Auto Lifestyle

Essai occasion : Kia Sportage 1.7 CRDI

Essai occasion : Kia Sportage 1.7 CRDI

2 commentaires 📅03 septembre 2014, 08:27

Avant les vacances d’été, nous avions été conviés par l’équipe Firestone à l’essai de leur nouveau pneumatique spécial SUV, le Destination HP. Lors de l’essai, notre véhicule était un Kia Sportage motorisé par un bloc diesel nommé 1,7 CRDI.

Nous avons donc lors de ces deux jours tester le SUV de la marque Coréenne apparu en 2010, sur plusieurs types de terrains (route, urbain, autoroute et chemin). Nous pouvons constater que ce SUV est un modèle vraiment passe partout malgré un gabarit conséquent.

Kia Sportage : design et vie a bord

Design exterieur

Le moins que l’on puisse dire sur le SUV asiatique est qu’il flatte la rétine avec ses lignes étirées. Il se montre désirable et j’ai particulièrement trouvé la face avant réussie avec sa grande calandre impressionante et ses deux phares étirés jusqu’aux ailes. Par rapport à son prix, le véhicule propose une finition extérieure de bonne qualité avec des assemblages parfaits. La ligne est particulièrement travaillée avec un pavillon fuyant sur l’arrière du véhicule qui amplifie son aspect « sportif ». En revanche, la poupe arrière est basique. Cela tranche avec la face avant. Le SUV est plus commun. Dommage que KIA n’ait pas poussé le design agressif et sympa jusqu’à l’arrière. Toutefois, malgré sa poupe arrière sobre, le Sportage est une réussite au niveau du design extérieur. Les jantes sont également au niveau. Notre modèle d’essai étant équipé de jantes à bâton (compliqué pour le nettoyage) avec un dessin en forme d’hélice. Le design des jantes est, de plus, souligné par une couleur bi-ton, gris « alu » et gris canon.

Kia Sportage face avant

Kia Sportage avant

Kia Sportage arriere

Interieur

L’habitacle apparait accueillant et les finitions sont soignées au premier regard. Mais toutefois, le premier aspect est trompeur car les plastiques, certes de bonne facture sont finalement dur et légèrement brillants. Dommage ! La console centrale est en revanche plutôt simple d’utilisation avec un nombre de touches acceptables.

Kia Sportage tableau de bord

L’affaire se complique au niveau de l’ordinateur de bord et de la gestion du GPS, de la téléphonie et de la sonorisation. Il faut se poser quelques minutes avant de pouvoir commencer à appréhender « la bête ». Une fois le système apprivoisé, il est facile de naviguer entre les différents modes. Le poste de conduite est quant à lui bien réussi avec une assise confortable ou l’on trouve facilement une bonne position de conduite. Point positif concernant le volant multifonctions qui peut effrayer au premier abord mais qui est finalement très pratique pour naviguer dans le menu de l’ordinateur de bord « and co ».

Deuxième très bon point, le confort global du véhicule que se soit à l’avant ou en tant que passager arrière. Là où un ancien Qashqai offre une banquette arrière un peu courte au niveau des jambes, le Kia est parfait. En gros, une bonne familiale. Comme d’habitude chez les constructeurs asiatiques, les options habituelles sont de série et vous retrouver un GPS, une climatisation bi-zone et même une caméra de recul de base. Le coffre est lui aussi très vaste, il pourra facilement accueillir les bagages d’une famille avec son volume de environ 565 dm3.

Kia Sportage places arrières

Kia sportage coffre

Kia Sportage : Essai sur route

Lors de notre parcours dans Valence et ses alentours, le premier point qui m’a réellement surpris est la facilité de conduite de ce SUV. Le KIA n’est pourtant pas une petite citadine, mais en ville, les commandes souples gomment son gros gabarit. Il passe partout et se montre agile. Les bons points continuent lorsque nous attaquons l’arrière pays de la ville Espagnol. Le véhicule se montre stable, bien maintenu et surtout d’un grand confort. Les suspensions encaissent parfaitement toutes les imperfections du bitume. Même lorsque nous avons pu nous rendre sur les chemins de terre au milieu des orangeraies, le Coréen ne sait jamais montré dur pour nos fessiers. Très sûr sur route départementale, même au delà des vitesses normalement tolérées, il est vraiment difficile à prendre en défaut tant les suspensions et le châssis sont bien suspendus et réglés. En revanche sur autoroute, le moteur diesel de 115 chevaux est vraiment juste car le SUV pèse minimum 1,4 tonne à vide. Le moteur diesel de 184 chevaux, certes plus gourmand semble tout de même plus indiqué pour les grands voyageurs sachant que nous étions seulement 3 adultes à bord. Dernier point concernant la boite de vitesse et la direction. Le guidage du levier de vitesse est également une réussite. Ferme, vous savez parfaitement où vous en êtes au niveau de vos passages de rapport. La direction en revanche est beaucoup plus floue. Vous ne ressentez pas vraiment la route car celle-ci est vraiment très molle. Pour la défense de ce véhicule, celui-ci est plus prévu pour effectuer des grands trajets que des spéciales de Rallye.

Le Kia Sportage en occasion

Sortie en 2010, Le SUV de Kia est aujourd’hui facile à trouver sur le marché de l’occasion dans l’hexagone. Ses prix s’affichent à partir de 12 500 Euros pour les premiers modèles kilométrés. Il faudra compter environ 15 à 16 000 Euros pour un modèle au kilometrage raisonnable (environ 60 à 70 000 km pour un modèle de 2010). Coté option, pas grand chose à dire car les Kia Sportage comme de nombreux véhicules asiatiques sont très bien optionnés de base (par exemple le GPS et la caméra de recul sont quasiment de série sur tout les modèles). Au niveau des précautions à prendre, il faudra bien sûr faire attention à l’entretien global du véhicule en concession KIA, mais sachant que les autos de la marque Coréenne sont garantie 7 ans, si l’entretien a été effectué dans les règles de l’art, il n’y aura pas de mauvaise surprise. Vous pouvez y aller les yeux fermés. Pour informations, la gamme Sportage en neuf commence à environ 28 000 Euros (hors promotion du constructeur) et vont jusqu’à 38 000 Euros.

Pour conclure

Ce SUV est vraiment surprenant compte tenu de son rapport qualité prix. Parfait pour les familles cherchant un véhicule confortable et vaste. Il sera aussi également à l’aise en ville malgré son gabarit imposant. Réellement un bonne surprise surtout à ce tarif et de plus avec la garantie constructeur de 7 ans, autant dire que le Sportage se positionne comme un réel concurrent sur le marché des SUV neuf ou en occasion.

Partager cet article :

A propos de l'auteur

Emmanuel Delion
Emmanuel Delion

Passionné par la Formule 1 depuis l'enfance, fan incontesté de Michael Schumacher, Damon Hill, ainsi que de la nouvelle génération : Lewis Hamilton et Sebastian Vettel, je vous propose de partager mes émotions à travers ce blog. Pilote à mes heures perdues, je partagerai avec vous mes sorties sur piste.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.