Auto Lifestyle

Essai : Seat Ateca 2.0 TDI 190 ch DSG 4Drive Xcellence

Essai : Seat Ateca 2.0 TDI 190 ch DSG 4Drive Xcellence

6 commentaires 📅08 décembre 2016, 08:01

Seat a enfin son SUV ! Seat nous a confié son Ateca pour que nous vous livrions nos impressions au sujet de ce nouveau venu. Après un renouvellement de la Leon il y a 4 ans qui faisait entrer la marque espagnole appartenant au groupe Volkswagen dans l’âge adulte, que ce soit en terme de style comme en terme de technologie, les attentes du marché son importantes en ce qui concerne l’Ateca. Si aujourd’hui il est impératif d’avoir un ou plusieurs SUV dans sa gamme pour ne pas paraître has been, il est également impératif de proposer un bon produit, plus typé SUV que véritable 4×4 capable de monter aux arbres. Voyons si l’Ateca est à la hauteur des attentes du marché !

Seat Ateca 2.0 TDI 190 ch DSG 4Drive Xcellence

Seat Ateca 2.0 TDI 190 ch DSG 4Drive Xcellence : design et vie a bord

Design exterieur : Tiguan es tu la ?

Seat est en repentir côté style depuis le lancement de la Leon en 2012. Le style est assagi, consensuel, avec une pointe d’agressivité et une pincée de sportivité qui font oublier, avec bonheur, les partis pris stylistiques des générations précédentes. L’Ateca marque clairement sa filiation avec la Leon, donc, mais également avec la nouvelle génération de Tiguan. Ce n’est pas une tare, et c’est valorisant pour la marque hispanique. Les blocs optiques avant et leur éclairage LED donnent une réelle impression de haut de gamme et les regards se tournent sur le passage du petit SUV. Celui-ci est un peu plus court que ses cousins germaniques (4 363 mm de long contre 4 486 mm), nous verrons dans la partie conduite l’importance de cette différence. Les jantes de notre modèle d’essai sont les 18 » comprises avec la finition Xcellence, mais de très belles 19 » bicolores sont disponibles en option (790 €).

Seat Ateca 2.0 TDI 190 ch DSG 4Drive Xcellence

La qualité des panneaux de carrosserie, les alignements, les barres de toit, les plastiques extérieurs, tout fleure bon la qualité allemande dans son sens le plus noble. Le Seat Ateca est sobre, et c’est une réussite.

Seat Ateca 2.0 TDI 190 ch DSG 4Drive Xcellence

Habitacle : confortable, premium, technologique

Si la sellerie tissu/Alcantara marron est discutable sur notre modèle d’essai, ainsi que la qualité de certains plastiques sur les parties basses, le design de la planche de bord légèrement tournée vers le conducteur, son équipement, ses finitions chromées, marron métallisé font mouche. La qualité des assemblages est là. Toute la technologie de confort et de conduite est également là, et simple à utiliser : des boutons bien intégrés qui sont explicites sur leur fonction, un bel écran tactile qui ne graisse pas, une mollette pour sélectionner les modes de conduite et un volant multifonctions. On prend très rapidement confiance dans l’utilisation des commandes et on paramètre son Ateca aisément !

Seat Ateca 2.0 TDI 190 ch DSG 4Drive Xcellence

Si l’empattement a été raccourci par rapport aux cousins teutons, les passagers arrière n’en souffrent pas, y compris les personnes de grandes voire très grande taille. Le confort, comme à l’avant, est excellent : légèrement ferme, juste ce qu’il faut pour coller à l’image sportive de la marque !

Le coffre est immense avec une capacité de chargement de 485 à 510 l (capacité avec et sans transmission 4Drive) et vous pouvez opter pour la trappe à skis, pratique, même pour les achats chez Ikea… Le hayon est électrique : boutons dans l’habitacle, sur la télécommande ou directement sur le coffre, et même commandable au pied ! Quand on vous dit qu’il est premium et moderne !

Seat Ateca 2.0 TDI 190 ch DSG 4Drive Xcellence

Par ailleurs, on vous recommande vivement le grand toit ouvrant panoramique, véritable plus pour l’ambiance de l’habitacle. Il fascinera les passagers arrière !

Seat Ateca 2.0 TDI 190 ch DSG 4Drive Xcellence

La conduite : il va y avoir du sport !

Equipé du 2.0 TDI, la transmission quatre roues motrices permanentes 4Drive et de la boite de vitesses automatique à double embrayage DSG, Seat nous a confié ce qui se fait de mieux en matière d’Ateca ! Et le bilan est excellent. Avec un couple de 400 Nm le 2.0 TDI est l’homme de la situation pour mouvoir les plus de 1 600 kg de cette configuration. Les mécaniques moins performantes composent avec une configuration moins lourde (à partir de 1 300 kg environ), donc l’Ateca doit être relativement alerte quelque soit la motorisation. La boite de vitesse DSG à 7 rapports est parfaite et nous ne pouvons que la conseiller. Nous pouvons juste regretter qu’elle soit parfois un peu hésitante sur les premiers rapports à la montée et qu’elle soit parfois laxiste pour rétrograder, notamment en cote ou dans les phases de relance. Cela vaut pour le mode « normal », puisque l’Ateca vous propose pas moins de 6 modes : éco, normal, sport, personnalisé, off-road et neige. Le mode sport est lui plus alerte et résout ce qui nous a paru être une petite faiblesse. L’avantage de cette boite très douce et économe est aussi de proposer un mode manuel, via des palettes derrière le volant ou le levier, très agréable à manier.

Seat Ateca 2.0 TDI 190 ch DSG 4Drive Xcellence

Le freinage est puissant, avec une attaque très forte, qui met en confiance. La très bonne surprise vient du châssis en général et de ses trains roulants : confortable, il ne prend pas de roulis en virages, même en conduite sportive. Il se veut résolument dynamique, un peu plus que ses cousins germains (Tiguan et Q3) grâce à une taille et un empattement réduits. Son train avant est tout sauf paresseux et son train arrière, verrouillé, peut être provoqué pour enrouler une courbe. Vraiment très sympa !

Bilan : Il offre beaucoup… pour pas si cher !

A force de vous dire à quel point le Seat Ateca est bien, premium et disposant des dernières technologies du groupe VW, vous vous dites qu’il doit coûter cher, ce SUV espagnol. S’il nécessite un billet d’entrée de 21 990 €, il faut le comparer à ses concurrents intimes (VW Tiguan, Audi Q3, Skoda Kodiaq). Si le Skoda semble aussi en offrir beaucoup pour un prix discount, l’Audi (à partir de 30 470 €) et le VW (à partir de 25 250 €) nécessitent un portefeuille mieux garni pour avoir un moteur et un équipement équivalent. D’ailleurs, l’Ateca, concurrent du Q3, s’offre à un tarif inférieur à celui de l’Audi Q2, récemment essayé, dans la gamme en dessous. Ce Seat Ateca est par conséquent une bonne affaire : il en offre beaucoup pour un prix placé. Notre modèle d’essai, ainsi configuré, s’échange contre 36 725 €. En définitive, Seat est passé à l’âge adulte, avec des automobiles plus sages visuellement et avec une technologie dernier cri, ce qui lui va bien. Le Seat Ateca est vraiment très réussi et correspond pleinement aux attentes actuelles du marché!

On a aimé :

  • son look
  • la planche de bord
  • le système média facile à utiliser
  • le dynamisme de son châssis
  • il offre la technologie VW/Audi à un tarif nettement diminué !

On a moins aimé :

  • pas de cuir en finition Xcellence…
  • parfois bruyant
  • la boîte DSG dont le réglage de base peu s’avérer laxiste

 

Galerie photos :

Partager cet article :

A propos de l'auteur

Guillaume Lescaroux
Guillaume Lescaroux

Passionné d'automobile depuis sa plus tendre enfance, Guillaume a toujours rêvé de pouvoir la partager avec toute personne sensible à ce secteur. Pilote à ses heures perdues, il a pris le volant pour Sport Auto lors de la saison 2011 de la Caterham Academy France.

6 Commentaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.