Auto Lifestyle

Essai Occasion : Mercedes Classe G500 Cabriolet Final edition 200

Essai Occasion : Mercedes Classe G500 Cabriolet Final edition 200

1 commentaire 📅30 juin 2016, 08:03

Il est des autos qui traversent les âges, élevées au rang de mythe. Le Mercedes Classe G en fait partie, dans toutes ces déclinaisons. Rappelons que ce vénérable engin est né en 1979 ! Il a été décliné en trois, cinq portes, cabriolet, ou encore pick up militarisé… Il a reçu des mécaniques allant de 2.4 à 6.0 de cylindrée, de 72 à 612 ch ! L’Art de L’Automobile, spécialiste de la voiture haut de gamme et de collection en Ile-de-France nous a permis d’approcher le mythe dans une déclinaison exclusive et probablement la plus attachante : le Mercedes Classe G 500 Cabriolet final edition 200 !

mercedes classe G500 cabriolet final edition

Mercedes Classe G500 Cabriolet Final edition 200 : design et vie a bord

Le design exterieur : le cubisme allemand dans toute sa splendeur

Il est aujourd’hui atypique, mais en 1979, c’est un 4×4 tout ce qu’il y a de plus moderne. Remis au goût du jour progressivement avec des bas de caisse redessinés sans cesse et avec ses signatures lumineuses modernisées, seul son profil laisse imaginer qu’il a été conçu il y a 37 ans !

Ce modèle cabriolet est probablement le plus désirable : châssis court, 3 portes, et la possibilité de rouler dans un des rares tout terrains découvrables du marché, le seul haut de gamme !

mercedes classe G500 cabriolet final edition
Notre modèle étant une version spéciale « final édition », Mercedes lui a accordé une touche d’élégance supplémentaire avec une capote beige, contrastant avec la peinture noire métallisée. Les 200 exemplaires de cette édition finale sont bicolores. On note l’anachronisme de la roue de secours fixée sur la portière de coffre arrière, élément typique des 4×4, qui a disparu sur les SUV, au profit de compresseurs et bombes anti-crevaison…

mercedes classe G500 cabriolet final edition

Habitacle : le luxe Mercedes

La partie intérieure est très probablement celle qui a le plus changé en 37 ans, tant mieux, afin de conserver ce qui fait la saveur des Mercedes : luxe, confort et équipement pléthorique. Notre final edition est garnie de cuir bicolore, ainsi que de contre-portes revêtues d’un cuir matelassé. Un extérieur brutal, mais un intérieur très élégant et raffiné : c’est tout le paradoxe de cette fabuleuse Mercedes ! C’est précisément ce qui en fait un véhicule à part.

mercedes classe G500 cabriolet final edition

La conduite : « un tout terrain Monsieur, pas un SUV… »

Le Classe G est un vénérable 4×4, pas un vulgaire SUV… Avec les avantages et les inconvénients ! Pas la peine de chercher à savoir s’il peut concurrencer un Porsche Macan ou un Audi SQ5, ce n’est pas le débat : il n’est ni sportif, ni précis, ni insensible au roulis, ni stable à haute vitesse… Malgré son V8 de 388 ch et 530 Nm de couple, il n’est pas sportif, simplement capable de s’extraire de la masse avec aisance et classe. Le 0 à 100 km/h est tout de même abattu en 5.9 secondes. Attention tout de même au freinage, l’empattement étant court, la stabilité n’est pas toujours impériale. Il est donc plus question de cruising, et là, le Classe G trouve sa vocation : on domine la route, remarqué mais sans être m’as-tu-vu… C’est aussi un franchisseur exceptionnel, du moins de réputation, puisque nous n’avons pas eu l’occasion de l’essayer dans les conditions extrêmes pour lesquels il a été conçu. Tout cela dans le confort et le luxe d’une Mercedes. Vraiment à part.

mercedes classe G500 cabriolet final edition

Conclusion

Affiché entre 113 000 et 134 000 € lors de sa commercialisation, le Classe G est tellement plébiscité qu’il est très recherché sur le marché de l’occasion, au point d’avoir enregistré une plus-value de 100 000 € dès que Mercedes a annoncé la fin de sa production en 2013 ! Mais au-delà du placement plaisir que peut représenter ce Mercedes Classe G 500 Cabriolet Final Edition 200, vous adoptez un véhicule ô combien attachant, un véritable art de vivre.

Nous remercions vivement l’Art de l’Automobile pour sa confiance. Ce spécialiste reconnu de l’automobile sportive et de collection a régulièrement des Mercedes G dans son stock. A surveiller, donc !

Partager cet article :

A propos de l'auteur

Guillaume Lescaroux
Guillaume Lescaroux

Passionné d'automobile depuis sa plus tendre enfance, Guillaume a toujours rêvé de pouvoir la partager avec toute personne sensible à ce secteur. Pilote à ses heures perdues, il a pris le volant pour Sport Auto lors de la saison 2011 de la Caterham Academy France.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.