Auto Lifestyle

Essai : Mazda CX-5 2.2 L Skyactiv-D 150 ch 4×4 BVM Dynamique

Essai : Mazda CX-5 2.2 L Skyactiv-D 150 ch 4×4 BVM Dynamique

0 commentaire 📅06 septembre 2018, 08:05

Il y a un peu plus d’un an, la marque Japonaise nous avait conviés au lancement de son dernier SUV le Mazda CX-5. Nous avions pu essayer le haut de gamme du CX-5 et nous avions été convaincus par celui-ci. Aujourd’hui, Mazda France, nous confie de nouveau un CX-5 mais équipé du bloc Diesel de 150 chevaux, d’une boite de vitesse manuelle et de la finition intermédiaire Dynamique. Alors, nos sensations du lancement se confirment-elles 1 an plus tard ?

Mazda CX-5 2018

Mazda CX-5 2.2 L Skyactiv-D 150 ch AWD BVM Dynamique : Design et vie à bord

Design extérieur

C’est l’un des points qui nous avait séduits dès le premier regard. Avec son long capot, ses lignes acérées ou encore sa calandre tridimensionnelle, le Mazda CX-5 affirme sa personnalité face aux concurrents aux styles plus conventionnels. Rappelons que le design est inspiré du style Kodo, l’âme du mouvement.

Mazda CX-5 2018

Les optiques avant sont effilés et renforcent la personnalité du SUV venu du pays du soleil levant. Les feux arrières sont eux aussi très travaillés et sont à LED (comme à l’avant) et ce dès le premier niveau de finition.

Mazda CX-5 2018

Mazda CX-5 2018

Le profil du véhicule est bien travaillé notamment avec le jonc chromé se situant sous les vitres ou encore les lignes tendues comme celle partant de l’aile avant jusqu’à sous les rétroviseurs ou encore celle qui se prolonge depuis le feu arrière.

Mazda CX-5 2018

Le Sport Utility Vehicle de Mazda est équipé de base avec des jantes en alliage de 17 pouces « Dark silver » que nous retrouvons sur notre modèle d’essai.

Mazda CX-5 2018

Lors de notre première rencontre avec cette auto, notre CX-5 était équipé de la nouvelle teinte Machine Gray Métallisé. Aujourd’hui le coloris de notre CX-5 en finition Dynamique est un peu plus conventionnel puisque celui-ci est muni d’un coloris blanc nacré dénommé Snowflake White Pearl Mica (option).

Mazda CX-5 2018

Finalement, un an après, nous sommes toujours aussi séduits par les lignes différencientes du grand SUV de la marque d’Hiroshima.

Mazda CX-5 2018

Habitabilité

Il y a 1 an, nous avions été impressionnés par la montée en gamme de l’habitacle du SUV Mazda. Il faut dire qu’avec 698 pièces optimisées par rapport à l’ancien CX-5, à un moment ou un autre cela devait se voir ! Eh bien, c’est clairement dans l’habitacle que cela transparaît particulièrement. Nous avions trouvé que l’intérieur du grand Mazda était particulièrement bien pensé et au standard voire un peu au-dessus du marché.

Mazda CX-5 2018

Aujourd’hui, la qualité et les matériaux présents à bord nous laissent toujours un sentiment de qualité et le design est toujours parfaitement dans l’air du temps. Normal, me direz-vous, 1 an cela n’est pas si vieux. Et pourtant certaines choses ont évolué depuis notre premier contact avec le CX-5 notamment le système d’info-divertissement. Celui-ci possède une interface simple à utiliser mais l’absence de systèmes comme Android Auto ou encore Apple Car Play donne le sentiment d’un système dépassé. De même, pour l’écran. En 1 an, les dimensions des écrans sur le marché ont explosé et celui présent dans le Mazda est dorénavant petit.

Mazda CX-5 2018

Concernant la sellerie, notre modèle d’essai est équipé de la finition Dynamique qui est le milieu de gamme de chez Mazda. Les sièges sont donc en tissus. Cela ne change en rien leur excellent maintien mais aussi leur confort. L’ergonomie globale est bonne et le design du mobilier intérieur toujours aussi aguicheur surtout sur la partie centrale de la planche de bord avec ces deux aérateurs aux formes particulièrement bien travaillées.

Mazda CX-5 2018

Le Mazda CX-5 est un grand SUV destiné à accueillir des familles et ce ne sont pas les places arrières ou le coffre qui nous ferons dire le contraire. A l’arrière, l’espace destiné à accueillir les personnes est bien pensé avec une bonne garde au toit mais aussi aux jambes.

Mazda CX-5 2018

Le volume du coffre de 477 litres (pouvant aller jusqu’à 1 620 litres banquette rabattue) est bon et permet d’envisager sereinement le chargement des bagages de la famille pour les grandes vacances.

Mazda CX-5 2018

Découvrez l’habitacle du Mazda CX-5 en finition Dynamique grâce à notre captation à 360 degrés :

Les qualités à retenir de ce CX-5, restent les mêmes que son prédécesseur, et, sont l’ergonomie et l’habitabilité.

Mazda CX-5 2.2 L Skyactiv-D 150 ch AWD BVM Dynamique : essai routier

Notre modèle d’essai est légèrement différent du précédent CX-5 que nous avons pu tester en Juin 2017. Ainsi le bloc est un Diesel 2,2 L Skyactiv-D de 150 chevaux.

Mazda CX-5 2018

Première constatation, le moteur 150 chevaux affiche une consommation de 7,1 litres aux 100 km. Avouons que nous n’avons pas forcément effectué le même trajet qu’avec le bloc 175 ch. A l’époque, notre essai était principalement composé de routes sinueuses et un peu d’Autobahn tandis que là nous avons parcouru principalement des routes secondaires en Normandie et la moitié d’autoroute.

Mazda CX-5 2018

On peut donc facilement concéder que la consommation de ces deux blocs est assez proche. Le 4 cylindres de 150 équidés s’est montré particulièrement impressionnant par son punch et sa vigueur. Ainsi les sensations m’ont semblé bien meilleures mais cela vient surement de la différence de boite de vitesses. Nous n’avions pas été emballés par la boite automatique Skyactiv-Drive (6 rapports) tandis que la boite à poigne (6 rapports également) nous a clairement plus. Comme toujours chez Mazda, la BVM est tout simplement un régal. Celle-ci se montre parfaitement guidée avec un débattement court, nous adorons. Ce couple, nous a particulièrement plus et renforce le coté Jinba Ittai (le cavalier qui fait corps avec sa monture) de ce Mazda CX-5. La conduite est dynamique avec une direction précise et offrant un bon retour. Il n’y a que lorsque la route devient sinueuse et le rythme très élevé que l’on ressent un poids dans le nez avant de l’auto ce qui provoque du survirage. Le système de suspension est lui aussi bien calibré avec un rapport dynamisme / confort bien trouvé ! Nous avons retrouvé le grand point fort que nous avions détecté lors de notre précédent contact avec ce véhicule, son confort.

Mazda CX-5 2018

Le SUV venant d’Hiroshima a clairement été pensé pour avaler les kilomètres tout en confort et en bénéficiant d’une excellente insonorisation. Pour conclure, si vous plébiscité le dynamisme, optez clairement pour la boite de vitesses manuelle mais si vous préférez le confort et l’utilisation en ville au quotidien, la boite Skyactiv-Drive sera le meilleur choix. Tout dépend donc de l’utilisation qui sera faite ! En tout cas chez Auto-Lifestyle, on a fait notre choix et c’est la bonne vielle boite manuelle dénommée Skyactiv-MT que nous choisissions !

Vivez notre essai en vidéo :

Acheter un Mazda CX-5

Les tarifs du Mazda CX-5 commencent à partir de 30 200 Euros en finition Elegance (entrée de gamme) équipé du bloc Skyactiv-G Essence de 165 chevaux. Il faudra débourser 41 150 Euros pour le haut de gamme. On soulignera la présence de la finition Signature qui offre un excellent rapport prestation / prix et qui connait un franc succès. Notre CX-5 est le milieu de gamme et est déjà bien équipé comme toujours chez les constructeurs asiatiques. Son prix est de 37 000 Euros car il possède une option qui est la peinture Mica facturée 500 €.

Mazda CX-5 2018

Conclusion

Un an après, nous sommes toujours aussi convaincus par le SUV Japonais. Nous soulignerons la présence de l’excellente boite de vitesses manuelle à 6 rapports qui transfigure le caractère du véhicule. Celle-ci exprime vraiment le slogan Jinba Ittai, Nous la recommandons vivement. Il est logeable, bien insonorisé, confortable et dynamique. En plus d’offrir de belles lignes, ce CX-5 sera le parfait compagnon des familles et nous recommandons notre modèle d’essai en finition Dynamique qui offre un excellent rapport prestation / équipement / prix. Ce Mazda CX-5 est donc plus que jamais une véritable alternative sur le marché ultra-concurrentiel des SUV

Mazda CX-5 2018

On aime : le rapport prestation / prix / dynamisme / équipement, la boite de vitesses manuelle, le stylo Kodo, l’insonorisation, le confort, le punch du 2,2 l Skyactiv-D

On aime moins : la taille de l’écran d’info-divertissement et l’absence de Apple Car Play et Android Auto, le volume sonore du 4 cylindres lors de fortes sollicitations, le poids sur l’avant de l’auto.

Partager cet article :

A propos de l'auteur

Emmanuel Delion
Emmanuel Delion

Passionné par la Formule 1 depuis l'enfance, fan incontesté de Michael Schumacher, Damon Hill, ainsi que de la nouvelle génération : Lewis Hamilton et Sebastian Vettel, je vous propose de partager mes émotions à travers ce blog. Pilote à mes heures perdues, je partagerai avec vous mes sorties sur piste.

Aucun commentaire

Aucun commentaire !

Vous pouvez être le premier à commenter

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.