Auto Lifestyle

Essai : KIA Soul 1.6L CRDi Diesel 128ch

Essai : KIA Soul 1.6L CRDi Diesel 128ch

2 commentaires 📅10 janvier 2014, 08:22

Aujourd’hui je vous propose l’essai d’un véhicule en fin de vie, le KIA Soul 1er du nom sorti en 2009 et relooké en 2012 va être remplacé en ce début d’année. Il était donc temps pour nous de l’essayer !

KIA Motors France nous a proposé de conduire ce véhicule urbain qui n’appartient à aucun segment connu durant 2 semaines. De prime abord il faut bien reconnaitre que ce n’est pas le véhicule vers lequel je me serais dirigée en temps qu’acheteuse. Ce véhicule qui se veut urbain étant à mon sens un peu trop gros. Son design particulier n’était pas non plus pour me séduire. Mais après 2 semaines à ses côtés, il faut bien avoué que cette voiture a su me plaire.

Design

Avec son aspect cubique pouvant faire penser à une pièce de Tetris, le KIA Soul n’est pas du gout de tous. Et pourtant il a su séduire une clientèle cherchant un véhicule moins conventionnel, mélange entre un break, un monospace ou encore un petit SUV. Outre cette caractéristique, il faut noter que le KIA Soul en impose. Son capot est positionné très haut et très peu en pente, le bouclier avant ressort donc particulièrement comme on pourrait l’avoir sur un gros SUV, ce qui étonne un peu pour un véhicule destiné aux villes.

KIA Soul KIA Soul KIA Soul KIA Soul

A l’intérieur, c’est très propre presque trop rangé pour un véhicule si décalé. On regrettera principalement la qualité des plastiques un peu durs.

KIA Soul KIA Soul

Conduite

Notre KIA Soul était un 1.6 L CRDi de 128 chevaux. Un véhicule diesel donc équipé d’un turbocompresseur. Avec ses 128 chevaux (140 ch pour la version essence), non seulement le « cube » est à l’aise en ville mais également sur autoroute. La conduite est souple d’autant plus que notre modèle est équipé de la boite de vitesses automatique, le rayon de braquage réduit et finalement on se rend vite compte que certes le KIA Soul est haut et a un capot imposant, mais on se rend également compte qu’il n’est finalement pas très long, 4,11 m de long et pas très large non plus 1,79 m. Le véhicule est donc facile à garer. D’autant plus qu’il est équipé d’une caméra de recul située dans le rétroviseur central. Un plaisir donc de réaliser un créneau avec cette voiture pour laquelle il n’est pas si difficile de trouver une place même dans Paris !

KIA Soul

Vie a bord

Spacieux, il est agréable de voyager à bord du KIA Soul. 4 Adultes peuvent tenir sans problème à condition de ne pas être basketteur professionnel !

KIA Soul

Le coffre risque cependant d’être un peu réduit pour 4 adultes avec bagages puisqu’il ne peut contenir que 340l. En revanche le coffre devient plus conséquent une fois la banquette rabattue : 818 l.

KIA Soul KIA Soul

Point amusant également à noter ce sont les enceintes pour lesquelles vous pouvez choisir votre couleur parmi : rouge, violet, jaune, vert, bleu turquoise, bleu ou la faire s’illuminer en fonction des basses des chansons qui passent. Un gadget mais qui sait vous hypnotiser lorsque vous êtes dans les bouchons !

KIA Soul KIA Soul

Tarif

Le KIA Soul 1.6L CRDi Diesel 128 chevaux en BVA s’affichaient jusqu’à la fin de l’année à partir de 21 500 € à peu près. Vous pouvez le retrouver en occasion à des prix plus raisonnables. De l’ordre de 10 000 € environ pour un KIA Soul d’avant 2011 affichant plus de 60 000 km au compteur ou pour les KIA Soul les plus récents aux environs de 15 000 € pour des véhicules de moins de 35 000 km.

Conclusion

En conclusion, j’ai été agréablement surprise vous l’aurez compris par ce véhicule qui selon moi propose une très belle alternative aux minispaces de part son design singulier. Il sait se faire apprécier tout particulièrement des mamans qui apprécient sa facilité d’accès pour le transport de leurs enfants et le sentiment de sécurité qu’il procure grâce à son côté imposant. Je ne doute pas que la nouvelle version qui va faire son entrée d’ici quelques semaines saura elle aussi trouver son public.

Merci à KIA Motors France et à la concession de l’avenue de Suffren dans le 15ème arrondissement de Paris pour leur généreux prêt !

Partager cet article :

A propos de l'auteur

Elodie Delion Lescaroux
Elodie Delion Lescaroux

Après une formation marketing en école de commerce, je me suis orientée vers les métiers du web et de l'auto. J'ai travaillé durant 3 ans en tant que chef de projet et community manager chez Digital Dealer, agence web destinée aux distributeurs automobiles. Depuis je suis directeur marketing d'un groupe de distribution automobile parisien. Rédactrice de 2010 à 2013 pour Web&Luxe.com, j'ai finalement décidé de monter mon propre blog pour partager avec vous ma passion.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.