiture ralentir légèrement pour éviter le contact. Attention ! cela ne dure que quelques secondes et il faudra très vite reprendre la main !

La tarification

La Seat Leon ST s’affiche dès 19 255 € pour la plus petite motorisation : un 1,2l TSI de seulement 86 chevaux en finition Reference. Compte tenu du poids du véhicule, le rendu doit être très poussif et donc fortement déconseillé ! En version haut de gamme on retrouve le break à 31 290 € avec un moteur 2,0 l TDI de 184 chevaux. Entre, vous pourrez retrouver un florilège de motorisations essence et diesel : 17 motorisations !

Conclusion

Vous l’aurez compris, j’ai globalement été satisfaite par cette voiture. Malheureusement nos 2h d’essais n’auront pas permis de la tester dans toutes les situations et il nous faudra en reprendre le volant dans les mois qui viennent pour se faire une meilleure idée de sa conduite au quotidien.

Partager cet article :

A propos de l'auteur

Elodie Delion Lescaroux
Elodie Delion Lescaroux

Après une formation marketing en école de commerce, je me suis orientée vers les métiers du web et de l'auto. J'ai travaillé durant 3 ans en tant que chef de projet et community manager chez Digital Dealer, agence web destinée aux distributeurs automobiles. Depuis je suis directeur marketing d'un groupe de distribution automobile parisien. Rédactrice de 2010 à 2013 pour Web&Luxe.com, j'ai finalement décidé de monter mon propre blog pour partager avec vous ma passion.

4 Commentaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.