Auto Lifestyle

Essai : Nouvelle Hyundai I20

Essai : Nouvelle Hyundai I20

8 commentaires 📅01 décembre 2014, 08:27

Depuis 2002, date de l’introduction de la Hyundai Getz en Europe, le constructeur Coréen a renouvelé celle-ci par la première génération de I20 puis la seconde. La marque présente la descendante, la troisième génération de I20 qui était visible lors du mondial de l’automobile de Paris 2014. Le constructeur lance la commercialisation de ce nouveau modèle 100 % Européen (conception et fabrication) dès ce mois-ci avec pour objectif de conquérir de nouvelles parts de marché avec environ 8 000 véhicules vendus par an et ainsi augmenter la notoriété de la marque au sein de l’hexagone. Hyundai s’appuie pour ce modèle sur une habitabilité supérieure à la concurrence ainsi qu’un design fort.

Hyundai I20 : design et vie a bord

Design exterieur

Les temps ont bien changé depuis la commercialisation de la Getz à la forme cubique. De ce point de vue, la marque a fait un progrès considérable ! Nous devons les traits de cette nouvelle I20 à un designer Français, Thomas Bürkle. Par rapport à l’ancienne génération de I20, le véhicule a gagné quatre centimètres en longueur et deux centimètres quatre en largeur. Le plus intéressant dans ce modèle est premièrement sa conception. L’équipe design ainsi que les ingénieurs ont travaillé main dans la main depuis la genèse de la I20. Cela permet d’obtenir un résultat qui répond à la fois au choix technique mais également au design recherché. La face avant de ce nouveau modèle arbore fièrement les nouveaux codes stylistiques de la marque avec sa grande calandre hexagonale ainsi que les phares étirés comme sur le Veloster, la I10 ou la Santa Fe. Son long capot lui apporte un style fort voire sportif.

Hyundai i20

Hyundai i20

De profil, notre I20 nouvelle génération adopte une ligne de toit abaissée ainsi qu’un  » pilier  » en noir laqué renforçant l’aspect vitré et flottant du toit de ce véhicule. La ligne est travaillée et nous retrouvons une magnifique nervure partant du feu arrière et s’étirant jusqu’au phare avant. Revers de la médaille d’un style affirmé, les protection latéral se situent quasiment au niveau des bas de caisse et la belle sera par conséquent fortement exposée aux chocs de portière au quotidien.

Hyundai i20

Hyundai i20

Hyundai i20

La partie arrière est quant à elle plus traditionnelle. Toutefois les feux arrière ressortent particulièrement avec leurs traitements en forme de « boomerang » qui épousent parfaitement l’aile pour se terminer sur la malle. Le traitement de ces feux est à LED, ce qui augmente la qualité perçue de ce modèle.

Hyundai i20

Le niveau de qualité d’assemblage de l’ensemble de la carrosserie est un sans faute, aux standards Européens. Je dirai même « aux normes Germaniques ». Le design de nos modèles d’essai est rehaussé par l’adoption des jantes de 16 pouces bi-ton à huit branches (optionnelles). Lors de son lancement la I20 est proposée aves 9 colories disponibles. La ligne est finalement un subtil mélange de rondeur et de lignes tendues, ce qui confère à cette nouvelle I20 un style vraiment « chic ».

Habitacle

L’objectif de Hyundai était clair dès la conception, l’habitabilité. De ce point de vue, la I20 est une réussite puisqu’elle se place en leader sur le marché du segment B au niveau de l’habitabilité. Il suffit de s’installer à son bord pour tout de suite vérifier. La largeur aux jambes et aux épaules est particulièrement agréable à l’avant.

Hyundai i20

C’est surtout aux places arrière que la nouvelle I20 fait la différence avec ses largeurs aux jambes et aux épaules mais aussi grâce à une garde au toit appréciable pour les grands gabarits. Pas besoin de se tordre le coup à l’arrière de la petite Hyundai.

Hyundai i20

Un soin particulier a également été porté sur le volume du coffre qui est de 326 litres et qui est facilement accessible. Cette habitabilité est quasiment comparable aux véhicules du segment supérieur.

Hyundai i20

Ce sentiment de volume est également souligné par la présence d’un toit ouvrant panoramique (en option), une exclusivité pour un modèle de ce segment. Niveau design, la Hyundai cède à la couleur bi-ton (4 coloris disponibles) sur la planche de bord qui lui confère un aspect plus lumineux et augmente la qualité perçue.

Comme à l’habitude dans la gamme du constructeur au « H », le véhicule est bourré des dernières technologies. Notre modèle d’essai étant le haut de gamme (Creative) nous retrouvons la caméra de recul, les radars de positionnement à l’avant ainsi qu’à l’arrière, un volant chauffant ainsi que le LDWS (Lane Departure Warning System ou en Français, l’assistance de maintien de voie). Le véhicule se dote aussi d’une station d’accueil pour smartphone comme sur la Twingo 3.  Cette station est compatible avec les Iphone 5 et 6 ainsi que les Android de la marque Samsung. Votre téléphone mobile pourra ainsi vous servir de GPS ou gérer votre musique. Concernant la musique, un disque dur de 1 Go est disponible dans le véhicule afin de stocker vos morceaux préférés. Personnellement, je ne suis pas particulièrement fan de ce système qui se répand de plus en plus chez les constructeurs.

Hyundai i20

Heureusement un système traditionnel à écran tactile de 7 pouces sera proposé en mars 2015. Ce GPS pourra être mis à jour durant 6 ans via l’offre constructeur. Au niveau du poste de conduite, l’installation est simple et les commandes tombent rapidement sous la main. L’ordinateur de bord est complet et il est aisé de naviguer entre les différents menus. Coté matériaux, nous retrouvons des sièges en tissus bi-ton comme la planche de bord ou bien en cuir. La qualité d’assemblage est bonne au sein de l’habitacle mais nous pourrons noter la présence encore trop nombreuses de plastiques durs qui en vieillissant pourront produire des bruits parasites. Notre I20 possède également une multitudes de rangements, dans les contre-portes, au bas de la console centrale qui comporte également deux portes gobelets et également deux range-lunettes dans le ciel de toit. Autre point à la fois pratique et confortable, la possibilité d’obtenir en option ou sur certaines finitions un accoudoir central avec rangement intégré. Les plus de cette nouvelle I20 sont clairement son habilité, ses multiples rangements, sa profusion d’équipements technologiques ainsi qu’une qualité perçue correcte.

Hyundai I20 : essai routier

Au lancement le I20 sera disponible avec quatre motorisations, deux blocs essence de 75 (1,2 litres) et 84 chevaux (1,2 litres) et 2 blocs diesel CRDI de 75 (1,1 litres) et 90 chevaux (1,4 litres). L’offre moteur sera complétée prochainement par un bloc essence  3 cylindres turbo de 100 et 120 chevaux.

Hyundai i20

En revanche, la nouvelle I20 ne sera pour l’instant pas disponible avec une boite automatique. La Hyundai se montre impériale en ville qui est son terrain de prédilection avec un confort de roulement dans l’ensemble correct ainsi qu’une qualité d’insonorisation excellente. Toutefois, le moteur Diesel sera un peu plus bruyant que son frère Essence. L’angle de braquage de la Coréenne est également un plus dans nos cités où il est parfois bien compliqué de manœuvrer. Sur départementale et autoroute, on voit tout de suite l’inspiration Européenne et surtout Germanique au niveau des suspensions. Le confort des suspensions se montre ferme sans être pour autant cassant. Une première chez Hyundai ! La tenue de route est bonne et la voiture ne prend que peu de roulis. Là aussi le constructeur Coréen a progressé. Nous avons pu tester les deux types de motorisations et je trouve que cette I20 est plus homogène en version Diesel CRDI 90 chevaux. Le Diesel est un peu plus bruyant en ville mais, étonnant, la tendance par rapport au bloc Essence s’inverse sur départementale ou autoroute. De même, le moteur essence de 84 chevaux se montre poussif et manque de « peps »  en reprise. Le Diesel sera un meilleur choix car il se montre à l’aise en reprise et permet d’envisager les dépassements sereinement. La boite de vitesse se montre extrêmement bien guidé sur les deux motorisations (boite 5 pour la version essence et 6 pour le Diesel). La plateforme de ce modèle est une nouveauté chez Hyundai avec l’adoption de 42%  d’acier à haute résistance, ce qui entraine une baisse de poids. La I20 pèse entre 980 et 1165 kg à vide. Ce poids contenu aide fortement les modestes motorisations ainsi que l’agilité. La direction assistée (MPDS) se montre souple et précise en ville. Elle se révèle un peu plus flou à vitesse soutenue sur départementale. Niveau vibration, rien à signaler même sur la motorisation Diesel. Niveau consommation, nous étions sur une moyenne de 7 litres avec le moteur Essence et 5,5 litres avec le Diesel, sachant que nous n’avons pas forcément ménagé nos montures. Finalement, cette I20 se montre un véhicule parfait pour la ville et qui permettra aisément de partir en vacances.

Acheter une Hyundai I20

Ce nouveau modèle est déjà proposé à la commercialisation avec 4 motorisations ainsi que 4 niveaux de finition (Initia, Intuitive, Intuitive Plus et Creative). Les tarifs débutent à partir de 12 500 Euros pour un modèle Essence 1,2 litres 75 ch en finition Initia et peuvent grimper jusqu’à 20 300 Euros pour une 1,4 CRDI 90 en finition Creative. Point important, sur les finitions à partir de Intuitive, il ne faudra rajouter que l’option peinture métallisée pour compléter son auto. Le constructeur propose aussi un pack de lancement dénommé série Spéciale édition #1. Votre I20 recevra pour 250 Euros, les jantes en 16 pouces, l’éclairage par Led et la station d’accueil pour Smartphone. Autre point crucial lors de l’achat d’un modèle de la gamme Hyundai, le constructeur garantit tout ses véhicules cinq ans et kilométrage illimité ainsi que la mise à jour de la cartographie des GPS durant 6 ans. Vraiment intéressant !

Hyundai i20

Conclusion

Le constructeur Coréen continue sa conquête du marché Français avec ce nouveau modèle. Ce nouvel opus de la I20 se montre parfait pour une utilisation quotidienne en ville. Son habitabilité en fait une réelle concurrente sur le segment B et Hyundai a une grosse carte à jouer dans sa conquête.  Ce modèle à tarif serré sera parfait pour les jeunes voire les mères de famille en quête d’habitabilité ainsi que d’un accès facilité à bord. Simple concurrente ou futur référence dans la catégorie du segment B, l’avenir nous le dira. Les Clio, Polo, 208, C3  and co n’ont qu’à bien se tenir !

Partager cet article :

A propos de l'auteur

Emmanuel Delion
Emmanuel Delion

Passionné par la Formule 1 depuis l'enfance, fan incontesté de Michael Schumacher, Damon Hill, ainsi que de la nouvelle génération : Lewis Hamilton et Sebastian Vettel, je vous propose de partager mes émotions à travers ce blog. Pilote à mes heures perdues, je partagerai avec vous mes sorties sur piste.

8 Commentaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.