Auto Lifestyle

Essai pneus Pirelli P Zero et Cinturato

Essai pneus Pirelli P Zero et Cinturato

1 commentaire 📅29 juillet 2014, 09:23

La semaine dernière le manufacturier Italien de pneumatique, Pirelli, nous a convié afin d’essayer sa gamme été sur le site du Ceram à Mortefontaine.

Au programme de la journée essai des pneus Cinturato P7, Cinturato P7 Blue et P Zero. Les pneus sont montés sur différents types de véhicules : Mercedes Classe A pour les compacts, Classe C pour les routières et F-type pour les sportives. Tout au long de cette journée nous avons pu essayer les gommes dans différentes conditions : sur un circuit routier, des ateliers de freinage et d’adhérence par sol humide et un anneau de vitesse. Le moins que je puisse dire, c’est que la gamme m’a impressionné, en particulier les pneus de type Cinturato.

IMG_2886 IMG_2900

Notre 1er atelier de la journée se déroule à bord d’une classe A CDI (Diesel) équipée de Cinturato P7. Pour information la gamme Cinturato est orientée sur une philosophie « Green Performance », c’est à dire une synergie entre performance, sécurité, plaisir de conduite et respect de l’environnement. Voyons donc comment se comporte ces pneumatiques sur sol humide, type neige fondue. L’objectif de notre atelier est d’effectuer un demi cercle en accélérant à fond en 1ère et 2nd vitesse.

IMG_2890 IMG_2891

Voici en vidéo l’exercice :

A ma surprise, et malgré un sol plus que glissant (je peux en attester après avoir marché dessus, sa glisse énormément) le virage est avalé sans que le véhicule ne parte en tête à queue. Les pneus absorbent parfaitement la force latérale et évacuent efficacement l’eau. Le manufacturier nous a indiqué que le pneu est capable d’évacuer l’équivalent de 2 seaux d’eau à la seconde, belle performance ! En bref et malgré toute le meilleure volonté du monde (pied droit soudé au plancher), je n’arrive pas à prendre à défaut ces pneumatiques Cinturato P7 qui m’impressionnent par leur tenue de route.

Le 2nd atelier est du même type que le 1er mais équipé d’un Mercedes Classe C en Cinturato P7 BLue. Qu’elle est la différence entre le P7 et le P7 BLue ? Tout d’abord le P7 Blue n’est disponible qu’en seconde monte (lorsque vous changez vos pneus) et il est encore plus efficace que le P7 dit « normal » sur sol humide. Nous allons tester cette fois les pneus à une vitesse plus élevée (environ 80 km/h).

IMG_2894

IMG_2898



Malgré toutes les aides déconnectées il faut vraiment y aller franchement pour que le pneu Cinturato P7 Blue décroche et encore quand je dis décroche c’est une légère dérobade du train arrière. Encore une excellente surprise pour cette gamme que je ne connaissais pas encore.

Nos ateliers continuent avec un test de freinage d’urgence de nouveau au volant de notre Mercedes Classe A en Cinturato P7. L’objectif est d’arriver droit devant un feu qui nous indique de quel coté bifurquer. le coté compliqué de l’exercice est que le feu se déclenche très tard et que nous arrivons à une vitesse de 90 à 100 km/h. Voici en vidéo l’atelier.

Les pneus se comportent de nouveau très bien avec un pouvoir de décélération « au top ». La classe A évite non seulement l’obstacle et s’arrête en quelques mètres. De nouveau un sans faute pour ces pneus qui me surprennent de plus en plus.

La surprise continue lorsque pour le dernier atelier de la matinée, nous repassons à bord  d’une Mercedes Classe C mais équipée de Cinturato P7 Run Flat. L’objectif de l’atelier: effectuer un slalom à 80 Km/h. Rien de bien compliqué me direz vous, sauf que le pneu avant coté passager est crevé. Je me lance avec une appréhension en me disant que lorsque je vais devoir virer à gauche je vais tirer droit.

IMG_2917 IMG_2916

Et bien, c’est sur cet atelier que cette gamme de pneu m’a le plus impressionné. La Mercedes vire à plat. Pour être franc, je n’aurais pas fait la différence si le pneu avait été intact. Impressionnant !

Cette matinée a vraiment été riche en découverte avec cette gamme Cinturato pleine de surprise et en particulier le P7 Run Flat qui reste vraiment mon excellente surprise du jour. Il ne détériore que très peu le confort du véhicule et permet de rouler sereinement même crevé. Bravo Pirelli !

Après un repas avec l’équipe Pirelli, l’après-midi se compose de 2 ateliers mais nous rentrons dans le coté plaisir et passion avec une voiture au son fabuleux, la Jaguar F-type V8. Quelle sonorité ! Pour l’essai la « Jag » sera équipé de P Zero. Au programme test grandeur nature sur le « petit Nurburgring » et tour d’anneau à haute vitesse.

Plus qu’un long discours, une vidéo est plus parlante. Pour le coup les P Zero sont mis à l’épreuve d’abord par mes soins, mais lors de la réalisation de la vidéo c’est un pilote essayeur qui est au volant et comment dire, « il envoie » !

Ce que je peux dire c’est que ces pneumatiques P Zero accrochent le parquet. Malgré mes coups de gaz intempestifs (avec 550 chevaux sous le capot autant dire que « les boudins » collent au sol), la F-type ne décroche jamais et dans les courbes aucune mauvaise surprise. Moi qui dois changer mes gommes, je crois avoir trouver ma future acquisition. Le pneu en plus d’accrocher au sol est également confortable. Lors de la vidéo, vous noterez un passage sur une route pavée type « champs de mine ». Et bien certes le véhicule encaisse mais les pneumatiques aussi ! Lors du tour sur l’anneau, qui est très impressionnant par les jets encaissés, j’ai d’ailleurs cru que ma tête se vidait de tout son sang, les pneumatiques P Zero encaissent parfaitement les effets liés à la chaleur mais aussi aux contraintes d’adhérence. Vraiment impressionnant sachant que les tours se sont enchainés toute la journée. Je peux également ajouté que lorsque l’on dit que les Pneus Pirelli ne tiennent pas dans la longévité, ce n’est pas vrai. Après une journée a effectué des tours d’anneau et du circuit routier, les pneus repartent certes abimés mais loin d’être en fin de vie. Bravo donc aux ingénieurs du manufacturier Italien.

IMG_0035

Après une journée bien remplie mais brève, je repart la tête pleine de belles images et sensations. La gamme Pirelli été m’a vraiment impressionné avec des tests réussis sous tout point de vue. J’ai beau cherché je n’arrive vraiment pas à trouver un point faible aux gammes Cinturato et P Zero. Rappelons également que si votre véhicule est équipé de pneumatique Pirelli de type P Zero vous pourrez participer aux P Zero Expérience organisés dans l’année (3 dates en 2014, Paul Ricard, Dijon Prennois et Le Mans Bugatti). Cela sera l’occasion de rencontrer l’équipe Pirelli qui en plus de réaliser de super produits, vous apportera conseil et le plus important, une bonne humeur.

Merci à eux de nous avoir convié à cette belle journée, nous les retrouverons bientôt lors d’une journée P Zero Expérience que nous vous ferons partager.

Partager cet article :

A propos de l'auteur

Emmanuel Delion
Emmanuel Delion

Passionné par la Formule 1 depuis l'enfance, fan incontesté de Michael Schumacher, Damon Hill, ainsi que de la nouvelle génération : Lewis Hamilton et Sebastian Vettel, je vous propose de partager mes émotions à travers ce blog. Pilote à mes heures perdues, je partagerai avec vous mes sorties sur piste.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.