Auto Lifestyle

Essai : Jeep Renegade Longitude 1,4 MultiAir S&S 140ch 4 x 2

Essai : Jeep Renegade Longitude 1,4 MultiAir S&S 140ch 4 x 2

2 commentaires 📅23 juin 2015, 08:23

Les concessions CAB Nation, avec qui nous avions déjà pu essayer l’Abarth 595 Turismo et la Fiat 500X, a accueilli récemment une nouvelle marque, Jeep, à son showroom du 13ème arrondissement, Porte d’Italie. C’est dans ce cadre qu’ils nous ont proposé d’essayer la dernière nouveauté du constructeur, la Jeep Renegade.

Jeep Renegade

Jeep Renegade : Design exterieur et vie a bord

Design exterieur

Ce véhicule sorti depuis quelques mois maintenant a en terme de style été un véritable coup de cœur pour moi. La Jeep Renegade a un look bien spécifique et ne ressemble à aucun autre SUV. Même sa calandre à 7 branches se différencie du reste de la gamme du constructeur. Nous avions cependant noté, à l’époque où nous l’avions découvert au Motor Village avec Guillaume, quelques soucis de finition au niveau de la calandre notamment. Il s’agissait alors de modèles de pré-série et le constructeur nous avait rassuré en nous expliquant que les modèles de série n’auraient pas ce type de défauts. La promesse est tenue et nous retrouvons un véhicule au standard du marché.

Alors qu’esthétiquement tout les oppose, le Renegade est fabriqué en Italie, dans la même usine que la Fiat 500X dont il partage la plateforme.

Mais revenons-en à son design. Il est massif et plutôt masculin, il n’est pas sans rappeler son ancêtre la Jeep Willys grâce à sa calandre à 7 fentes mais également à ses optiques bien rondes, à ses ailes élargies et ses arches de roues trapézoïdales.

Jeep Renegade

Jeep Renegade

A l’arrière ce sont les feux qui viennent rappeler la Willys avec leur forme de croix qui rappelle celle placée sur le fameux jerrycan qui l’équipait.

Jeep Renegade

Jeep Renegade

Jeep Renegade

La Jeep Renegade mesure 4,25 m de long, 1,80 m de large et 1,70 m de hauteur. Il est donc un peu plus grand que ses concurrents Mini Countryman, Renault Captur et Peugeot 2008. Mais il a un look de baroudeur urbain bien plus sympa !

Côté coloris, je vous déconseille le gris glacier, la couleur que nous avions à l’essai. C’est de loin l’une des couleurs les plus tristes proposée sur ce véhicule. De plus, elle fait fortement ressortir les clignotants orange d’un autre temps.

Jeep Renegade

Habitacle et vie a bord

A l’intérieur, les références à la première des Jeep sont également nombreuses. On commence par la référence à la création de la marque, en 1941 sur le sommet de l’écran multimédia.

Jeep Renegade

Ensuite, de nombreux symboles dotés de grille à 7 fentes et des 2 phares ronds sont placés à l’intérieur de l’auto comme celui ci-dessous présent dans le coffre. Mais il y en a également plein l’habitacle : sur les côtés de la fixation du rétroviseur intérieur, au niveau des hauts parleurs, du vide-poches central… c’est un peu trop à mon goût je dois bien l’avouer.

Jeep Renegade

Jeep Renegade

Jeep Renegade

À côté de ces rappels à la Willys, le Renegade n’oublie pas de rappeler que c’est un baroudeur, et pas seulement de villes ! On retrouve donc en plusieurs endroits dans l’auto, incrustés dans les plastiques, des cartographies. Il m’a malheureusement été impossible de photographier cet élément, ses emplacements étant compliqués d’accès. On retrouve également l’idée de la terre, grâce au tapis de sol passager orné d’une marque de pneus et au compte-tours éclaboussé de boue orange.

Jeep Renegade

Jeep Renegade

Par ailleurs, l’intérieur est plutôt agréable. Reste que la qualité des matériaux est en deçà d’une partie de ses concurrents y compris sa cousine 500X, dont les matériaux ont été semble-t-il mieux choisis. Il est à noter que nous avions l’une des plus petites finitions la « Longitude » avec une sellerie tissu et pas de GPS.

Jeep Renegade

Jeep Renegade

Jeep Renegade

La place laissée aux passagers arrière est tout à fait correcte et un adulte pourra facilement prendre place à l’arrière.

Du côté de la capacité de chargement du coffre, le Renegade est un peu en dessous de celui de ses concurrents : 351 litres disponibles contre 377 sur le Renault Captur par exemple. Cela reste un beau volume d’autant qu’il est facile à remplir grâce à sa forme carrée.

Jeep Renegade

Jeep Renegade

Jeep Renegade : essai routier

Le Renegade est agréable pour la conduite de tous les jours. Il remplit plutôt bien son rôle, il freine bien, avec une bonne insonorisation mécanique, une direction qui transmet relativement bien les informations de la route. Mais le Renegade n’est pas fun à conduire, du moins sur route. Son moteur de 140 chevaux est un peu juste au niveau de l’accélération et de la reprise. De plus, il a tendance à s’écraser un peu dans les virages. Phénomène qui nous a surpris durant cet essai car par ailleurs on ressent plutôt bien les défauts de la route. Or, généralement cela est synonyme de suspensions dures, nous ne devrions donc pas « tanguer » dans les virages.

Malheureusement nous étions équipés d’un modèle traction. Nous n’avons donc pas tenté la sortie en dehors des sentiers battus pour voir son efficacité, mais des différents échos que nous avons eu il apporte bien plus de plaisirs et de sensations comme franchisseur, en version Trailhawk 170 chevaux.

Acheter une Jeep Renegade

La Jeep Renegade s’affiche à partir de 21650 €. Notre modèle d’essai, le Renegade Longitude 1,4 MultiAir S&S 140 ch 4X2 équipé de jantes en alliage « Passion » de 17 pouces (500 €), de la peinture glacier (600 €) et de la climatisation automatique bizone (400 €) s’affiche à 23 650 €. Le SUV étant récent, on le retrouve en occasion avec très peu de kilomètres mais ne permettant de réaliser que 2000 € d’économie en moyenne. Ce sont des véhicules vendus par des professionnels, bien souvent des véhicules de démonstration des concessionnaires.

Conclusion

Pour résumer, la Jeep Renegade a vraiment un look à part qu’on aime ou qu’on déteste. Il a été élu 4×4 de l’année par le classement organisé par 4×4 Magazine ce qui laisse à penser qu’il séduit. Personnellement j’en suis toujours fan, 9 mois après l’avoir découvert pour la première fois. J’ai été en revanche assez déçue côté conduite avec un manque de sensation certain mais ceux qui l’achèteront pour la ville le feront avant tout pour son look et non son agrément de conduite. Le Renegade offre également la possibilité d’effectuer des voyages facilement, avec de la place, et pour les passagers, et pour les bagages. Pour ceux voulant exploiter le SUV à fond, ils se tourneront davantage sur le franchissement en choisissant la version 4×4 Trailhawk.

Partager cet article :

A propos de l'auteur

Elodie Delion Lescaroux
Elodie Delion Lescaroux

Après une formation marketing en école de commerce, je me suis orientée vers les métiers du web et de l'auto. J'ai travaillé durant 3 ans en tant que chef de projet et community manager chez Digital Dealer, agence web destinée aux distributeurs automobiles. Depuis je suis directeur marketing d'un groupe de distribution automobile parisien. Rédactrice de 2010 à 2013 pour Web&Luxe.com, j'ai finalement décidé de monter mon propre blog pour partager avec vous ma passion.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.