Auto Lifestyle

Essai : Hyundai Kona Electric 64 kWh Executive

Essai : Hyundai Kona Electric 64 kWh Executive

0 commentaire 📅02 novembre 2018, 08:04

Le Kona by Hyundai, on le connait bien pour vous l’avoir présenté dès sa sortie. Le B SUV Sud-Coréen marque les esprits de par son design marqué mais aussi ses nombreux équipements de série. Pourtant la marque asiatique a décidé de continuer d’étendre la gamme de son SUV en proposant une version 100% électrique de celui-ci. Cela fait du Hyundai Kona Electric le premier B SUV généraliste disponible à la commercialisation. Alors que vaut réellement ce pionnier ?

Hyundai KONA electric

Hyundai Kona electric : Design et vie à bord

Design extérieur

Comme je le disais en préambule le Kona by Hyundai, on le connait déjà ! Son style marqué également. Celui-ci est très tranché et ne fait pas dans la demi-mesure, on adore ou on déteste !

Hyundai KONA electric

Pourtant cette nouvelle version « propre » du baroudeur citadin change la donne comparée à son frère thermique. La face avant évolue notamment avec l’adoption d’une calandre pleine afin d’améliorer l’aérodynamisme (et il n’y a plus de contrainte de refroidissement du bloc moteur) mais aussi au niveau du bouclier.

Hyundai KONA electric

Fini les protections en plastique dur type « bouclier » qui entourent les optiques bas et place à un look plus en rondeur qui fluidifie le passage de l’air. L’arrière de l’auto est également revu avec un sentiment meilleur en termes de qualité mais également de design. A vrai dire, les feux semblent mieux incorporés au look global du véhicule.

Hyundai KONA electric

Enfin et toujours dans un esprit aérodynamique afin de réduire la traînée, les jantes spécifiques sont moins ajourées pour le reste, le profil de la version électrique reste très proche de celui à énergie fossile. Cette nouvelle déclinaison du B SUV Hyundai n’est pas une révolution mais elle apporte quelques éléments différenciants qui, à mon sens, améliorent le look global de l’auto. On soulignera également que pour une voiture 100% électrique, la marque au « H » nous propose une auto ayant un look conventionnel !

Hyundai KONA electric

Habitacle

Comme pour l’extérieur, l’habitacle du Kona Electric est très proche de la version que nous connaissons déjà. Toutefois, il y a des améliorations très visibles comme le bas de la console centrale qui devient flottante. Cette solution est adoptée en lieu et place du levier de vitesses. Autre point positif de cette console flottante, elle apporte d’avantage de rangement à l’avant.

Hyundai KONA electric

Autre nouveauté, les compteurs sont dorénavant digitaux et donnent les informations essentielles en offrant une bonne visibilité. Le volant est équipé de palettes, non pas pour changer de rapport mais pour récupérer de l’énergie au freinage mais cela nous y reviendrons plus bas lors de notre essai.

Hyundai KONA electric

Pour le reste, rien ne change avec une planche de bord bien ajusté mais toujours munie de plastiques durs.

Hyundai KONA electric

Dernier point en fouillant dans le système d’info-divertissement, on trouve de nouvelles fonctionnalités liées au côté électrique de notre véhicule. Ainsi on peut visualiser le niveau de charge de la batterie, l’autonomie ou encore la consommation en kWh.

Hyundai KONA electric

A l’arrière, on soulignera l’absence de tunnel de transmission puisque le Kona Electric est une auto qui avait été pensée dès le début à cet effet. Ainsi, il n’y a pas de tunnel de transmission encombrant pour un éventuel cinquième passager. Finissons par le coffre qui offre un volume de  361 litres car les batteries sont situées sous le plancher du SUV.

Découvrez l’habitacle de ce Kona Electric by Hyundai :

Hyundai Kona électrique : essai

Pour cet essai en Ile-de-France, Hyundai France nous a permis de tester son véhicule sur tout type de tracés mais également sur le circuit de karting du Beltoise Racing Kart (BRK) à Trappes. Quel drôle d’idée que de tester une auto électrique sur un circuit qui plus est, électrique ?! Après notre première analyse septique, nous prenons la piste et découvrons plus en détail ce Kona Electric.

Hyundai KONA electric

Après quelques virages, le SUV électrique impressionne rapidement par son dynamisme notamment grâce à son centre de gravité bas (lié aux batteries dans le plancher). Ensuite, on se prend rapidement au jeu proposé par la marque afin de tester les aptitudes électriques de son auto. Ainsi on joue avec les palettes situées derrière le volant afin d’adopter la conduite la plus économique possible tout en réalisant un chronomètre décent !

Hyundai KONA electric

L’objectif n’est donc clairement pas de « taper un temps » mais bien de réaliser que ce Hyundai Kona est à la fois sobre et dynamique, le tout pour une auto électrique. Bravo car le pari est gagné et j’avoue avoir été bluffé par les qualités « vertes » mais aussi dynamiques de ce B SUV. Le système de palette permet presque de conduire sans la pédale de frein car il est même possible de stopper l’auto grâce à elle ! De plus, sur route, le Hyundai Kona Electric est équipé d’une fonction automatique de récupération d’énergie et ainsi de recharger la batterie. Sur route comme sur autoroute ce qui impressionne le plus, c’est le punch du bloc électrique 64 kWh équivalant à 204 chevaux et 395 Nm de couple.

Hyundai KONA electric

L’accélération est franche voire surprenante pour un SUV et les reprises sont toniques, le tout dans un silence de cathédrale ! Attention, ce Hyundai Kona Electric peut vite se montrer un gouffre à points tellement l’insonorisation est bonne et la montée en vitesse rapide ! Agréable et efficace sont des termes qui correspondent parfaitement à cette auto. D’autant plus que le défaut du frère thermique doté de suspensions raides voire sèches est totalement revu. Le défaut est maintenant une qualité puisque le Hyundai est confortable et absorbe parfaitement les imperfections de la chaussée. Enfin terminons par la question que toutes les personnes se posent par rapport aux autos électriques, l’autonomie ! La marque venue du pays du matin calme annonce une autonomie de 482 km (cycle WLTP) et après avoir essayé l’auto durant une journée, nous pouvons affirmer que celle-ci se rapproche de la réalité et qu’il est fort probable de réaliser cette distance. Au final, Hyundai a su créer une auto totalement inédite à ce niveau de gamme et qui fait mieux que la version thermique. Bravo à Hyundai !

Vivez notre essai en vidéo :

Acheter un Hyundai Kona Electric

Si le Kona Electric a un mauvais côté, c’est son tarif car l’entrée de gamme avec le moteur 39 kWh (136 ch) de cette auto débute à partir de 32 400 Euros (avec la remise de 6 000 Euros de bonus écologique accordé par l’état). Il faut compter 36 400 Euros (toujours bonus déduit) pour le bloc de 64 kWh en finissions Creative et la note grimpe à 38 900 Euros pour un modèle comparable à celui de notre essai (64 kWh Executive). On soulignera quand même la garantie 5 ans et kilométrage illimité proposé par Hyundai mais aussi la garantie de 8 ans et 200 000 km pour la batterie.

Hyundai KONA electric

Conclusion

Surprenant, c’est le terme qui correspond le mieux au Hyundai Kona Electric. Il est à mon sens le meilleur des Kona proposés aujourd’hui au catalogue de la marque asiatique et a de nombreux atouts afin de séduire les citadins. Outre son côté électrique / propre, le Kona offre un niveau de confort de premier ordre et offre tous les équipements de série sans pour autant perdre en volume au niveau du coffre. Le tableau est presque parfait (si ce n’est son prix) car en plus des nombreux points au-dessus, ce Kona offre un vrai agrément de conduite. Le Hyundai Kona Electric est une vraie réussite et le pionnier ne demande qu’à être découvert !

Hyundai KONA electric

Je tiens à remercier particulièrement Christian Beaudré, notre pilote instructeur du jour pour ses précieux conseils, son aide et sa bonne humeur.

Hyundai KONA electric

On aime : le punch de la motorisation, l’autonomie, le confort et l’insonorisation.

On aime moins : le tarif, les plastiques durs et austères de la planche de bord.

Partager cet article :

A propos de l'auteur

Emmanuel Delion
Emmanuel Delion

Passionné par la Formule 1 depuis l'enfance, fan incontesté de Michael Schumacher, Damon Hill, ainsi que de la nouvelle génération : Lewis Hamilton et Sebastian Vettel, je vous propose de partager mes émotions à travers ce blog. Pilote à mes heures perdues, je partagerai avec vous mes sorties sur piste.

Aucun commentaire

Aucun commentaire !

Vous pouvez être le premier à commenter

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.