Auto Lifestyle

Essai : Nouvelle Hyundai i10 Pack Sensation

Essai : Nouvelle Hyundai i10 Pack Sensation

1 commentaire 📅03 février 2015, 07:59

Le constructeur Coréen Hyundai, nous a confié sa petite citadine durant une semaine afin d’effectuer un essai. Notre modèle d’essai est une Hyundai i10 équipée du pack sensation avec quelques options supplémentaires. Depuis sa présentation ainsi que sa commercialisation en 2014, la citadine a pour cible les modèles phares du marché comme la Twingo par exemple. Cette i10 a été développée en Europe et aux standards européens. Alors, la puce de Hyundai est elle à la hauteur du best seller qu’est la Renault Twingo ?

Hyundai i10 : design et vie a bord

Design exterieur

Fini le temps où le constructeur au « H » avait l’image de voitures au design vieillissant. Cette nouvelle i10 en est la preuve avec un look aux standards européens et aguicheur.

Hyundai-i10-profil-1

Développée en Allemagne au centre de Rüsselsheim, la puce i10 a vraiment un design à la fois chic et soigné. Tout d’abord, elle adopte les nouveaux codes stylistiques de la marque avec sa calandre avant hexagonale ainsi que ses lignes fluides et modernes.

Hyundai-i10-avant

Son gabarit est contenue avec 3m66 de longueur. La partie avant de la citadine est particulièrement soignée et la présence des feux de jour à Led (inclus dans le Pack Sensation) lui confèrent un réel plus en terme de qualité perçue et de finition. Les feux arrières sont également soignés et ils s’étirent sur les ailes arrières rendant la partie arrière de l’auto plus fluide.

Hyundai-i10-profil

Hyundai-i10-phare-arriere

Hyundai-i10-arriere

La couleur rouge de notre modèle d’essai reflète également les traits spécifiques de ce modèle toujours dans l’esprit « fluidité ». Le constructeur souhaite également mettre en avant que l’ensemble de ses modèles sont « dignes du segment supérieur ». Pour cela, les designers ont intégré des touches rares dans cette catégorie avec les répétiteurs de clignotant au sein des rétroviseurs ou encore des poignées de portes chromées. Notre modèle d’essai est également équipé de jantes alliage en 15 pouces bi-colores du plus bel effet.

Hyundai-i10-jante

Esthétiquement, « le pot de yaourt » de Hyundai ne révolutionne pas le segment mais la bouille sympa et certains détails font que cette nouvelle i10 a sa propre personnalité et apporte une qualité perçue qui est au dessus de la plupart de la concurrence.

Habitabilite et vie a bord

L’habitabilité est au coeur des attentions de la marque et on peut dire que sur ce point la i10 ne déçoit pas. Il sera aisé de monter à quatre dans cette petite citadine sans pour autant que les passagers arrières ne soient mal à l’aise.

Hyundai-i10-places-arrieres

Attention tout de même aux grands gabarits, car la garde au toit est légèrement réduite aux places arrières. Les nombreux rangements et vide-poches sont également un point fort de la puce.

Hyundai-i10-habitacle

Coté coffre, la Hyundai est loin devant toute la concurrence du segment avec un volume de 252 litres. En moyenne, environ 100 litres de plus que les autres citadines, belle performance !

Hyundai-i10-coffre

Autre bon point de la petite Coréenne, son équipement est pléthorique. On retrouve tous les équipements d’un modèle du segment supérieur mais avec un tarif contenu. La liste est longue mais voici quelques éléments : vitres électriques avant et arrière, GPS (option à 300 Euros), système de téléphonie par Bluetooth, climatisation automatique, radar de recul (option du Premium Pack), prise USB et audio.

Hyundai-i10-GPS-nomade

Hyundai-i10-GPS

Au niveau de la qualité perçue, celle-ci est bonne malgré la présence de plastiques durs sur l’ensemble du tableau de bord et des contre-portes. Les finitions sont soignés et l’assemblage est correct pour cette catégorie. La couleur biton de la planche de bord et de la sellerie apporte un réel plus à l’habitacle et à l’univers intérieur de cette i10. L’ergonomie de l’ensemble est fonctionnel et classique.

Hyundai-i10-planche-de-bord

Hyundai-i10-tableau-de-bord

Deux points ont tout de même attirés mon regard : l’emplacement du GPS nomade au centre de la planche de bord est disgracieux lorsque le GPS est rangé ainsi que la prise en main des nombreux boutons présent sur le volant. Il faut quelques temps afin de pouvoir trouver instinctivement la commande de l’autoradio ou du téléphone lors de la conduite. Rien de grave, juste un coup de main à prendre.

Hyundai-i10-volant

Comparé à la concurrence et en particulier à l’une des références qu’est la Renault twingo 3, je trouve l’intérieur de cette Hyundai supérieur à la Française sous tout rapport.

Hyundai i10 : essai routier

Lors de la soirée de présentation de cette nouvelle i10, nous avions pu la tester avec un moteur de 66 chevaux qui à mon gout est trop juste. Notre version d’essai du jour est équipé d’un bloc 1,2 litres de 87 chevaux qui réalise parfaitement sa fonction.

Hyundai-i10-moteur

A la fois souple, il propose assez de « peps » pour se mouvoir aisément dans la circulation urbaine. Le moteur se montre également d’une discrétion très suprenante et réellement appréciable. De plus, le petit 1,2 litres se montre peu gourmand en sans plomb. Après avoir parcouru environ 200 kilomètres en ville, l’aiguille de la jauge d’essence ne bougeait toujours pas au point de se demander si elle n’était pas en panne. Finalement non, il a bien fallu que je passe à la pompe mais avec une moyenne de 5 litres en ville avec une conduite que je qualifierai de franchement peu économique, notre « pot de yaourt » a des gênes de chameaux. En plus de son bloc moteur et son insonorisation performant, la i10 possède un autre atout dans sa manche, son confort. Les suspensions réalisent un excellent travail car la puce est à la fois agile mais surtout très confortable. Un point très appréciable sur les rues pavés de la capitale. La boite de vitesse est quant à elle bien guidée et souple à l’image de l’ensemble de l’auto. Petit point négatif de la citadine Coréenne, sa direction qui est trop assistée, ne donnant aucune information. Cette assistance apporte toutefois un plus au niveau des manoeuvres car il sera aisé de se stationner tant le rayon de braquage de la voiture est large.

Acheter une Hyundai i10

Proposée en entrée de gamme à partir de 9 950 Euros, la Coréenne montre d’office les crocs. Notre i10 d’essai étant un modèle quasiment tout option son prix avoisine les 15 000 Euros. Autant dire que comparé aux autres véhicules de la concurrence et à équipement équivalent la petite Hyundai conserve de nouveau une belle longueur d’avance. De plus, la i10 est l’un des rares modèles a être proposé en motorisation Diesel. Avec un telle niveau de prestation et un prix correct, cette i10 est une réelle menace face à la concurrence sachant qu’il faut ajouter la garantie constructeur de 5 ans et kilométrage illimité.

Conclusion

Cette i10 est réellement une bonne surprise dans le marché concurrentiel des citadines. Elle offre de nombreux équipements et des prestations au dessus de la concurrence du segment. A vivre et à conduire, la petite Coréenne est vraiment un régale au quotidien pour les citadins. Idéal comme seconde auto, elle se dévoile être une réelle alternative sur le marché. Les ténors de la catégorie comme les Twingo, C1 ou encore 108 n’ont qu’a bien se tenir. Même les cygnes n’ont d’yeux que pour elle !

Hyundai-i10-style

Partager cet article :

A propos de l'auteur

Emmanuel Delion
Emmanuel Delion

Passionné par la Formule 1 depuis l'enfance, fan incontesté de Michael Schumacher, Damon Hill, ainsi que de la nouvelle génération : Lewis Hamilton et Sebastian Vettel, je vous propose de partager mes émotions à travers ce blog. Pilote à mes heures perdues, je partagerai avec vous mes sorties sur piste.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.