Auto Lifestyle

Drive Wise, de l’ autonomie pour Kia

Drive Wise, de l’ autonomie pour Kia

0 commentaire 📅19 janvier 2016, 08:05

La voiture autonome, c’est la grande mode en ce moment, une grande partie des constructeurs y travaillent activement et ne veulent surtout pas prendre de retard sur la concurrence de ce nouveau défi technologique. Le constructeur coréen Kia a donc dévoilé, à l’occasion du Consumer Electronics Show (CES) 2016, son plan d’action dans le domaine. Toutes les technologies qu’il pourra développer dans ce sens seront regroupées sous un label, Drive Wise.

Kia Drive Wise

La première échéance, c’est 2018, année à laquelle Kia aura investit plus d’1.8 milliards d’euros pour financer son programme. La marque s’est donnée jusqu’à 2030 pour sortir sa première voiture entièrement autonome, et en 2020, des voitures utilisant des technologies autonomes seront en circulation. Ces technologies sont regroupées en deux sous-catégories : Urban Autonomous Driving et Highway Autonomous Driving pour laisser la voiture évoluer seule en ville et sur autoroutes.

Kia Drive Wise

Parmi ces technologies, il y a le désormais classique Traffic Jam Assist qui permet de suivre la voiture vous précédant dans les embouteillages avec démarrages et arrêts automatisés. Il y a ensuite le rassurant Emergency Stop System qui détecte la perte d’attention du conducteur pour décider de garer le véhicule en zone sûre, le temps qu’il reprenne ses esprits. Le Preceding Vehicle Following agit comme le Traffic Jam Assist mais à plus haute vitesse en gardant ses distances de sécurité et ce, même lorsque les bandes au sol sont effacées. Enfin, pour stationner son véhicule, la fonction la plus fun est sûrement l’Autonomous Valet Parking qui laisse les occupants du véhicule sur le bord de la route pour qu’il aille se chercher une place de stationnement tout seul, et qu’il revienne de la même façon sur simple demande.

Kia Drive Wise

Pour occuper les passagers pendant ces voyages « sans conducteur », le coréen planche également sur les fonctions HMI (Human-Machine Interface), pour toujours plus de connectivité et des contrôles des diverses commandes par les gestes ou les empreintes digitales.

Les tests au Nevada, l’État leur ayant accordé les autorisations nécessaires, sur des Kia Soul EV ont déjà débuté, mais il faudra patienter 14 ans pour voir le résultat final de ces recherches ! Espérons juste que la conduite manuelle sera toujours possible dans ces futurs véhicules.

Partager cet article :

Aucun commentaire

Aucun commentaire !

Vous pouvez être le premier à commenter

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.