Auto Lifestyle

Essai occasion Young Timer : Mazda MX-5 NA generation 1, la Miata originelle !

Essai occasion Young Timer : Mazda MX-5 NA generation 1, la Miata originelle !

7 commentaires 📅07 juin 2016, 08:02

La Mazda MX-5 en est déjà à sa quatrième génération avec l’apparition l’année dernière du nouveau modèle au nom de code ND. Nous avions eu la chance de pouvoir essayer l’actuelle génération il y a quelques semaines et ainsi de se rendre compte de la cote d’amour de ce petit roadster. Mais je dois avouer que je suis surpris de plus en plus par le roadster Japonais puisque grâce à Mazda France, nous avons eu l’honneur et surtout la joie de tester la toute première Miata. Autant la cote d’amour de l’actuelle MX-5 est reconnue, autant je ne m’attendais pas à avoir autant de signes de sympathie au volant de la version originale ! Pouces levés, signes, appels de phares, en l’espace d’un week-end nous avons vraiment toucher l’expérience MX-5. Il faut dire que la première génération au nom de code NA est apparue en 1989 soit il y a 27 ans ! A l’époque le roadster deux places aux lignes toutes en rondeurs faisait l’effet d’un Ovni dans le monde automobile et pourtant la réussite a rapidement été au rendez-vous avec une production de 431 544 exemplaires en l’espace de 8 ans. On était bien loin des 40 000 exemplaires prévus par le constructeur au lancement du roadster ! Aujourd’hui, cette première génération est devenue rare et il est bien difficile d’en croiser ou même d’en prendre le volant ! Notre modèle d’essai que j’appellerai affectueusement « l’arrière grand-mère » est un exemplaire de 1991 avec 115 chevaux sous le capot et seulement 128 700 kilomètres au compteur et surtout dans un état irréprochable. Alors cette petite auto si désirable est-elle tant à la hauteur de sa légende ?

Mazda MX-5 NA Génération 1

Mazda MX-5 NA Generation 1 : Design et vie a bord

Design exterieur

Reconnaissable entre mille : ces mots qualifient parfaitement le design de la première Miata ! Il faut dire qu’avec ses lignes toutes en rondeurs et ses proportions contenues, le MX-5 génération 1 est inimitable. Je le disais en préambule, elle faisait à l’époque office d’Ovni dans le monde automobile. 25 ans plus tard, sa ligne est certes moins surprenante mais elle reste craquante notamment au niveau de la face avant.

Mazda MX-5 NA Génération 1

Mazda MX-5 NA Génération 1

A mon sens, c’est cette partie de cette génération qui est la plus inimitable avec sa prise d’air quasiment en forme de sourire et ses phares escamotables typiques de cette époque. Rien que de la voir, « elle file la banane » et attire la sympathie ! La ligne est toute en rondeur et contenue (moins de quatre mètres) et forcément celle-ci a été reprise sur les modèles suivants avec son long capot ainsi que son petit coffre ou vient se loger la capote !

Mazda MX-5 NA Génération 1

Elle colle parfaitement au fameux esprit « Jinba Ittai » (lien entre le cavalier et sa monture) de part sa taille et son style minimaliste. Les feux arrière sont aussi une marque bien reconnaissable de la Miata puisque nous les retrouverons à peu près sous cette forme jusqu’à la troisième génération (NC).

Mazda MX-5 NA Génération 1

Mazda MX-5 NA Génération 1

En résumé, cette première Miata a prit de l’âge mais elle ne marque pas les années voire bien au contraire, elle se bonifie avec le temps, comme le dirait un vieil adage ! Une réussite qui donne le sourire dès qu’on regarde le petit bout d’auto !

Mazda MX-5 NA Génération 1

Habitacle

L’habitacle de la petite Miata se veut comme l’extérieur, minimaliste ! Rappelons que l’auto que nous avons essayé a maintenant 25 ans donc ne cherchez pas de GPS ou toute technologie moderne. Le MX-5 NA mise sur d’autres arguments comme ses sièges moelleux, sa direction assistée ou encore ses vitres électriques. Le tableau de bord est certes dépouillé mais malgré les années, les matériaux utilisés restent en bon état, preuve que la marque Japonaise avait produit un véhicule séducteur mais pas au rabais !

Mazda MX-5 NA Génération 1

Mazda MX-5 NA Génération 1

La planche de bord se compose de quelques commandes comme la ventilation, le warning, le fameux bouton pour sortir les phares escamotables (sans les allumer, signe de reconnaissance des conducteurs de Miata pour se saluer) et l’emplacement réservé à l’autoradio, c’est tout. Simple et efficace !

Mazda MX-5 NA Génération 1

Le volant ne possède pas d’airbag mais il se situe à une hauteur idéale et il est aisé de trouver sa position de conduite d’autant plus que le petit levier de vitesses tombe directement sous la main.

Mazda MX-5 NA Génération 1

Mazda MX-5 NA Génération 1

Mazda MX-5 NA Génération 1

Le plus impressionnant dans ce MX-5 originel sont les sièges en tissus qui apporte un grand confort grâce à leur moelleux. Le roadster deux places ne demande que quelques secondes pour passer en cabriolet puisqu’il suffit de décrocher les deux pattes de la capote se situant sur les montant du pare-brise et de replier manuellement la capote. En revanche, il faudra quelques minutes supplémentaires afin d’installer le couvre capote qui parachève la ligne de la Miata.

Mazda MX-5 NA Génération 1

Coté rangement, c’est également minimaliste dans l’habitacle avec une boite à gants (de bonne taille) et un rangement se situant sous l’accoudoir central. Le coffre permettra d’accueillir quelques bagages mais il ne faudra pas compter partir un mois en vacances car les valises de « Madame » ne rentreront pas ! En même temps, se n’est pas ce que l’on demande à cette auto qui est plus un véhicule plaisir qu’une grande routière ! Grâce à son aspect minimaliste et à des matériaux de bonnes factures, la Miata NA vieillit bien et on ne peut qu’adorer son coté Old School et épuré !

Mazda MX-5 NA Génération 1

Mazda MX-5 NA Generation 1 : Essai routier

Avant même de mettre le contact et de rouler on ne peut s’empêcher de sortir les phares escamotables ce qui provoque instantanément un rictus. On revient immédiatement 25 plus tôt !

Mazda MX-5 NA Génération 1

Coté conduite, le roadster permet aisément de se déplacer sur autoroute avec grande sérénité. L’auto se montre stable et son petit bloc moteur permet de dépasser aisément. En version décapotable, le conducteur et son passager sont largement protégés du vent même si dans ce domaine, les cabriolets actuels ont largement progressé. La consommation est également un point surprenant pour un modèle de cette génération puisque la Miata se montre plutôt sobre avec une consommation moyenne comprise entre 9 et 10 litres. Attention à ne pas oublier de mettre du sans plomb 98 car notre petite Miata ne supporte pas le sans plomb 95 E10.

Mazda MX-5 NA Génération 1

C’est sur les petites routes que le roadster d’Hiroshima prend toute sa mesure. Pas besoin de rouler vite pour se faire plaisir car les sensations sont tout de suite au rendez-vous ! Avec les automobiles des années 90, on ne sait jamais à quoi s’attendre et sur ce point le MX-5 NA impressionne par sa rigueur. Son poids contenu aide forcément. Un point surprend tout de même puisque je pensais que l’arrière de ce véhicule serait un peu plus mobile. Et bien pas vraiment, même si le MX-5 est une propulsion, il faut vraiment en mettre beaucoup sur la pédale de droite pour que le popotin de la belle bouge (mais que très légèrement).

Mazda MX-5 NA Génération 1

La direction est également un point fort puisque celle-ci offre un bon ressenti avec un bon touché de route. En revanche cela se gâte un peu si on augmente le rythme car la direction devient beaucoup moins prévisible. L’avant de l’auto se montre moins prévenant et on ne sait plus trop où sont les limites. Enfin, il ne faut pas non plus oublier que le roadster Mazda n’est pas franchement une auto pour faire des temps scratch mais plus pour profiter du paysage cheveux au vent. Le dernier point que je n’ai pas encore abordé est la boite de vitesses qui est, comme sur l’ensemble des MX-5 produites, son point fort ! Le levier est déjà idéalement placé dans l’habitacle. Celui-ci a une course courte et les rapports s’enclenchent avec seulement un mouvement du poignet, le top du top de la boite manuelle !

Mazda MX-5 NA Génération 1

En résumer, la conduite du Mazda MX-5 NA est à l’ancienne et procurera beaucoup de plaisir à son conducteur, un jouet pour adulte, en quelques sorte, une machine à remonter le temps !

Acheter une Mazda MX-5 NA Generation 1

Difficile de se faire une idée sur le marché de l’occasion concernant le MX-5 originel ! Rare de nos jours, la Miata se fait désirer ! Pourtant, on peut trouver quelques modèles affichant des prix, des états et des kilométrages bien différents. En cherchant la perle rare, on peut trouver des modèles proches de celui de notre essai à un tarif compris entre 8 et 10 000 Euros.

Mazda MX-5 NA Génération 1

Maintenant attention avant d’ouvrir votre chéquier. Même si la Miata de première génération est un modèle très fiable, il faudra tout de même vérifier que les entretiens ont été fait régulièrement comme préconisé par la marque Japonaise. Autre point à vérifier et qui pourrait forcément influencer la décision finale, il faut que l’exemplaire choisi n’est pas subi de modification sinon passez votre chemin. L’auto ayant maintenant 25 ans, un contrôle soigneux d’étanchéité de la capote devra aussi faire l’objet d’une inspection minutieuse. Le mot d’ordre afin de trouver un modèle au top sera la patience lors de la recherche qui peut s’avérer longue, mais le jeu en vaut la chandelle !

Mazda MX-5 NA Génération 1

Conclusion

La première Miata reste et restera toujours un modèle avec une cote d’amour très élevée et ce n’est pas tous les signes que nous avons pu avoir lors de notre essai qui nous ferons dire le contraire. C’est également elle qui a débuté le mythe qui perdure maintenant avec la quatrième génération qui est commercialisée. Le MX-5 NA a certes des défauts mais il est également bourré de qualités et c’est bien pour cela qu’on l’aime tant. Cette auto est à mi-chemin entre les véhicules actuels et ceux d’antan, elle offre un compromis qui est vraiment fascinant et qui plus est, abordable. De mon point de vue, cette Miata est l’une des voitures que j’ai pu essayer qui m’a donné le plus le sourire et des sensations différentes. La Miata est vraiment un art de vivre et je l’adore ! A la fois Old School et moderne, difficile de la classer mais quel charme ! Assurément une auto à s’offrir et qui fera partie des véhicules à conserver tant elle procure du plaisir et de la joie !

Mazda MX-5 NA Génération 1

Nous vous proposerons très bientôt un article mettant en scène le MX-5 NA de cet article ainsi que la toute dernière et actuelle Miata ND.

Mazda MX-5 NA vs ND

On aime : son coté Old School mais également moderne, la boite de vitesses, son look avec ses phares escamotables, les sensations procurées, un art de vivre

Mazda MX-5 NA Génération 1

On aime moins : sa rareté sur le marché de l’occasion, le volume du coffre un peu juste.

Galerie photo :

Partager cet article :

A propos de l'auteur

Emmanuel Delion
Emmanuel Delion

Passionné par la Formule 1 depuis l'enfance, fan incontesté de Michael Schumacher, Damon Hill, ainsi que de la nouvelle génération : Lewis Hamilton et Sebastian Vettel, je vous propose de partager mes émotions à travers ce blog. Pilote à mes heures perdues, je partagerai avec vous mes sorties sur piste.

7 Commentaires

  1. de CHASSEVAL
    28 juillet 2017, 23:47 de CHASSEVAL

    Un très grand merci pour cette jolie présentation de cette voiture. cela m’a donné une grande envie ! je viens d’en trouvé version volant à droite une sur l’iles de jersey. merci encore pour toute les explications !! Benoit de C

    Répondre à ce commentaire
  2. Moreau
    24 octobre 2018, 16:58 Moreau

    Bonjour.

    Je suis l’heureux propriétaire d’une MX5 de 1991 avec seulement 52000 km prouvés par un Carpass (en Belgique). Elle est impeccable et roule comme une jeune. Un véritable régal !!!! Hormis les jantes, elle est exactement comme celle que vous présentez dans votre article.
    Que du bonheur !
    Moreau Alain :):):)

    Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.