Auto Lifestyle

Essai Mazda CX-5 2,2L Skyactiv-D 150 ch 4×2 Dynamique

Essai Mazda CX-5 2,2L Skyactiv-D 150 ch 4×2 Dynamique

5 commentaires 📅28 janvier 2016, 08:02

Le SUV de la marque Japonaise est apparu en 2012 et a été restylé en 2015. La première version du CX-5 avait reçu de nombreuses louanges concernant notamment son habitabilité, son comportement et son design. Nous avons essayé grâce à Mazda France la modèle restylé en version Diesel de 150 chevaux, équipé de la boite mécanique à 6 rapports et en version Dynamique. Alors cette version restylée est-elle à la hauteur de sa devancière ?

Mazda CX-5

Essai Mazda CX-5 2,2L Skyactiv-D 150 ch 4×2 BVM Dynamique : Design et vie a bord

Design exterieur

Le design de ce CX-5 est toujours issu du style Kodo et il se montre aguicheur. Le SUV de la marque de Hiroshima montre un beau gabarit d’environ 4m50 mais grâce à son design réussi, il semble plus compact. La face avant reprend les traits de l’ensemble de la gamme de Mazda avec la calandre type.

Mazda CX-5

Le niveau de finition du SUV ne souffre d’aucun reproche avec des ajustements irréprochables au niveau des panneaux de carrosseries.

Mazda CX-5

La ligne est un mélagne de ligne tendues et d’arrondis. La face avant se montre agressive notamment avec la calandre et ses optiques étirés à Leds.

Mazda CX-5

Un look sympa dans un catégorie qui regroupe un grand nombre de concurrents souvent proches en style les uns des autres.

Mazda CX-5

Je trouve que la partie la plus réussie de ce véhicule est l’arrière avec son petit becquet qui étire le pavillon, ses deux sorties d’échappements de part et d’autre du bouclier et surtout la forme et le dessin des feux arrière également à Leds qui sont vraiment sympas.

Mazda CX-5

Ce Mazda CX-5 se montre encore plus à son avantage dans un coloris comme le magnifique Soul Red métallisé.

Mazda CX-5

Le profil du SUV Japonais est plus « passe-partout » mais certains détails démontrent le travail des ingénieurs comme les rétroviseurs (qui intègrent les répétiteurs latéraux) en porte drapeau qui améliore le CX de l’auto ou encore le travail sur la partie arrière qui rend l’aspect de l’automobile plus compact qu’elle ne l’est réellement.

Mazda CX-5

Mazda CX-5

Chose importante et devenue rare de nos jours, les ingénieurs Japonais ont pensé à protéger le véhicule des affres de la vie quotidienne avec des plastiques noirs, certes moins nobles mais bien pratiques et surtout moins fragiles. Au final, le Mazda CX-5 se démarque par sa qualité de finition et surtout par un design aguicheur !

Habitabilite

Dès l’ouverture de la portière, pas de surprise on retrouve de suite l’univers Mazda, épuré et efficace !

Mazda CX-5

Le tableau de bord et l’ensemble des assemblages sont bons avec des matériaux de qualité. Seul le dessus de la planche de bord aurait pu faire l’objet de plastiques plus moussés mais je suis tatillon. L’ensemble de l’habitacle présente bien tout en sobriété à la mode Germanique mais qui se montre égaillé grâce aux inserts décoratifs gris mat brossé qui se situent sur la planche de bord.

Mazda CX-5

Mazda CX-5

Le conducteur trouve rapidement ses marques derrière le volant du SUV avec un réglage du poste de conduite aisé et surtout des commandes qui tombent rapidement sous la main. Le système interactif demande un rapide temps d’adaptation mais il se veut à la fois clair et instinctif d’utilisation notamment grâce à la molette située entre les sièges avant.

Mazda CX-5

Mazda CX-5

J’ai particulièrement apprécié le système de téléphonie qui propose de relier simplement et rapidement son mobile via le bluetooth et qui permet de se servir de son téléphone grâce aux commandes situées sur le volant.

Mazda CX-5

Le confort et l’espace est également au rendez-vous que cela soit à l’avant ou à l’arrière. Le Mazda CX-5 sait recevoir ses occupants ! Les sièges ainsi que les suspensions se montrent prévenants mais pas au détriment de l’agrément de conduite, mais cela j’y reviendrais plus bas. Dans cette finition Dynamique notre CX-5 est équipé d’une sellerie en tissus noir discrète mais surtout les deux passagers avant pourront bénéficier de sièges chauffants, fort agréable dans cette période hivernale.

Mazda CX-5

La dotation de cette finition Dynamique se veut complète avec de nombreux équipements appréciables telle que la climatisation automatique bi-zone, les essuie-glaces et l’allumage des feux automatiques, l’assistance au démarrage en côte (HLA), la radio numérique (DAB) et la liste est encore longue ! Ce véhicule sait donc à la fois accueillir mais aussi simplifier la vie ! Accueillir, c’est le terme qui revient le plus à propos de ce CX-5 et se n’est pas le coffre qui va me contredire avec un excellent volume de chargement.

Mazda CX-5

Celui-ci devient même immense si l’on rabat la banquette arrière avec un volume global digne d’une petite camionnette ! Pas mal pour un SUV qui se veut destiné à la famille.

Mazda CX-5

Comme pour le design extérieur, ce Mazda CX-5 ne souffre d’aucun défaut et il est de plus en plus proche des modèles Premium. Il ne lui manque aujourd’hui plus grand chose pour arriver aux niveaux de ces modèles dits « haut de gamme » !

Essai Mazda CX-5 2,2L Skyactiv-D 150 ch 4×2 BVM Dynamique : La conduite

Le Mazda CX-5 se montre surprenant sous tout les points. Est-ce-que la conduite va être décevante ? Et bien autant le dire tout de suite, non! Ce véhicule est tout simplement étonnant car malgré son gabarit conséquent, il est simple à utiliser au quotidien et on pourrait presque dire passe partout. Attention tout de même, en ville le CX-5 n’est pas un petit gabarit et il faudra très régulièrement contrôler ses rétroviseurs afin de ne pas frotter la carrosserie ou les jantes en alliage.

Mazda CX-5

Le terrain de prédilection du SUV japonais est clairement l’autoroute et les longs trajets notamment grâce à son confort (déjà évoqué), à sa bonne insonorisation et à une consommation très surprenante ! En ayant effectué des trajets en ville (avec de nombreux bouchons), ainsi que sur route et autoroute, la moyenne s’établit à 7,5 L au 100. Autant dire que Mazda a réussi a créer un moteur qui se veut à la fois performant et surtout sobre. Ce bloc thermique est accouplé à une excellente boite de vitesses à 6 rapports qui comme sur l’ensemble de la gamme de la marque du pays au soleil levant est parfaitement guidée, souple avec un verrouillage toujours au top !

Mazda CX-5

Contrairement à l’idée que l’on peut se faire d’un telle véhicule, le CX-5 est loin d’être un « veau » ! On pourrait facilement penser qu’au vue de son gabarit et de ses « seulement » 155 chevaux le SUV Nippon pourrait se montrer juste pour dépasser sur autoroute et bien non ! L’aiguille du tachymètre montre rapidement et aisément. De plus en plus surprenant ce Mazda ! Il est encore plus surprenant dans son comportement qui est même, qualifions-le, dynamique.

Mazda CX-5

Il fait même partie des références du segment que nous avons eu la chance d’essayer. La direction est bonne avec une sensibilité et un guidage excellent pour ce type de véhicule. Il est certain que le châssis est bien né et surtout le travail des ingénieurs fait sur les suspensions a fait l’objet de toutes les attentions. Le système de suspensions est à la fois confortable mais surtout le véhicule ne prend que peu de roulis et reste parfaitement guidé sur sa trajectoire.

Mazda CX-5

Alors certes, ce n’est pas une voiture sportive mais son dynamisme et sa sécurité sont vraiment un point fort du Mazda CX-5 ! En résumé, le Mazda est un SUV idéal pour les voyages au long court avec en plus une excellente sobriété du moteur 4 cylindres Turbo Diesel. L’une des références de ce segment !

Mazda CX-5 : Les tarifs

Arrivée sur le marché il y a à peine un an, le Mazda CX-5 restylé est disponible en trois finitions : Elégance, Dynamique et la mieux équipée est la version Dynamique. Plusieurs motorisations sont disponibles avec deux blocs essence de respectivement 160 et 165 chevaux ainsi que deux moteurs Diesel de 150 et 175 chevaux. Tout ces moteurs sont accouplés à la boite de vitesses manuelle à 6 rapports ou à une boite automatique (sauf sur le bloc essence de 165 ch) également à 6 rapports. Comme tout bon SUV, il est disponible en version deux roues motrices ou 4×4. Parlons maintenant de la chose qui fâche, son prix ! Voici quelques exemples de tarifs avec le CX-5 2.0L Skyativ-G 165 4×2 BVM6 Elégance qui est proposé à partir de 29 500 Euros ou encore la version 2.2 Skyactiv-D 175 ch 4×4 BVM6 Skyactiv-MT Sélection qui est disponible à 39 200 Euros. Pour un modèle correspond à celui de notre essai il faudra compter 32 700 €.  Surprenant jusqu’au bout !

Mazda CX-5

Conclusion

Vous l’aurez compris, le terme que j’associerai à ce Mazda CX-5 est surprenant. Une belle surprise dans une catégorie riche en concurrence. Mazda réussit à tirer son épingle du jeu avec ce SUV qui est une réussite. Sa cible sera clairement les familles qui souhaitent avoir un véhicule confortable et spacieux. Grâce à sa forte personnalité, son agrément de conduite et sa grande dotation, le CX-5 se rapproche de plus en plus des modèles Premium, voir empiète sur les modèles de base de ces véhicules. Le SUV Japonais est comme le bon vin et il se bonifie avec l’age !

Mazda CX-5

On aime : Son confort, son équipement, la sobriété de son moteur, son comportement dynamique

On aime moins : Son gabarit en ville, sa « trop grande » sobriété dans l’habitacle

Partager cet article :

A propos de l'auteur

Emmanuel Delion
Emmanuel Delion

Passionné par la Formule 1 depuis l'enfance, fan incontesté de Michael Schumacher, Damon Hill, ainsi que de la nouvelle génération : Lewis Hamilton et Sebastian Vettel, je vous propose de partager mes émotions à travers ce blog. Pilote à mes heures perdues, je partagerai avec vous mes sorties sur piste.

5 Commentaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.