Auto Lifestyle

Essai : Audi Q3 2.0 TDI 184 ch quattro S tronic restyle

Essai : Audi Q3 2.0 TDI 184 ch quattro S tronic restyle

15 commentaires 📅24 février 2015, 08:05

Après vous avoir présenté la semaine dernière, l’Audi A1 restylée, je vous propose cette semaine de découvrir le nouvel Audi Q3.

Le Q3 est un modèle très récent de la gamme Audi puisqu’il n’est commercialisé que depuis 2011 à la suite de sa présentation au Salon de Shanghai. C’est donc seulement 4 ans plus tard, que la firme d’Ingolstadt nous propose un facelift. Pourquoi ce choix ? Tout d’abord pour reprendre les nouveaux codes stylistiques des SUV de la marque suite à la présentation récente du nouvel Audi Q7. Ensuite, car Audi introduit de nouvelles motorisations qui répondent à la norme Euro 6.

Depuis 2011, il s’est vendu 400 000 Q3 dans le monde dont 25 000 en France. En France ce sont les finitions les plus haut de gamme qui sont les plus plébiscitées : S line (30%) et Ambition Luxe (40%). La motorisation la plus vendue est le 2.0 TDI de 140 ch. Dans 53% des cas, on retrouve le quattro. Sachez enfin, que l’Audi Q3 est le leader du segment des SUV compacts premium devant le BMW X1 et le Mercedes GLA.

Audi Q3 2.0 TDI 184 ch quattro S tronic : design et vie a bord

Design exterieur

L’Audi Q3 2015 s’apprête donc à être le premier des SUV Audi à arborer les nouveaux codes stylistiques tels que la nouvelle calandre singleframe « effet 3D ».  Cette nouvelle calandre est différente de celles des modèles commençant par la lettre « A », la marque aux quatre anneaux ayant la volonté de bien différencier ses séries « A » et « Q ».

Audi Q3 2.0 TDI 184 ch quattro S tronic

En parallèle, on retrouve de nouveaux projecteurs Xenon plus ainsi que des feux de jour à LED. En option, il est aussi possible d’obtenir des projecteurs full LED plus lumineux et plus économes en énergie. A l’arrière, les blocs optiques à LED se voient pourvus de clignotants à affichage dynamique (en option).

Audi Q3 2.0 TDI 184 ch quattro S tronic

Contrairement à l’A1 qui a un peu grandi, le Q3 conserve ses proportions réduites.

Par ailleurs, le pare-chocs avant a été retravaillé avec des grilles en nid d’abeille et des nervures transversales qui révèlent plus de dynamisme.

Audi Q3 2.0 TDI 184 ch quattro S tronic

A l’arrière, les pots d’échappement sont désormais, quelque soit la finition, équipés d’une canule chromée.

Audi Q3 2.0 TDI 184 ch quattro S tronic

Enfin, sachez que le nouvel Audi Q3 bénéficie d’une nouvelle palette de couleurs et peut s’équiper en option d’un pack offroad lui conférant un look plus baroudeur.

Habitacle et vie a bord

L’intérieur a lui aussi été revisité par les 4 anneaux. Comme à l’extérieur, la gamme « Q » possède son propre habitacle et surtout une gamme de volants spécifiques dépendant du niveau de finition : 3 ou 4 branches, différents revêtements, coutures contrastantes, touches multifonctions et palettes.

Audi Q3 2.0 TDI 184 ch quattro S tronic

La finition de l’habitacle a été retravaillée sur ce facelift pour proposer un intérieur plus premium encore. On note ainsi des touches de chromes, d’aluminium mat brossé ou encore de laque piano noir selon la configuration qui viennent éclaircir la planche de bord.

Audi Q3 2.0 TDI 184 ch quattro S tronic

Les sièges sont mieux rembourrés en particulier à l’arrière où le confort apporté aux passagers a été soigné. A l’avant, le conducteur bénéficie d’un réglage de la profondeur du siège bien agréable pour les grandes personnes.

Audi Q3 2.0 TDI 184 ch quattro S tronic

Audi Q3 2.0 TDI 184 ch quattro S tronic

Le coffre semble ne pas avoir évolué et reste un peu faible pour des départs en famille avec un volume standard de 460 litres.

Audi Q3 2.0 TDI 184 ch quattro S tronic

Audi Q3 2.0 TDI 184 ch quattro S tronic : essai routier

Ce facelift n’apporte pas seulement que des nouveautés stylistiques mais également au niveau des motorisations. On note une amélioration de la puissance sur la plupart des moteurs proposés et des réductions importantes des émissions de CO2 et de consommations. Ce sont au total 6 moteurs que vous allez pouvoir retrouver sur ce nouveau Q3 : 3 moteurs essence et 3 diesels. Le plus petit est un 1.4 TDI développant 120 chevaux. Il sera disponible d’ici l’été. Le plus gros est un 2.0 TFSI développant 220 chevaux (contre 211 auparavant). Ce dernier sera disponible uniquement avec la boite S tronic et en transmission quattro.

Pour cet essai, nous étions équipés du 2.0 TDI de 184 chevaux. Ce moteur diesel est disponible uniquement avec la transmission quattro mais peut bénéficier de la boite manuelle ou S tronic. Nous étions équipés de cette dernière. Ce moteur vient remplacer le 2.0 TDI de 177 ch. Il gagne 21 g/km d’émissions de CO2 et sa consommation mixte baisse un peu : 5,2 l/100 km vs 5,9 l/100 km.

Audi Q3 2.0 TDI 184 ch quattro S tronic

Côté conduite, il faut l’avouer j’ai été un peu déçue par le comportement du SUV compact. A sa décharge, je venais d’essayer un modèle hautement plus sportif, l’Audi TT pour ne pas la nommer (pour laquelle Guillaume vous proposera prochainement un essai complet), et nous étions sur routes sinueuses. Le poids bien que relativement correct du SUV, 1400 kg à vide environ, joue en la défaveur du Q3, tout comme ses sièges peu enveloppants. Le mode dynamique offert par l’Audi drive select permet toutefois de corriger un peu ses défauts en offrant un meilleur ressenti au niveau du volant de direction. Une fois sorti de ces routes sinueuses, l’Audi Q3 s’en est bien mieux sorti sur autoroute où il retrouve sa superbe en offrant de la stabilité et une insonorisation parfaite.

Acheter l’ Audi Q3 2.0 TDI 184 ch quattro S tronic

L’Audi Q3 restylé est proposé à partir de 31000 €. Pour notre modèle en finition S line, il faut compter pas moins de 43 950 € à quoi il faudra encore ajouter quelques options pour profiter d’Audi dans les meilleures conditions.

Conclusion

J’avoue ma préférence pour cette version restylée du Q3 que je trouve plus élégante grâce à sa calandre qui s’étire entre les projecteurs. Pour avoir essayé plusieurs SUV compacts, je comprends aisément pourquoi l’Audi Q3 fait partie des best-sellers tant il apporte un niveau de confort supérieur pour ce véhicule utilisé principalement comme routier. En terme de prix, il est très légèrement plus accessible que le BMW X1 ou que le Mercedes GLA avec un malus plus réduit grâce à l’optimisation de ses motorisations. Il devrait donc conserver sa place de leader des premiums du segment encore pendant quelques années ! L’Audi Q3 restylé arrive dans vos concessions cette semaine.

Partager cet article :

A propos de l'auteur

Elodie Delion Lescaroux
Elodie Delion Lescaroux

Après une formation marketing en école de commerce, je me suis orientée vers les métiers du web et de l'auto. J'ai travaillé durant 3 ans en tant que chef de projet et community manager chez Digital Dealer, agence web destinée aux distributeurs automobiles. Depuis je suis directeur marketing d'un groupe de distribution automobile parisien. Rédactrice de 2010 à 2013 pour Web&Luxe.com, j'ai finalement décidé de monter mon propre blog pour partager avec vous ma passion.

15 Commentaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.