Auto Lifestyle

Essai : Hyundai Ioniq Hybride et Electrique

Essai : Hyundai Ioniq Hybride et Electrique

3 commentaires 📅20 octobre 2016, 08:03

La marque Sud Coréenne Hyundai lance sa vision du véhicule propre avec la Ioniq. La marque Asiatique n’en est pas à son coup d’essai avec les véhicules propres car elle a déjà dans sa gamme le Hyundai ix35 Fuel Cell (véhicule à pile à combustible alimenté par hydrogène). La Hyundai Ioniq est le premier véhicule au monde à proposer trois motorisations sous la même carrosserie. Cette Ioniq est et sera disponible en version 100% électrique, Hybride et Hybride Rechargeable (Plug-In). Fort de ce nouveau dans sa large gamme, Hyundai nous a convié à essayer les déclinaisons Hybride et Electrique de sa dernière née.

Hyundai Ioniq hybrid

Hyundai Ioniq hybrid

Hyundai Ioniq Hybride et Electrique : Design et vie a bord

Design exterieur

Esthétiquement cette nouvelle Hyundai Ioniq se démarque dans l’univers des véhicules hybrides et électriques. On est loin des lignes futuristes et alambiquées des véhicules déjà commercialisés. La Ioniq se veut plus consensuelle avec un style à mi-chemin entre un coupé et une berline à hayon. De mon point de vue, son style moins marqué mais séduisant est l’une de ses forces. La face avant de l’auto est particulièrement réussi avec une calandre hexagonale reprenant les codes stylistiques de marque (intégrant des volets permettant de réchauffer ou refroidir le moteur) mais aussi ses projecteurs bi-xénon et ses feux de jours à Led en forme de C se trouvant de part et autre du bouclier. On est loin de se douter que ce véhicule est un hybride.

Hyundai Ioniq hybrid

Hyundai Ioniq hybrid

En revanche, sur la version 100% Electrique impossible de ne pas se douter que nous sommes en présence d’un véhicule vert. La face avant est pleine afin d’améliorer la pénétration dans l’air. Pas besoin d’installer une large calandre car le moteur électrique n’a pas besoin de rafraîchissement. La Hyundai Ioniq se différencie également de sa sœur hybride par les liserés se trouvant en bas du pare-chocs avant et des bas de caisse.

Hyundai Ioniq electric

Hyundai Ioniq electric

Hyundai Ioniq electric

Hyundai Ioniq electric

Ils sont bleus sur les versions hybrides tandis que sur la version électrique les liserés sont de couleurs cuivrés. On retrouvera ces différences également dans l’habitacle. De profil, la Ioniq propose une ligne effilée plutôt agréable à regarder.

Hyundai Ioniq hybrid

Hyundai Ioniq hybrid

Hyundai Ioniq electric

Hyundai Ioniq electric

Cette ligne est dictée par l’aérodynamisme et de ce point de vue les ingénieurs ont réussi leur coup car la Ioniq a un CX (coefficient de pénétration dans l’air) de seulement 0,24. Le profil des deux versions sont similaires et outre les liserés se trouvant aux niveaux des bas de caisse, on pourra différencier les autos par des jantes spécifiques à chaque modèles. 15 à 17 pouces pour la versions Hybride et 15 pouces pour l’Electrique.

Hyundai Ioniq hybrid

Hyundai Ioniq hybrid

Hyundai Ioniq electric

Hyundai Ioniq electric

Les parties arrière de ces deux autos sont en revanches très similaires. On y trouve notamment un becquet qui permet d’améliorer l’évacuation de l’air et ainsi de réduire d’avantage la consommation de carburant.

Hyundai Ioniq electric

Hyundai Ioniq electric

Hyundai Ioniq hybrid

Hyundai Ioniq hybrid

A son lancement, le véhicule propre de Hyundai sera disponible en 6 coloris pour la version Hybride et 2 teintes pour la Electrique. Personnellement, j’ai beaucoup aimé le Marina Blue de notre version d’essai Hybride. Il rappelle son coté thermique / électrique et met en valeur les courbes de l’auto. Le style de cette nouvelle auto est vraiment sympa et il fait office d’Ovni dans sa catégorie. Hyundai marque sa différence tant techniquement que stylistiquement sur leur dernière née !

Hyundai Ioniq hybrid

Hyundai Ioniq hybrid

Habitacle

A bord de Ioniq difficile de savoir que nous sommes dans un véhicule propre. L’habitacle est bien fini et fait la part belle à ses occupants. Les matériaux sont bien assemblés mais il y a en revanche pas mal de plastiques durs qui atténuent un peu le sentiment global de la planche de bord.

Hyundai Ioniq hybrid

Hyundai Ioniq hybrid

Hyundai Ioniq electric

Hyundai Ioniq electric

La Hyundai Ioniq est un véhicule capable d’accueillir l’ensemble de la famille avec des sièges arrières confortables et un bon espace aux jambes.

Hyundai Ioniq hybrid

Hyundai Ioniq hybrid

Hyundai Ioniq electric

Hyundai Ioniq electric

Hyundai Ioniq hybrid

Hyundai Ioniq hybrid

Le coffre offre un bon volume de chargement avec une capacité de 550 à 1505 litres pour la Ioniq Hybride et de 455 à 1410 litres pour la Electrique. La différence de volume des deux versions s’explique par le positionnement des batteries de la version Electrique qui se situent sous les sièges arrière et le coffre. Seul petit bémol sur le coffre son seuil de chargement est beaucoup plus haut et il faudra faire attention à ses lombaires en cas de chargement d’un objet lourd ou volumineux !

Hyundai Ioniq hybrid

Hyundai Ioniq hybrid

Hyundai Ioniq electric

Hyundai Ioniq electric

Les deux versions se distinguent aisément notamment avec les inserts bleus (Hybride) et cuivrées (Electrique) qui ceinturent le tableau de bord. Ces teintes de couleurs égaillent réellement l’habitacle et apporte une touche sympa !

Hyundai Ioniq electric

Hyundai Ioniq electric

Hyundai Ioniq hybrid

Hyundai Ioniq hybrid

A noter que la couleur des inserts peut être différente en fonction des teintes de carrosserie. L’autre grosse différence entre les deux versions se situent sur la console centrale. La Ioniq Hybride est équipée d’un levier de vitesse commandant la boite de vitesse à double embrayage DCT-6, tandis que sur sa sœur Electrique, le levier fait place à un frein de stationnement électrique, d’un sélecteur de mode (Sport, Normal ou Eco) et d’un pavé composé de quatre boutons permettant de sélectionner le mode de conduite (marche avant, marche arrière, neutre et stationnement).

Hyundai Ioniq electric

Hyundai Ioniq electric

Hyundai Ioniq hybrid

Hyundai Ioniq hybrid

Le conducteur trouvera rapidement sa place avec un siège à la fois confortable et facilement réglable. L’ergonomie est excellente comme toujours chez Hyundai et il sera très aisé de prendre ses marques avec les différents commodos, commandes du volant ou le système d’infodivertissement. Le fonctionnement de celui-ci a été encore simplifié afin que le conducteur puisse rapidement trouver le menu sélectionné. On navigue dans les différentes fonctions grâce aux différents boutons se trouvant sous le large écran couleur.

Hyundai Ioniq hybrid

Hyundai Ioniq hybrid

Il sera très rapide de synchroniser son Smartphone avec le véhicule et il faut noter que Ioniq est équipé d’un chargeur à induction pour les téléphones portables (fonctionne selon la marque du smartphone). Celui-ci se situe au bas de la console centrale sur Ioniq Hybride et à droite du pavé permettant de choisir le mode de conduite sur Ioniq Electrique. J’ai souvent été perplexe vis à vis du volant équipant la gamme Hyundai que je ne trouvais esthétiquement pas réussi mais qui était surtout équipé de trop nombreuses commandes. Sur Ioniq, le volant est beau et surtout on retrouve les commandes essentielles et facilement utilisables !

Hyundai Ioniq hybrid

Hyundai Ioniq hybrid

Si l’habitacle de la Ioniq ne trahit pas que celle-ci est un véhicule propre, son combiné ne saurait mentir ! Ils sont d’ailleurs légèrement différents entre Hybride et Electrique.

Hyundai Ioniq hybrid

Hyundai Ioniq hybrid

Hyundai Ioniq electric

Hyundai Ioniq electric

Si je dois résumer l’habitacle de la Ioniq, je dirais que on s’y sent bien et que celui-ci est très bien conçu !

Hyundai Ioniq Hybride et Electrique : essai routier

Concernant l’essai routier je différencierai l’essai de Ioniq Hybride et celui de Ioniq Electrique. J’ai parcouru une boucle de environ 300 kilomètres (ville, route et autoroute) avec la version Hybride de la Ioniq et je dois avouer que cette auto m’a surpris tant par ses qualités routières que par son comportement. Aujourd’hui les véhicules du segment hybride sont souvent un peu ennuyeux à conduire. Ioniq apporte un style de conduite vraiment différent par rapport à la concurrence.

Hyundai Ioniq hybrid

Hyundai Ioniq hybrid

La Ioniq Hybride se montre souple, à l’aise et sécurisante dans toutes les situations. Elle va même plus loin en ayant un comportement joueur. Il faut dire qu’en voyant la fiche je ne m’attendais pas à une auto proposant une qualité de reprise et une accélération de ce type. La Ioniq Hybride affiche 141 chevaux (265 NM de couple) avec 105 chevaux grâce au moteur Essence 4 cylindres 1,6 GDI et au bloc électrique de 32 kW. Le moteur est associé à une boite de vitesse à double embrayage DCT-6, ce qui fait de Ioniq Hybride la seul hybride possédant ce type de transmission. Grâce à la partie électrique et à la boite DCT-6, les reprises sur autoroute ou départementales sont bonnes et cela permet d’envisager sereinement les dépassements.

Hyundai Ioniq hybrid

Hyundai Ioniq hybrid

Au delà de la puissance pure, Ioniq surprend par son comportement qui est tourné vers le dynamisme. Nous ne sommes pas en présence d’un véhicule sportif mais celle-ci permet de s’amuser sur route sinueuse sans jamais se faire peur. En cela Ioniq est vraiment une énorme surprise ! La conduite en ville est aisée avec une douceur de fonctionnement vraiment appréciable. La plupart du trajet se fait en électrique et cela permet d’avoir une consommation faible de l’ordre de 4,1 l/100 km.

Hyundai Ioniq hybrid

Hyundai Ioniq hybrid

Mon trajet s’est principalement déroulé sur départementales et j’avoue ne pas avoir vue le temps passé ! Non seulement les routes empruntées proposaient de magnifiques paysages mais le comportement joueur de l’auto a fortement contribué à ce moment. Les liaisons au sol ont été particulièrement bien calibrées car la Hyundai Ioniq Hybride se montre très confortable même sur chaussée déformée mais également précise lorsque l’on monte le rythme. Il faut dire que je n’ai pas vraiment ménagé ma monture du jour en passant régulièrement en mode Sport! Pour preuve, ma consommation excessive de 7,4 l/100 km. Je pense qu’avec une conduite plus posée, la consommation sur routes départementales se situe aux alentours des 6,5 litres. Tout comme en ville, la boite DCT-6 engraine les rapports sans faille. Cette Ioniq Hybride m’a vraiment surpris sur un terrain où je ne l’attendais pas !

Hyundai Ioniq hybrid

Hyundai Ioniq hybrid

Le trajet sur autoroute est quant à lui d’une simplicité notamment grâce aux aides à la conduite. Une fois celle-ci activées il faudra surveiller la route et conserver les mains sur le volant mais on est quasiment en mode pilotage automatique. La conduite autonome n’est vraiment plus très loin ! Coté consommation, la Ioniq Hybride se contente de 6,3 litres au 100 kilomètres en roulant aux limitations de vitesses. La seule petite faille que j’ai perçu dans l’habitacle sur l’autoroute est l’insonorisation qui se montre perfectible. Les bruits de roulements principalement peuvent à la longue se montrer un peu dérangeant !

Hyundai Ioniq hybrid

Hyundai Ioniq hybrid

Pour conclure sur l’essai routier de la Hyundai Ioniq Hybride, j’avoue que je ne m’attendais pas à avoir un véhicule si joueur, vraiment une agréable surprise pour un véhicule du segment Hybride.

J’ai également pu essayer la version 100% électrique de la Ioniq sur une quarantaine de kilomètres. Mes premiers sentiments sont qu’il faut apprendre à conduire différemment mais également que l’électrique cela pousse fort très fort. Mes premiers mots on été que ce véhicule est un « gouffre à points ». Le comportement global de l’auto est proche de celui de la version Hybride mais en version Electrique la poussée est totalement différente. 3 modes de conduite sont disponibles : Sport, Normal ou Eco. C’est en mode Sport que l’électrique se montre le plus impressionnant. Appuyez sur la pédale de droite et la voiture s’élance avec une poussée impressionnante et surtout dans un silence de cathédrale. Si on ne fait attention on se retrouve très (trop) vite à des vitesses prohibées ! Et pourtant cette Ioniq 100% électrique ne développe que 120 chevaux ! L’électrique se montre vraiment impressionnant de ce point de vue.

Hyundai Ioniq electric

Hyundai Ioniq electric

L’autre aspect très différenciant de cette Hyundai Ioniq Electrique capable de parcourir 290 kilomètres grâce à sa batterie Lithium-ion Polymère est qu’il faut réapprendre à conduire ! Il faut jouer des différents modes ainsi que des palettes se situant derrière le volant. Celle-ci permettent de choisir entre les 3 modes de récupérations d’énergie en plus du mode roues libres.

Hyundai Ioniq electric

Hyundai Ioniq electric

Hyundai Ioniq electric

Hyundai Ioniq electric

En fonction 3, la Hyundai Ioniq Electrique récupère un maximum d’énergie et procure un volume de freinage équivalent à celui qui pourrait être appliqué en cas de vrai freinage. Si en plus de se servir du mode de récupération d’énergie, le conducteur actionne le frein, la décélération est vraiment très impressionnante. Je n’ai pas parcouru assez de kilomètres pour donner un avis sur l’autonomie de la batterie mais cela m’a permis de me faire une bonne idée du comportement de cette auto qui devrait rapidement séduire les conducteurs urbains adeptes de véhicules au comportement joueur !

Hyundai Ioniq electric

Hyundai Ioniq electric

Acheter une Hyundai Hybride ou Electrique

Avant même de parler de tarifs, deux points intéressants peuvent faire la différence sur les marchés des véhicules hybrides et 100% électriques, la garantie de 5 ans kilométrages illimités (comme sur l’ensemble de la gamme) et surtout une garantie de huit ans ou 200 000 kilomètres sur les batteries hautes tensions. Deux garanties qui pourront vraiment faire la différence comme les tarifs ! Actuellement commercialisé, les tarifs de la Hyundai Ioniq Hybride débutent à partir de 23 100 Euros. Un tarif très compétitif dans sa catégorie ! Les deux autres versions de la Ioniq, la Electrique et la Hybride Rechargeable seront bientôt proposées à la commercialisation.

Hyundai Ioniq hybrid

Hyundai Ioniq hybrid

Conclusion

Vraie découverte sur les segments hybride et électrique, la Ioniq marque sa différence par rapport à la concurrence ! Son comportement à la fois joueur, sa consommation contenue et surtout sa boite à double embrayage DCT-6 sont de gros atouts. La version Hybride sera utilisable tant au quotidien que pour partir en vacances tandis que sa déclinaison Electrique se contentera principalement d’évoluer en ville et sa périphérie. La Hyundai Ioniq a tous les atouts en main pour séduire sur le marché et après les avoir essayé, j’avoue que l’Hybride se montre comme une vraie alternative dans le monde automobile !

Hyundai Ioniq hybrid

Hyundai Ioniq hybrid

On aime : son style, la boite DCT-6, la poussée de l’Electrique, sa consommation contenue, son utilisation couteau Suisse (Hybride), le système d’infodivertissement, les tarifs, les garanties

On aime moins : certains plastiques de la planche de l’habitacle, le frein à pied franchement pas esthétique (Hybride), l’insonorisation sur autoroute

Partager cet article :

A propos de l'auteur

Emmanuel Delion
Emmanuel Delion

Passionné par la Formule 1 depuis l'enfance, fan incontesté de Michael Schumacher, Damon Hill, ainsi que de la nouvelle génération : Lewis Hamilton et Sebastian Vettel, je vous propose de partager mes émotions à travers ce blog. Pilote à mes heures perdues, je partagerai avec vous mes sorties sur piste.

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.