Auto Lifestyle

Essai : Hyundai i30 Fastback

Essai : Hyundai i30 Fastback

10 commentaires 📅15 février 2018, 08:05

Hyundai Europe et Hyundai France nous ont récemment convié à découvrir leur nouveau véhicule, la Hyundai i30 Fastback à Valence, en Espagne. Il s’agit de la dernière née de la gamme i30, un coupé 5 portes. Un choix audacieux du constructeur qui explique lui-même sa volonté de ne plus être considéré comme un suiveur et souhaite plutôt donner l’image d’un constructeur qui innove et propose des choses différentes, comme ça avait déjà été le cas avec le Veloster Turbo.

Gamme Hyundai i30

Je vous propose de découvrir ensemble les nouveautés apportées par cette version spécifique de la i30.

Hyundai i30 Fastback : design et vie à bord

Design extérieur

Côté design, notons tout d’abord les dimensions de ce coupé : + 12 cm de long, -5 cm de garde au sol par rapport à la i30 hatchback. Mais ce qui la différencie vraiment de la version compacte, c’est sa ligne de toit qui redescend sur une malle arrière, elle même relevée d’un becquet.

Nous avons essayé plusieurs finitions et couleurs de cette i30 Fastback, mais le modèle que nous avons principalement essayé et shooté est équipée du moteur 1.4 T-GDi 140 ch, de la finition Creative et de la couleur Fiery Red, un nouveau rouge dans la gamme, différent de celui que nous avions eu pour les essais i30 et i30 SW. Oui on sait, c’est encore un rouge mais promis, la prochaine i30 que nous essaierons aura une autre teinte !

Hyundai i30 Fastback

Ce nouveau dessin s’associe à des flancs plus sculptés, donnant un aspect bien plus dynamique au profil, mais également plus de caractère à l’auto dans l’ensemble.

Hyundai i30 Fastback

L’objectif de cette version : offrir de l’émotion à travers un modèle sophistiqué et élégant. Hyundai est aujourd’hui, le seul à proposer un véhicule tel que celui-ci sur le segment des compacts, un pari risqué mais dont Hyundai Europe et France sont fiers.

Grâce à sa hauteur réduite, la calandre en cascade (qui pour rappel vient rappeler l’aspect du métal en fusion, un autre des métiers de Hyundai en Corée) semble plus large, plus écrasée. La prise d’air sous la calandre tout comme le bouclier plus anguleux viennent conférer un aspect plus sportif.

Hyundai i30 Fastback

A l’arrière, entre le becquet à la cambrure assez marquée et le bouclier plus incisif, on retrouve également l’aspect sportif voulu par les designers du centre allemand de Hyundai Europe.

Hyundai i30 Fastback

Sur ce véhicule le jeu d’ombres générées par les cambrures et traits sculptés est très important et c’est ce qui apporte le dynamisme au design.

Hyundai i30 Fastback

Avec ce modèle, destiné aux pays européens, Hyundai réalise un pari risqué, le marché étant peu favorable à ce type de véhicules. Toutefois, la proposition est séduisante avec des courbes flatteuses qui devraient plaire à ceux qui ne veulent pas la voiture de Monsieur Tout le Monde et recherche un véhicule de dimensions raisonnables, élégant dans un budget raisonnable.

Le plus : on aime le logo Fastback sur la malle arrière !

Hyundai i30 Fastback

Habitacle

A l’intérieur, pour le coup, pas de surprise, on retrouve la planche de bord des i30 et i30 SW. C’est un peu austère, on aurait aimé un intérieur qui change un peu pour le coupé pour être en parfaite adéquation avec les lignes extérieures.

Hyundai i30 Fastback

On comprend toutefois les contraintes du constructeur. Il faut cependant noter que cette planche est bien faite avec des commandes qui tombent facilement sous la main, un écran de 8 pouces flottant pour être à la hauteur du regard et une qualité de finition très correcte. Ce qui est avant tout ce que l’on demande !

Hyundai i30 Fastback

Pour ce qui est des sièges, cette i30 Fastback est proposée selon 3 selleries : tissu, tissu et cuir et enfin cuir. Malheureusement pour ces 3 combinaisons, vous aurez le choix entre noir, noir et noir ! Et oui, cette couleur étant plébiscitée par la majorité des clients de la marque en France, la filiale du constructeur au H a fait le choix de ne pas proposer une teinte spécifique développée uniquement pour la Fastback : le rouge merlot. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un cuir qui s’inspire de la robe des vins rouges. Dommage car avec un extérieur gris foncé, ça serait parfait !

Hyundai i30 Fastback

A l’arrière, les passagers sont bien accueillis malgré l’abaissement du seuil de toit pour cette version coupé.

Hyundai i30 Fastback

Le coffre de son côté offre 450 litres de capacité (ou 1351 litres si la banquette est rabattue) ce qui est plutôt satisfaisant.

Hyundai i30 Fastback

Cette i30 Fastback est plutôt bien pourvue en équipements de sécurité. Regroupés sous l’appellation SmartSense, voici les équipements présents :

  • freinage d’urgence autonome avec détection des piétons
  • alerte de collision frontale
  • assistance active au maintien de voie
  • surveillance des angles
  • avertisseur d’attention du conducteur
  • assistance feux de route
  • limiteur de vitesse
  • régulateur de vitesse intelligent avec stop & start
  • avertisseur de collision arrière de trafic transversal

Comme vous le voyez, la sécurité est au cœur des préoccupations du constructeur qui propose la grande partie des aides existantes aujourd’hui sur le marché dès les premiers niveaux de finition.

Enfin, je vais conclure sur cet habitacle avec l’infodivertissement de l’auto. Le coupé est équipé, en plus de l’interface native de Hyundai, d’Apple Car Play, Android Auto et de la recharge par induction du smartphone. Bref, il est à la pointe de la technologie actuelle !

Je vous propose le tour complet de l’habitacle avec, comme c’est devenu une habitude, une vue à 360° :

Hyundai i30 Fastback 1.4 T-GDI BVM6 : essai routier

La i30 Fastback est disponible avec 2 motorisations essence : d’un côté le 1.0 T-GDI de 120 chevaux que nous avions découvert sur le KONA et retrouvé récemment sur le Kia Stonic et de l’autre, le 1.4 T-GDI de 140 chevaux. C’est ce dernier que nous avons pu essayer durant ces 24h à Valence, le même que celui qu’Emmanuel avait eu lors de son essai de la i30. Il était associé à une boite manuelle à 6 rapports, mais il est également disponible avec la boite à double embrayage DCT-7 nommée également Dual Clutch.

Hyundai i30 Fastback

Lors de notre essai, nous avons pu principalement rouler sur autoroute et sur le réseau secondaire espagnol, avec quelques brèves incursions en ville pour revenir sur Valence.

Le 1.4 T-GDI est un 4 cylindres, il se montre nerveux à bas régime permettant de bonnes relances, en revanche, au-delà de 5000 trs/min, il s’essouffle. Il offre une belle prestation, mais se montre tout de même assez gourmand avec une moyenne de 7,3 L / 100 km, sachant que nous n’avons fait que peu de ville et sans embouteillage qui plus est. La boite de vitesse est bien étagée, le guidage est bon, ce qui la rend relativement agréable.

Hyundai i30 Fastback

Mais ce qui nous intéresse surtout sur cette nouvelle version, c’est le comportement puisque, je vous le rappelle, la Fastback est plus basse de 5 cm par rapport aux i30 et i30 SW. Par ailleurs, Hyundai indique avoir raffermi les suspensions de 15%. Je vous avoue ne pas l’avoir réellement ressenti mais parce que je trouvais déjà les deux premières versions bien équilibrées entre le confort et le dynamisme. Je n’ai encore pas réussi à prendre l’une de ces 3 versions à défaut et pour cause, Hyundai a fait un travail remarquable sur le châssis et les suspensions de la i30 en vue de la version sportive i30 N que nous essaierons d’ailleurs dans quelques semaines.

Hyundai i30 Fastback

Globalement vous l’aurez compris ce test ne fait que confirmer les qualités de la i30 quelque soit sa version. On regrette cependant que pour un coupé, nous n’ayons pas le droit à un comportement plus dynamique.

Acheter une Hyundai i30 Fastback

La i30 Fastback est disponible dès 24 250 €. Notre modèle d’essai équipé du moteur 1.4 T-GDI de 140 chevaux et de la boite de vitesse manuelle à 6 rapports en finition Creative est proposé à partir de 28 650 €. Il faut y ajouter la teinte Fiery Red pour 630 € ce qui fait grimper la facture à 29 280 €. Moins de 30 000 €, c’est une belle performance du constructeur pour offrir un véhicule différent de celui de votre voisin, particulièrement bien équipé et garantit 5 ans quel que soit votre kilométrage.

Conclusion

Hyundai i30 Fastback

Pour conclure, nous avons été séduits par l’initiative de Hyundai de nous offrir un coupé, là où actuellement le choix chez les généralistes se cantonne majoritairement à nous offrir des compactes et des SUV. On admire donc la prise de risque. On « regrette », et je mets des guillemets car le terme est un peu fort, que l’on ne retrouve pas suffisamment ce côté audacieux à l’intérieur mais également dans le comportement routier dont le dynamisme n’est pas suffisamment poussé à mon sens pour un coupé. Toutefois, et c’est aussi pour ça que j’émets des réserves, mon petit doigt me dit que Hyundai en a gardé sous le coude dans l’optique de nous offrir une version plus sportive sous la coupe de la division N. A suivre donc !

Hyundai i30 Fastback

On a aimé : le design extérieur, le logo Fastback, la prise de risque de Hyundai

On a moins aimé : l’habitacle trop sombre, le manque de dynamisme au volant

Retrouvez également cet essai en vidéo :

 

Partager cet article :

A propos de l'auteur

Elodie Delion Lescaroux
Elodie Delion Lescaroux

Après une formation marketing en école de commerce, je me suis orientée vers les métiers du web et de l'auto. J'ai travaillé durant 3 ans en tant que chef de projet et community manager chez Digital Dealer, agence web destinée aux distributeurs automobiles. Depuis je suis directeur marketing d'un groupe de distribution automobile parisien. Rédactrice de 2010 à 2013 pour Web&Luxe.com, j'ai finalement décidé de monter mon propre blog pour partager avec vous ma passion.

10 Commentaires

  1. Frédéric LANGLOIS
    05 juin 2018, 12:42 Frédéric LANGLOIS

    cette voiture me fait sacrément envie : elle a le même gabarit et le même positionnement équipement prix que ma Laguna 1.2 … enfin comparativement aux deux époques quand même, car prêt de vingt ans de conception les séparent ! En tout cas, vu sa gueule d’enfer, j’en ferais bien mon quatre heure (désolé, non, je ne suis pas de la famille d’Harvey Weinstein lol)

    Il est dommage seulement que sa gamme en France soit si succinte, avec deux seuls moteurs et pas beaucoup de personnalisation intérieures disponibles (d’ailleurs, je ne sais même pas si en France on peut avoir l’intérieur blanc et noir), et que les deux coloris que je préfère (bleu ara et Fiery Red, comme ici) soient indisponibles en France … damned, il serait peut être utile de développer un peu tout ça, non ?

    En tout cas, je souhaite bonne chance à cette voiture, elle change du « tout Super Useless vehicle » qu’on a actuellement

    Répondre à ce commentaire
    • Elodie Delion Lescaroux
      05 juin 2018, 12:46 Elodie Delion Lescaroux Auteur

      Bonjour, merci pour votre commentaire. Hyundai France a fait le choix de ne proposer que certaines motorisations et certains coloris par rapport aux commandes habituelles de ses véhicules en France. Peu de gens sont demandeurs de motorisations plus puissantes et de couleurs, tout particulièrement intérieures, qui changent ! Le développement de ce modèle va dépendre avant tout du succès du véhicule. Bonne journée

      Répondre à ce commentaire
      • Frédéric LANGLOIS
        05 juin 2018, 14:00 Frédéric LANGLOIS

        Donc pour l’intérieur blanc et noir alors (pourtant dispo sur la i30 « golf-like » (vu sa aprti arrière trop proche de la compacte allemande), c’est pas dispo alors ? Il ne reste plus qu’à espérer qu’en faisant une demande « appuyée » auprès d’un vendeur il fasse en sorte de l’avoir .. pas comme d’autres constructeurs où pour eux, si pas dispo en France, alors c’est niet ( citons par exemple la Megane Sedan)

        Pour les moteurs, pour moi les deux disponibles sont suffisants, surtout qu’une version fastback N est en développement, mais disons que d’autres pourraient passer leur chemin du fait qu’il n’y a pas de diesel, par exemple

        Répondre à ce commentaire
        • Elodie Delion Lescaroux
          05 juin 2018, 14:07 Elodie Delion Lescaroux Auteur

          Il n’y a que l’intérieur noir qui est disponible en France. Et un vendeur ne pourra pas changer cela puisque le constructeur ne commercialise pas cet habitacle en France. Votre seule option sera de faire faire par un artisan un cuir spécifique qui corresponde avec vos souhaits sachant que la plupart des concessions peuvent faire l’intermédiaire. En effet une version N est prévue, pour le diesel celui ci étant de plus en plus boudé le choix du constructeur est compréhensible.

          Répondre à ce commentaire
          • Frédéric LANGLOIS
            05 juin 2018, 15:09 Frédéric LANGLOIS

            sauf que si je devais refaire l’ambiance intérieure, cela ne se limiterais pas qu’à la sellerie lol : contre porte, partie médiane de la planche de bord (celle intégrant les aérateurs) … bref, exactement comme celle présentée par l’ambiance blanche et noire, mais avec du rouge pour aller avec la teinte extérieure Fiery Red

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.