Auto Lifestyle

Essai : Hyundai Nexo

Essai : Hyundai Nexo

0 commentaire 📅14 mars 2019, 08:06

Hyundai, c’est le constructeur qui a décidé de se spécialiser dans l’hydrogène. Le premier essai avait été réalisé sur la base d’un Hyundai ix 35 Fuel Cell que nous avions eu la chance de conduire. Depuis, la marque Sud-Coréenne a peaufiné sa technologie et elle présente aujourd’hui un modèle 100% dédié à l’hydrogène, le Nexo. Rappelons que ce Hyundai Nexo est un modèle uniquement destiné à la technologie autour de l’hydrogène et il ne se nourrira jamais de sans plomb ou de diesel. Alors que vaut le SUV propre de Hyundai ?

Hyundai Nexo

Hyundai Nexo : Design et vie à bord

Design extérieur

Esthétiquement, Hyundai a frappé fort. Ce Nexo est incomparable aussi bien au niveau de la concurrence qu’an niveau de la gamme de la firme Asiatique. Le look est bien sûr celui d’un SUV mais il adopte de nombreux éléments bien à lui ! Ainsi, la face avant nous propose une bande à LED (unique actuellement sur l’avant d’un véhicule) reliant les deux optiques avant.

Hyundai Nexo

Hyundai Nexo

Celle-ci souligne le style de cette auto. De profil, c’est l’aspect technologique du Nexo que l’on remarque le plus notamment avec les poignées de portes escamotables.

Hyundai Nexo

On soulignera aussi la présence d’une caméra intégrée sous les rétroviseurs.

Hyundai Nexo

Celle-ci s’affiche au niveau du compteur digital lorsque le clignotant est activé, c’est inédit !Hyundai Nexo

L’arrière a la même philosophie que le design global de l’auto.

Hyundai Nexo

Impossible au premier regard de savoir que nous sommes en présence d’un SUV propre qui fonctionne à l’hydrogène ! On soulignera les deux feux adoptant une forme triangulaire avec un effet tridimensionnel mais surtout l’absence de sortie d’échappement.

Hyundai Nexo

La teinte gris mate accentue le style de ce SUV « différent ». En tout cas chez Auto-Lifestyle on aime ce style différent, légèrement futuriste et réussi.

Habitacle

Dans l’habitacle, le sentiment est plus mitigé. On retrouve le coté futuriste du design extérieur mais aussi un coté « old school ».

Hyundai Nexo

Ce sentiment est principalement lié à la planche de bord avec une partie haute réussi notamment grâce à la présence de deux grands écrans digitaux / tactiles mesurant chacun 12,3 pouces équipé de l’Apple CarPlay et Android Auto. Ils rappellent ce qui se fait dans le haut de gamme d’une célèbre marque à l’étoile Allemande !

Hyundai Nexo

Le système d’info divertissement intégré se montre fluide et facile à prendre en main. Il offre de nombreux menus. Forcément, le coté propre et différenciant est mis en avant avec différentes interfaces dédiées au fonctionnement du Nexo et de sa pile à combustible.

Hyundai Nexo

Une vidéo explicative est même présente. Revenons-en à l’habitacle et notre sentiment mitigé. Le haut du mobilier se montre réussi tandis que la partie basse de celui-ci est plus à l’ancienne avec de nombreux boutons.

Hyundai Nexo

Cela tranche avec l’esprit futuriste de l’auto. Hyundai aurait pu travailler d’avantage cette partie en intégrant du numérique par exemple. Concernant la qualité de fabrication, il n’y a rien à redire. On sent que la marque venue du pays du matin calme est clairement entrée dans une nouvelle ère depuis quelques années. Les plastiques se montrent moussés sur les parties hautes tandis que sur la partie basse ils sont durs mais de bonne facture. Le sentiment qui prédomine à bord de ce Hyundai Nexo c’est l’espace. Il est renforcé par les teintes claires de l’habitacle. A l’arrière, nous sommes bien à bord d’un SUV familial avec de l’espace pour les passagers.

Hyundai Nexo

Le volume du coffre est également correct pour un SUV dit « propre » avec 461 litres.

Hyundai Nexo

Comme tout bon véhicule de la marque Hyundai, le Nexo est particulièrement bien équipé notamment avec la caméra 360°, les compteurs digitaux, le régulateur de vitesse, la caméra et le système de surveillance des angles morts, l’assistance au stationnement à distance et la liste est encore longue. Au final l’habitacle offre de nombreux atouts et surtout une horde de systèmes technologiques !

Faites-vous votre idée :

Hyundai Nexo : Essai routier

Nous avons pu essayer le SUV à l’hydrogène de Hyundai principalement sur réseau secondaire ainsi qu’en ville (nous n’avons parcouru que 8 kilomètres sur autoroute). Avant de parler de la conduite, attachons-nous a déchiffrer cette auto si spéciale ! L’hydrogène alimente cette auto. Rappelons qu’aujourd’hui le réseau est quasi inexistant. En Ile-de-France, il existe actuellement 3 stations accessibles pour les particuliers et 12 sur l’ensemble du territoire. Il est donc très difficile de faire une recharge ! Parlons ensuite chiffres puisque le réseau est peu répandu, le cout d’un plein si nous pouvons l’appeler ainsi est proche de celui d’une auto avec un carburant au sans plomb ou diesel. Le frein pour ce Hyundai Nexo est donc le réseau dur d’accès, dommage ! Sachant que la technologie mise en place est plus qu’aboutie.

Hyundai Nexo

Le fonctionnement est le suivant pour faire simple : l’hydrogène (avec de l’air) alimente la pile à combustible qui le transforme via une réaction chimique, en électricité (ainsi qu’en vapeur d’eau). Ensuite, la fée bleue alimente un bloc moteur de 120 kW (l’équivalant de 163 chevaux) et 163 Nm de couple. Une batterie « tampon » venant de la cousine Hyundai Ioniq est présente afin de récupérer le surplus d’énergie et ainsi de pouvoir le restituer ultérieurement. Au final, ce Hyundai Nexo ne rejette pas de polluant, mieux il transforme l’air pollué en air propre grâce à son système de traitement de l’air / ventilation. Voilà pour les aspects techniques de ce Nexo qui est l’unique auto de série à l’hydrogène proposée sur le marché des particuliers ! La conduite est la même que sur les véhicules carburants à la fée bleue ou aux énergies fossiles. L’insonorisation est parfaite et on roule en toute sérénité. Comme tous les véhicules de la gamme électrique de Hyundai, le Nexo est équipé du système de palettes au volant permettant de récupérer de l’énergie au freinage (et fonctionnant avec la batterie « tampon » citée au-dessus).

Hyundai Nexo

Le véhicule n’est pas un poids plume car il affiche 1 889 kg (à vide) sur la balance. Toutefois, ce poids n’influence pas l’accélération et les reprises notamment grâce à « l’explosivité » du bloc électrique. En revanche, dès que la route se met à serpenter, on sent de suite que le Nexo prend du roulis. Qu’importe, le SUV asiatique n’a pas de velléité sportive bien au contraire. L’auto se veut « écolo » et c’est plus souvent en conduite coulée et calme qu’il sera utilisé. Il faut dire que dans ce rayon le Nexo excelle ! Pas de bruit parasite, un confort digne d’une grande limousine, souplesse d’utilisation, le Nexo est un SUV vraiment très agréable. Ses terrains de jeux favoris sont la ville et l’autoroute. Enfin parlons un peu consommation. L’auto est annoncée pour une autonomie de 666 kilomètres (WLTP), ce qui nous parait réaliste suite à notre essai. En faisant une projection, nous aurions roulé l’équivalant de 590 kilomètres avec le plein durant cet essai.  En conclusion, le Hyundai Nexo ne souffre d’aucun défaut car sa technologie est aboutie et fonctionne parfaitement. Malheureusement, le réseau n’est pas assez répandu et c’est là le problème du SUV Sud-Coréen.

Découvrez notre essai en vidéo :

Acheter un Hyundai Nexo

Le tarif de ce Hyundai Nexo est à l’image de sa technologie exclusive ! Il faudra compter 72 000 Euros. Ce tarif semble élevé mais si on rapporte la technologie de l’auto mais aussi tous les équipements de série, celui-ci est relatif. Enfin rappelons que le Hyundai Nexo a comme l’ensemble de la gamme Hyundai, une garantie constructeur de 5 ans et les batteries sont-elles garanties 8 ans ou 200 000 kilomètres.

Hyundai Nexo

Conclusion

Le SUV Asiatique est une réussite compte-tenu de sa technologie. Il ne souffre presque d’aucun défaut si ce n’est le bas de la console centrale en décalage avec l’esprit futuriste du véhicule. Confort, insonorisation, excellentes reprises encouragent à l’éco-conduite. Le seul véritable défaut de cette auto n’est autre que le réseau de distribution quasiment inexistant. Dommage car l’hydrogène est une véritable alternative sur le marché des technologies de l’avenir. Si le réseau venait à se développer, le Nexo et la pile à combustible seraient à la pointe et des pionniers à ne pas rater !

Hyundai Nexo

On aime : la technologie liée à l’hydrogène, la ligne futuriste, le confort, l’insonorisation, l’esprit « zen », son temps de recharge, l’autonomie.

On aime moins : le réseau de recharge hydrogène inexistant, la console centrale et ses multiples boutons, le coût d’un recharge d’hydrogène, le poids.

Partager cet article :

A propos de l'auteur

Emmanuel Delion
Emmanuel Delion

Passionné par la Formule 1 depuis l'enfance, fan incontesté de Michael Schumacher, Damon Hill, ainsi que de la nouvelle génération : Lewis Hamilton et Sebastian Vettel, je vous propose de partager mes émotions à travers ce blog. Pilote à mes heures perdues, je partagerai avec vous mes sorties sur piste.

Aucun commentaire

Aucun commentaire !

Vous pouvez être le premier à commenter

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.