Auto Lifestyle

Citroen sur un nuage

Citroen sur un nuage

0 commentaire 📅22 juin 2016, 08:04

Citroën change, se détache de DS Automobiles, adopte une identité plus différenciée des deux autres marques du groupe PSA (DS Automobiles donc, et Peugeot) en mettant en avant un côté fun et innovant, avec par exemple son C4 Cactus, voire branché avec la E-Méhari. Mais s’il y a bien un point sur lequel Citroën ne renoncera pas, c’est celui du confort ! Son cheval de bataille depuis la Traction 15-Six H de 1954. 15-Six H pour 15 chevaux fiscaux – 6 cylindres Hydropneumatique, qui adopta en première mondiale une suspension hydropneumatique sur son train arrière en guise de test pour sa future DS 19 de 1955.

Le confort de cette suspension est légendaire (à rendre malade…), et la fin de carrière de l’actuelle Citroën C5, dernier modèle de la marque à en disposer encore, mettra également un terme à la production de ce système complexe et coûteux. Une suspension qui n’est, de plus, pas compatible avec l’électrification des motorisations (raison pour laquelle la DS 5, disponible en hybride Diesel, en est dépourvue). De quoi vous faire douter d’un confort comparable pour les prochaines productions aux chevrons ? Rassurez-vous, la marque a tout prévu pour ne pas décevoir et peut-être mieux encore, pour vous surprendre… une fois de plus !

Citroën C5 Hydractive

Citroën C5 Hydractive

Pour y parvenir, Citroën a conçu un concept de C4 Cactus renommé « Citroën Advanced Comfort Lab » qui vient en ouverture de son programme de développement du confort de ses véhicules, le programme « Citroën Advanced Comfort ». Il permettra, selon le constructeur, à ses futurs modèles de devenir les plus confortables de leurs catégories respectives. Alors qu’y a-t-il de si doux dans ce Cactus aussi lisse qu’un galet ?

Citroën C4 Cactus Advanced Comfort Lab

Citroën C4 Cactus Advanced Comfort Lab

Et bien pour commencer, il y a déjà une toute nouvelle… suspension ! Décidément… Ici, pas d’assistance électrique pour la piloter, elle est totalement passive comme un système standard. Mais elle se décompose en trois parties : un ressort central qui amortit les déformations légères de la chaussée, et des butées qui viennent compresser des chambres remplies d’huile au-dessus et en-dessous du ressort central pour les plus grosses déformations. Plus la butée s’enfonce, plus l’huile lui opposera de la résistance, et l’arrivée en bout de course se fera sans à-coup que ce soit en compression comme en détente. Les butées hydrauliques de ces amortisseurs entrent en fonction rapidement et notamment dès que la caisse se met en appuis dans les virages par exemple, agissant comme des suspensions fermes et limitant la prise de roulis et le tangage. Le ressort central peut, par conséquent, être réglé plus souple et permettre à la roue de mieux suivre le profil de la route. Les aspérités sont gommées, le confort digne d’un tapis volant, la tenue de route, de très bon niveau et le coût raisonnable permettra une adaptation aux modèles les plus abordables. Son arrivée sur le marché est prévue prochainement sur un modèle inédit, car cette suspension à butées hydrauliques oblige une conception et des réglages spécifiques du châssis et notamment des barres antiroulis.

Citroën C4 Cactus Advanced Comfort Lab

Citroën C4 Cactus Advanced Comfort Lab

Pour accompagner ces nouvelles suspensions, les futures carrosseries bénéficieront d’une nouvelle technique d’assemblage par collage structural qui associe la colle à des points de soudures électriques en alternance. La rigidité en est améliorée de 20 % environ, les panneaux de carrosserie peuvent alors être allégés pour un comportement routier amélioré et des baisses de consommations, et surtout, dans un but de confort, les vibrations au sein de l’habitacle seront atténuées.

Citroën C4 Cactus Advanced Comfort Lab

Citroën C4 Cactus Advanced Comfort Lab

Dernier élément exploré par Citroën pour le confort sur ce concept, les sièges. En effet, comment faire une voiture confortable sans de confortables sièges ? Là non plus le confort ne se fait pas au détriment des sensations de conduite. Ces nouveaux sièges associent des mousses souples en surface pour un moelleux exemplaire, digne du monde de la literie, à des mousses plus fermes en-dessous pour un maintient latéral et une durabilité optimale. Des mousses qui s’adaptent à la morphologie de l’occupant et à mémoire de formes pour un confort qui ne s’altère pas au fil du temps.

À toutes ces nouveautés, ajoutez que Citroën travaille également sur l’amélioration de l’ergonomie, de l’habitabilité, des équipements embarqués (d’aides à la conduite notamment), pour vous assurer les voyages les plus sereins et reposants qui soient. L’Hydractive n’est plus, est-ce si grave que ça ? Cela n’empêchera pas les Citroën de continuer à rouler sur un nuage.

Partager cet article :

Aucun commentaire

Aucun commentaire !

Vous pouvez être le premier à commenter

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.