Auto Lifestyle

Essai Hyundai ix35 Fuel Cell: la solution alternative

Essai Hyundai ix35 Fuel Cell: la solution alternative

8 commentaires 📅18 mars 2014, 08:01

Aujourd’hui, l’épuisement de l’énergie fossile est au coeur de toutes les préoccupations. La solution pour le moment la plus avancée reste l’électricité ou les systèmes hybrides mêlant énergie fossile et électrique. Toutefois le constructeur Coréen Hyundai se démarque de la concurrence et nous présente une solution alternative à l’énergie fossile et électrique: la pile à combustible alimentée par hydrogène.

Nous avons été conviés la semaine dernière au centre d’entrainement de l’Olympique Lyonnais par hyundai.fr (partenaire principal du club de football) à découvrir une solution alternative à l’essence / gasoil et l’électricité. La voiture alimentée par Hydrogène : le Hyundai ix35 Fuel Cell.

Profil ix35 Fuel Cell

Rappelons les avantages et inconvénients de chaque énergie.

L’énergie fossile, outre le fait que les ressources se réduisent de plus en plus, produit du CO2 source de réchauffement pour la planète. L’avantage indéniable est le réseau de distribution établi partout ainsi qu’une autonomie conséquente en fonction de la motorisation.

Quant à l’électrique, l’aspect pollution est entièrement réglé. En revanche en ce qui concerne le réseau de distribution et le temps de chargement, cette solution a encore du chemin à parcourir. Nous n’évoquerons même pas le point autonomie du véhicule qui est soumis à la manière de conduire ainsi qu’à la température ambiante.

Le véhicule à hydrogène regroupe les avantages des deux autres ressources, puisqu’il est propre (rejette uniquement de la vapeur d’eau) et lorsque qu’un réseau de distribution sera mis en place, les véhicules auront une autonomie égale au véhicule à explosion.

Hyundai ix35 Fuel Cell

Hyundai nous fait donc découvrir sa 4ème génération (la 1ere datant de 2000 sur une base de Santa Fe) de véhicule à hydrogène sur une base de ix35 portant l’appellation Fuel Cell. Le principe étant que l’hydrogène alimente la pile à combustible par la réaction suivante.

Logo ix35 Fuel Cell

L’hydrogène passe au dessus de l’anode, ce qui a pour effet de le dissocier en ions (protons et électrons). L’électron servant à alimenter le moteur électrique. A la cathode, les électrons et les protons s’associent à l’oxygène de l’air pour former de la vapeur d’eau (H2O). Cela sera le seul rejet de ce véhicule. Voila pour la partie technique.

Notre journée fut animée par une apparition du célèbre joueur de l’OL, Yoann Gourcuff puis d’un conférence avant le repas.

Huyndai IX 35 Fuel Cell Yoann Gourcuff OL

En début d’après-midi, l’un des Hyundai ix35 Fuel Cell nous est confié pour un road trip d’environ 140 km. Rappelons que nos modèles d’essais relèvent plus du prototype car il n’y a, à ce jour que 2 modèles de ix35 Fuel Cell immatriculés en France. Du point de vue extérieur, ce ix35 n’est pas si loin de son frère propulsé par de l’énergie fossile. Toutefois en se penchant davantage sur le petit SUV, nous remarquons qu’il est équipé d’une calandre spécifique surmontée du logo de la marque Coréenne en bleu.

calandre ix35 Fuel Cell

Les détails extérieurs s’arrêtent là. Pour en voir plus, il faut ouvrir le capot et le coffre qui est légèrement plus haut (le réservoir d’hydrogène d’un capacité de 5 kilogrammes étant sous le plancher)  que dans le modèle classique.

Réservoir ix35 Fuel Cell Moteur électrique ix35 Fuel Cell

La réel différence apparait lorsque vous tournez la clé. Quasiment aucun bruit, hormis un très léger bruit de soufflerie (évacuation de l’eau restant dans le pot d’échappement). Je vous avoue que c’est surprenant. Habitué à conduire des véhicules thermiques sportifs, je suis un peu dérouté. C’est donc parti pour une virée en campagne Lyonnaise dans le plus grand silence, sans vibration et sans émettre de CO2 ou de particules nocives. Concernant l’habitacle, nous sommes en présence du même que le modèle de série à l’exception de levier de vitesse et des compteurs.

Habitacle ix35 Fuel Cell

Compteur ix35 Fuel Cell

Du point de vue dynamique, nous sommes sur un véhicule un peu « lourdeau » ( environ 200 kg de plus que le ix35 de base) et le comportement du chassis s’en ressent dans les virages ainsi qu’au freinage. Nous sommes équipés d’un véhicule développant une puissance de 100 kW soit 136 chevaux. Il n’en faut pas moins pour propulser ce mastodonte de près de 2 tonnes. Les reprises et les dépassements sont un peu compliqués mais nous roulons facilement aux limitations de vitesse sans avoir l’oeil rivé sur l’autonomie. Le véhicule étant donné pour 160 km/h en pointe. Nous sommes clairement dans un véhicule orienté confort. Je fus dérouté en début d’essai par le manque de bruit de ce véhicule et bien on se fait très vite à ce silence, c’est même vraiment agréable. Autre point de détail pour les amoureux de l’automobile: la boite de vitesse disparaît totalement et fait place à un train différentiel, dur !

3/4 arrière ix35 Fuel Cell ix35 Fuel Cell avant

Nous finissons notre périple sur le site sécurisé de air liquide (partenaire dans le développement de cette nouvelle technologie) à  Sassenage. Nous effectuons le plein de notre véhicule d’essai quasiment aussi rapidement qu’à la pompe à carburant classique. Un plein fait environ 5 kg d’hydrogène à l’état gazeux et prend 3 minutes. Niveau tarif, nous serions sur un prix de 10 Euros le kilogramme soit 50 Euros le plein.

Plein en hydrogène du ix35 Fuel Cell ix35 Fuel Cell devant station mobile à hydrogène

Nous sommes donc sur une vraie solution d’avenir, sauf que…

C’est le chat qui se mord la queue. Les constructeurs ne veulent pas produire ce type de véhicule si le réseau de distribution n’est pas présent. Les distributeurs invoquant l’inverse , en expliquant qu’ils ne vont pas créer des stations services (2 millions d’investissement) si il n’y a pas de marché. Complexe!

Station à hydrogène

En conclusion, nous sommes sur une réelle alternative qui demande à être approfondie. Le constructeur Coréen nous proposant un véhicule que dis-je, un prototype de 4ème génération qui permettra d’avancer sur cette solution d’avenir. Il n’y a d’ailleurs aucun prix ou même fourchette de communiquer. Une nouvelle génération devrait voir le jour à l’horizon 2017. Espérons que d’ici là, le cadre réglementaire aura été mis en place et que ce ix35 ne reste pas qu’un véhicule à l’état de prototype. Quoi qu’il en soit, nous sommes vraiment sur une solution avec un fort potentiel qui nous a séduit par ses aspects respect de l’environnement, nouvelle technologie et sa solution alternative aux énergies fossile et électrique. Affaire à suivre !

Partager cet article :

A propos de l'auteur

Emmanuel Delion
Emmanuel Delion

Passionné par la Formule 1 depuis l'enfance, fan incontesté de Michael Schumacher, Damon Hill, ainsi que de la nouvelle génération : Lewis Hamilton et Sebastian Vettel, je vous propose de partager mes émotions à travers ce blog. Pilote à mes heures perdues, je partagerai avec vous mes sorties sur piste.

8 Commentaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.