Auto Lifestyle

Audi présente la nouvelle A1 Sportback

Audi présente la nouvelle A1 Sportback

4 commentaires 📅23 juin 2018, 09:21

Nous vous l’avions annoncé il y a une semaine suite à un teasing, la citadine du constructeur aux 4 anneaux se voit offrir une 2ème génération après 8 ans de bons et loyaux services. Celle-ci a été présentée comme annoncé à Barcelone.

Audi A1 Sportback

La première information à vous apporter c’est que cette A1 a bien grandi. Voici les dimensions de la première génération : 3,973 mètres de long, 1,74 mètres de large et 1,41 mètres de haut. Et voici celles de la nouvelle génération : 4,03 mètres de long, 1,74 mètres de large et seulement 1,41 mètres de haut. Vous le voyez, seule la longueur du véhicule a changé. Grâce à cela, la citadine gagne largement en dynamisme. Ce côté sportif est renforcé par la large calandre Singleframe, dont la hauteur est réduite pour écraser la face avant. Le bouclier est orné d’entrées d’air latérales. Audi souligne que « Sous le bord du capot se trouvent trois fentes plates – un hommage à la Sport quattro, icône du rallye depuis 1984« . Une belle attention et qui montre la volonté d’Audi d’inscrire la citadine davantage dans la sportivité.

Audi A1 Sportback

Le profil est marqué par des lignes biseautées mais aussi par la ligne de toit plus droite et un montant C anguleux qui vient là aussi rappeler les Audi sportives des années 80 mais aussi casser le côté arrondi de la précédente génération et lui donner un caractère plus masculin. Ce nouveau profil n’est pas sans avoir quelques airs de famille avec l’Audi Q2. S’il y a bien une chose qui a été conservé de la première génération, c’est la possibilité d’avoir un toit de couleur différencié pour personnaliser la citadine à partir des 10 teintes proposées au catalogue.

Audi A1 Sportback

Enfin, de dos, les aérations se montrent moins discrètes comme à l’avant et de nouveaux feux LED viennent identifier la citadine.

Audi A1 Sportback

Après l’extérieur, passons dans l’habitacle. Nous vous l’avions annoncé il y a quelques jours, il est très technologique. L’A1 Sportaback s’équipe d’un écran tactile de 10,25 pouces qui, à travers le MMI, l’interface d’info-divertissement de la marque, vient s’enrichir des fonctionnalités de ses grandes sœurs comme l’écriture manuscrite, l’interface pour smartphone ou encore Audi Connect. Derrière le volant, il est possible en option de souscrire au Virtual Cockpit.

Par ailleurs, Audi annonce qui grâce à ses nouvelles dimensions l’A1 Sportback se montre plus confortable grâce à l’espace gagné pour les jambes des passagers avant comme arrière. Ainsi 4 adultes pourront voyager à son bord plus confortablement. Le coffre y gagne aussi avec 65 litres de plus passant ainsi de 270 litres à 335 litres. Il passe à 1090 litres une fois la banquette arrière rabattue. Voilà qui devrait plaire.

Au niveau de la planche de bord, l’A1 perd un peu de sa personnalité en abandonnant ses ventilations rondes pour gagner en modernité avec des lignes tendues. La console centrale est orientée vers le conducteur.

Audi A1 Sportback

Bien sûr on retrouvera un grand nombre d’aides à la conduite pour améliorer la sécurité de la citadine.

Du côté des motorisations, Audi abandonne le diesel au lancement, tout comme la carrosserie 3 portes au passage. Même si Audi ne s’interdit pas de proposer un moteur tournant au gazole plus tard, compte tenu du faible volume que cela représente il est fort probable que le constructeur allemand face l’impasse. Du côté des moteurs tournant au sans plomb on trouve sous le capot le 3 cylindres 1.0 TFSI de 95 ou 116 ch et les quatre cylindres 1.5 TFSI de 150 ch et 2.0 TFSI de 200 ch. La S1 sera sans nul doute présentée un peu plus tard.

La commercialisation interviendra dès cet automne et nous ne manquerons pas de passer sur le stand du constructeur d’Ingolstadt au Mondial de l’Automobile en octobre prochain pour aller la voir de plus près avant un essai qui nous permettra de vous en dire davantage.

Source et crédits photos : Audi.

Partager cet article :

A propos de l'auteur

Elodie Delion Lescaroux
Elodie Delion Lescaroux

Après une formation marketing en école de commerce, je me suis orientée vers les métiers du web et de l'auto. J'ai travaillé durant 3 ans en tant que chef de projet et community manager chez Digital Dealer, agence web destinée aux distributeurs automobiles. Depuis je suis directeur marketing d'un groupe de distribution automobile parisien. Rédactrice de 2010 à 2013 pour Web&Luxe.com, j'ai finalement décidé de monter mon propre blog pour partager avec vous ma passion.

4 Commentaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.